Publicité
News

En Grèce, des religieux trimballent un prêtre mort sur un trône prévu à cet effet

Des prêtres orthodoxes ont passé une journée entière à porter le cadavre de leur frère parti trop tôt.

par VICE Staff
25 Octobre 2016, 5:00am

Repose en paix Kallinikos, qui nous a quittés le 18 octobre à l'âge avancé de 91 ans. Normalement, les jours qui suivent le décès de quelqu'un se ressemblent tous : des pleurs, des sanglots et un type aux joues creuses affublé d'un costume sombre qui vient prendre les mesures de votre carcasse décrépie afin de faire en sorte que vous rentriez dans le cercueil. Les choses sont différentes en Grèce. Vraiment différentes.

Regardez plutôt.

Matez ça !

Allez les Grecs !


Photo via

Ce 18 octobre, donc, les habitants de la ville de Lamia – située à deux heures de route d'Athènes – ont en quelque sorte rejoué Week-end chez Bernie avec le cadavre d'un prêtre qui venait tout juste de décéder. Ils l'ont placé sur un trône et ont paradé avec lui à travers les rues de la ville. Cette pratique est conforme à la tradition de l'Église des vrais chrétiens orthodoxes de Grèce.

Il ne faut pas non plus croire qu'il s'agit d'un truc normal en Grèce. Ces derniers jours, l'Internet grec a été inondé de memes faisant peu de cas du caractère sacré de la procession. Si l'Église orthodoxe a pour habitude de laisser ouverts les cercueils après la mort d'un croyant – le temps que l'âme se sépare du corps – on ne peut pas vraiment vous dire pourquoi certains Grecs ont poussé cette logique assez loin et ont trimballé un prêtre mort de la cathédrale St. Sprydrion jusqu'au monastère de St. Athanasius pour ensuite l'enterrer en position verticale. Toutes les religions ont leurs propres excentricités, n'est-ce pas ? Que soit louée la diversité de ce bas monde.