FYI.

This story is over 5 years old.

crime

Ce mec peut vous organiser le braquage de vos rêves

Les fixers sont les cerveaux du monde criminel. Grâce à eux, n’importe quel demeuré peut réussir son cambriolage.
20.8.14

Les « fixers » sont les consultants du monde criminel. Payés pour organiser les crimes sans se salir les mains, ils peuvent gagner d'énormes sommes d'argent en se contentant de donner quelques conseils aux cambrioleurs et braqueurs qui les emploient.

Il y a quelques années, tandis que je vivotais en bossant dans l'édition, j'ai fait du ghostwriting pour plusieurs autobiographies de criminels. Un des types pour lesquels j'ai écrit, Colin Blaney, était un ancien membre du gang Wide Awake Firm de Manchester et, à force de le rencontrer à intervalles réguliers, un jour il m'a présenté à un fixer respecté, « Mr C ». Celui-ci est responsable de la réalisation de nombreux braquages. Il a accepté de me reparler, sous couvert d'anonymat.

Publicité

VICE : En quoi consiste exactement le rôle du fixer ?
Mr C : Un fixer est un mec capable de choisir le moment ou le lieu idéal pour exécuter un vol. Il doit gérer une ou plusieurs personnes pour qu'elles fassent le boulot, que ça se passe comme prévu, sans accrochages. Pareil dans le monde de la drogue ; le fixer est en coulisse, il organise les déplacements des produits. Les cartels vont lui faire confiance pour planifier le transport des drogues, la façon dont l'argent va être blanchi, le moment choisi pour passer le produit et en quelle quantité, dans quels pays vont s'acheminer chaque paquet, etc.

Tu peux m'expliquer comment on fixe un vol ? Qu'est-ce qu'il faut faire ?
Je vais te donner un exemple. C'était un boulot durant lequel un tas de montres très chères avaient été volées. Les gars devaient s'organiser pour avoir une voiture et une moto volées. Le jour du braquage, ils sont entrés dans le magasin et ont mis toutes les montres super chères dans des sacs. Ils savaient qu'ils avaient peu de temps avant que les hélicos débarquent, donc ils ont fait vite et ont sauté dans leur voiture en sachant qu'elle serait repérée et que la police la rechercherait. Ils sont allés jusqu'à l'entrée d'une aire piétonne. Une moto y était garée. Les mecs l'ont montée et sont partis.

Il y avait un van positionné à un autre endroit et ils ont roulé jusqu'à le trouver. Pendant ce temps, les flics cherchaient la voiture et les mecs qui l'avaient abandonnée, pensant qu'ils étaient à pied, alors qu'ils étaient dans une camionnette pourrie. Tout ça a été arrangé par un fixer. Le mec de base n'y aurait jamais pensé – c'est pour ça qu'ils avaient besoin de lui.

Publicité

Les fixers sont aussi familiers de tout un tas de techniques pour exécuter le cambriolage parfait. Parfois, ils vont faire en sorte que les voleurs brûlent une voiture ou déclenchent une explosion ailleurs histoire d'occuper la police. Ils s'assurent de faire ça sur un parking de supermarché pour que la police se dise, « On ne veut pas qu'une autre voiture saute à côté de ce Carrefour. » C'est une technique de diversion. Le fixer indique aussi aux gens comment éviter de se faire choper par la technologie policière.

Donc ils doivent toujours être au courant des avancées technologiques ?
Ouais, bien sûr. Maintenant, quand t'es cagoulé, ils ont un truc qui leur permet de prendre les contours de ton visage et de t'identifier avec. C'est basé sur la position de tes os. C'est une sorte d'empreinte digitale, mais il est facile de tromper ce truc, simplement en mettant un masque sous la cagoule. Il faut quand même en prendre un assez fin pour que ça ne soit pas trop cramé – tu peux utiliser ceux que les gamins mettent pour Halloween. La police doit identifier une certaine quantité de points sur ton visage pour pouvoir établir une arrestation. 16 points, je crois.

Et j'imagine que vous pouvez tourner la technologie en votre faveur ?
Exact, les fixers peuvent parfois conseiller les criminels pour qu'ils l'utilisent à leur avantage – par exemple, on peut leur donner des dispositifs de pistage via des aimants et leur dire de les installer sous des camions de transport de fonds. Comme ça, ils peuvent suivre les déplacements du camion. Aujourd'hui, il y a souvent des voitures de police qui suivent le véhicule. Parfois, c'est une voiture de police, mais d'autres fois ils utilisent des voitures civiles. Si la police pense qu'il se trame quelque chose, il y aura quelques voitures en civil et des types armés à l'intérieur. Le fixer doit être au courant de ce genre de trucs.

Publicité

Comment la police peut-elle savoir qu'un braquage va avoir lieu ?
Il y a pas mal de mauvaises herbes. Certains mecs boivent un verre de trop, tapent trop de coke et parlent de certains trucs. Parfois, une balance va aller au commissariat et dire, « J'étais au pub hier et y'avait ces mecs défoncés qui parlaient d'un camion Brinks. » Beaucoup font ça par jalousie : ils bossent toute la journée et voient ces types au volant de voitures haut de gamme. Deux secondes plus tard, ils sont au putain de commissariat ou en train de balancer par téléphone.

À part s'y connaître en crime, quelles autres qualités sont requises pour devenir fixer ?
Ils doivent être très, très solides. Ils savent aussi donner des ordres. Un fixer ne doit jamais parler de ses affaires. Quand ils le voient dans la rue, les gens doivent le prendre pour monsieur Tout-le-monde, même si dans le game, c'est lui qui gère tout. Il n'a pas forcément un manoir ; il a souvent une petite maison et sait s'en contenter.

Combien les fixers sont-ils payés par les gens qui exécutent les crimes ?
Eh bien, si les gars qui font le braquage se font un million d'euros, et qu'ils sont trois sur l'affaire, ils lui en donneront probablement 75 000.

OK. Les fixers se font-ils prendre, parfois ?
C'est un mec que la plupart des gens ne voient pas. Même s'il récupère une partie de l'argent des voleurs, c'est quelqu'un d'autre qui va s'occuper de la transaction – ils se font très rarement arrêter.

Les fixers récupèrent-ils des informations sur les moments ou les endroits où frapper pendant les braquages ? Ou c'est aux personnes qui l'engagent de fournir les infos nécessaires ?
Ça dépend, mais généralement le fixer fait à chaque fois un peu de reconnaissance. Je te donne un exemple ; à la fin des années 1970 et dans les années 1980, les braqueurs s'en prenaient souvent aux commerciaux des bijoutiers pendant qu'ils transportaient leurs breloques d'un endroit à l'autre. Il y avait un gamin métis de Manchester, appelons-le « Mr R », qui était l'un des principaux fixers pour ce genre de vols. C'était un gros buveur et il se soûlait pas mal avec le Quality Street Gang [une bande organisée active sur Manchester entre les années 1960 et 80]. Au bout d'un moment, il s'est mis à suivre les commerciaux et à découvrir dans quels cafés et à quelles stations-service ils s'arrêtaient. Après les avoir suivis assez longtemps, Mr R donnait au QSG les infos pour faire un vol. Il suivait toujours un commercial différent, et de temps en temps, ça payait.

Ça t'arrive d'entendre parler d'un crime aux infos et de te demander comment tu l'aurais planifié ?
Yep. Par exemple, prends l'attaque du train postal Glasgow-Londres. Apparemment, ils avaient un fixer qui devait faire disparaître toutes les preuves et les empreintes digitales, ce qui n'a pas été fait correctement. Si j'avais été leur fixer, j'aurais brûlé les preuves de manière à ce qu'il ne reste rien du tout. Ils se sont gravement exposés en laissant ces empreintes digitales.

Souhaites-tu ajouter quelque chose ?
Juste que je ne suis plus dans ces affaires et que je n'ai pas participé à un crime depuis six ans.

Merci, Mr C.