Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
NSFW

Quelques arguments supplémentaires en faveur du sexe anal

Les bonnes vieilles habitudes sont faites pour être brisées.

par Kara Crabb
18 Juillet 2014, 8:00am


Kara Crabb, une jeune femme sophistiquée qui l'aime dans les fesses

Mon article sur le sexe anal datant d'il y a deux ans a fait le tour des internets récemment, pour une raison probablement étrange et perverse – pour une raison que j'ignore, en tout cas. J'en ai profité pour le relire, et j'ai été horrifiée. Non pas par ce que j'avais écrit, mais par ce que j'avais oublié de mentionner. Il y a tellement d'autres bonnes raisons de se contenter uniquement de sexe anal. Veuillez m'excuser pour cet oubli. J'ai été irresponsable et me suis béatement concentrée sur les plaisirs sensuels, oubliant par conséquent de vous exposer des arguments rationnels et pertinents qui vous convaincront, mesdemoiselles, je l'espère, de laisser messieurs passer par derrière, et par derrière uniquement.

ON NE TOMBE PAS ENCEINTE
Je ne reviendrai pas sur tous les arguments parfaitement raisonnables – quoiqu'un peu égoïstes – qui font qu'on ne devrait pas vouloir une larve humaine à l'intérieur de notre ventre, prête à gâcher notre vie pour les vingt années à venir. Non, je vais plutôt adopter une approche démographique. La population mondiale devrait atteindre les huit milliards d'ici 2025. Il sera difficile de nourrir tout ce monde là, et même si nous pouvions, que ferions-nous des déchets, des eaux usagées ... ? Aujourd'hui, alors que nous sommes 7 milliards, et nous produisons déjà 100 tonnes de déchets chaque seconde.

Alors, qu'est-ce qui fait le plus peur : ça, ou un peu de merde sur le membre de votre copain ? Ça me paraît être un prix bien faible à payer si ça permet d'éviter de vivre une existence vraiment merdique. La surpopulation est un cauchemar, et nous nous devons, en tant qu'espèce, de faire quelque chose pour la limiter. C'est ce qui rend le sexe anal si important.

On ne peut pas tomber enceinte dans les fesses, mais on peut avoir un orgasme si on s'y prend bien.

Si les filles laissaient tomber toutes les autres formes de copulation, il y aurait moins d'humains sur Terre, moins de ressources seraient gâchées chaque jour, et la qualité de vie de notre espèce s'en trouverait probablement améliorée. Certains veulent déjà chercher une planète habitable dans l'espace, alors qu'il n'est pas nécessaire de regarder vers le ciel, mais dans nos culs, pour se rendre compte que la Terre elle-même peut redevenir vivable. Laissez tomber ces histoires d'énergies renouvelables ou de voyage spatial : l'avenir est là. Un avenir fait d'espoir et de sexe anal.

ON PEUT ATTRAPER DES MALADIES RARES
En plus d'aider à contrôler notre population en amont en diminuant la natalité, le sexe anal permet aussi d'augmenter la mortalité. C'est simple : les maladies existent pour une seule raison : limiter la population humaine (vu que les hommes sont à l'image de Dieu et que tout l'univers n'a de raison d'être que si on le met en perspective avec l'homme, pas vrai?). Or, il est facile de constater qu'on peut mourir de plein de trucs : le choléra, l'hépatite, le SIDA, et même de Clostridium difficile. Si, comme les Pokémon, vous cherchez à les attraper toutes, vous serez heureux d'apprendre que la sodomie vous le permet. Vous imaginez l'impact sur notre démographie si tout le monde s'y mettait ? C'est pour ça que tout le monde devrait participer à des orgies anales pour que les maladies infectieuses puissent égayer la courte vie du plus grand nombre. Si avec ça je ne finis pas par me faire canoniser, je n'ai plus rien à faire dans ce monde.

GROS MEMBRE FANTÔME
Je dois des excuses toutes particulières à ces messieurs qui, bien qu'hétérosexuels, aiment l'idée que leur copine puisse enfiler un gros phallus avant des se les enfiler eux-mêmes. Si la plupart des couples hétéros se refusent à essayer un truc pareil, je peux vous assurer que certains essayent. Une fois, sur Craigslist (cette histoire n'a pas vraiment d'intérêt), j'ai parlé avec un type qui assumait complètement sa sexualité (ce qui nous a amené à discuter de sa sexualité ne vous regarde pas) et m'a avoué qu'il aimait les orgasmes prostatiques.

Je crois sincèrement que la domination sexuelle et le masochisme peuvent être à la fois amusants et gratifiants, pour peu que des conditions adéquates soient réunies. Du coup, je pense qu'il n'y a aucun problème à ce qu'un être humain puisse introduire un godemiché exagérément gros à l'intérieur d'un autre être humain consentant.

IL FAUT PRÉSERVER NOTRE HÉRITAGE CULTUREL
Hommes, femmes, enfants : depuis la nuit des temps, tous ont pris part à ce rite millénaire qu'est la sodomie. Regardez les Grecs ; et pourtant, ça philosophait dur. Et par dur, j'entends beaucoup. J'ai peut-être mal choisi mes mots.

Autant est-il que la pédérastie a longtemps été une pratique socialement acceptée, une forme d'apprentissage de la vie par le vit, de jeunes étudiants entretenant des relations érotiques avec leurs professeurs qui en échange acceptaient d'être l'équivalent antique d'un coach de vie (je me refuse à  refaire deux fois le même jeu de mot). En revanche, la question de la pénétration est plus complexe et divise les cultures.

L'art romain et grec suggère que la pénétration ne concernait que les prostituées et les esclaves. En revanche, il existe dans d'autres civilisations des témoignages qui attestent de l'existence de relations anales entre compagnons.

Mais que les hommes du passé aient vraiment eu l'habitude d'insérer leurs pénis dans le derrière de leurs amis ou non, la stimulation anale semble avoir été une pratique répandue, apparue spontanément dans plusieurs cultures pourtant éloignées géographiquement ou temporellement. Il est alors tout à fait légitime de se demander si, sans la sodomie, la démocratie, le langage, le sport ou la science auraient vu le jour.

Rendons-nous à l'évidence : il existe ce que je n'hésiterais pas à appeler une SYNERGIE ANALE TRANSCENDANTALE !!!

Tant que j'y pense, j'aimerais m'adresser aux hommes qui m'envoient des messages pour me faire part des difficultés qu'ils ont à convaincre leur petite amie à essayer la sodomie. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi faites-vous ça ? Pourquoi envoyer un mail à quelqu'un que vous ne connaissez pas pour lui raconter des choses pareilles ? Qui peut bien en avoir quelque chose à faire ? Qui ? Pourquoi ? Pourquoi .. ?

Suivez Kara Crabb sur Twitter.

Tagged:
innovation
sexe
Anal
Vice Blog
Kara crabb
sodomie
dans les fesses
pourquoi le sexe anal
le sexe anal est le meilleur