Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
guide

Le guide VICE pour pécho des filles de riches

Ce qu'il faut savoir pour aimer ces meufs que vous haïssez

par VICE Staff
22 Juin 2012, 4:55pm

Les filles pétées de thunes sont bonnes parce que leurs mères le sont. Mais elles sont aussi complètement tarées parce que leurs pères ne sont qu'une bande de consanguins hydrocéphales qui vivent dans une putain de tour d'ivoire coupée du reste du monde et qui s'adonnent au fétichisme des cravaches en cuir et des uniformes SS. Tous ces ingrédients transformeront votre aventure avec l'une de ces créatures – et ce, même si l'aventure en question dure l'espace d'un week-end – en un incroyable séjour au pays des prescriptions de Xanax, de la glande, des engueulades infernales, de la musique de merde, du room service, des psys inutiles, des tatouages qui coûtent plus cher qu'une caisse, du décalage horaire et des guestlists. Ça a l'air horrible sur le papier, et ça l'est d'autant plus en vrai.

Souvenez-vous qu'elles ne resteront pas avec vous étant donné qu'elles sont génétiquement prédisposées à la reproduction avec leur semblables. Cependant, tant que vous comprendrez que vous n'êtes rien de plus qu'un putain de bouche-trou, vous pourrez toujours tirer votre épingle de cet horrible jeu.

LE RENDEZ-VOUS

Tout est dans le timing et la coordination. Au cours de son existence, il y a un moment où la gentille et innocente fille à papa refuse son argent de poche pour aller soutirer de la thune dans le propre porte-monnaie de son paternel. C'est à ce moment là que vous devrez attaquer et pas avant, car c'est la seule fenêtre d'opportunité qui se présentera à vous dans toute votre misérable vie de mec de classe moyenne.

La première étape consiste à repérer les bars et les clubs que ce type de filles fréquentent. En général l'un des passe-temps préférés de ces pépées est d'aller admirer les groupes de mecs pleins aux as qui essaient de se faire passer pour des smicards en arborant une barbe en poils de chat et des chemises à carreaux. La méthode pour ce faire est la suivante : jetez un œil aux différents concerts qui se tiendront dans votre quartier, recroisez les noms des groupes dans votre moteur de recherche et portez votre dévolu sur des mecs dont les prénoms ressemblent à Édouard, Charles ou Friedrich. En théorie, vous venez de tomber sur une mine d'informations en or pour débusquer votre proie.

LA DRAGUE

Vous ne pourrez rien offrir d'autre à ces filles que le simple fait que vous avez juste moins de fric qu'elles. Du coup, n'essayez pas de cacher votre mode de vie de piéton pauvre et présentez-le comme un choix de vie alternatif et branché. Inspirez-vous de Basquiat ou de Leo dans Titanic ; foutez-vous une paire de mitaines sur les mains, clignez souvent des yeux et sortez des trucs type « Chérie, je rencontre beaucoup de gens grâce à mon argent, mais en valent-ils seulement la peine ? » Sûr que dire ça dans les yeux de quelqu’un tout en gardant son sérieux peut sembler être une épreuve insurmontable, mais vous vous y ferez – en fait, vous devez vous y faire. Rappelez-vous aussi que toute sa  conception de la rébellion provient des nouvelles de Dickens et du twitter de James Franco.

L'équivalent street de cet individu doit être puissant et fier : faites-vous de fausses cicatrices aux sourcils en vous rasant, vantez-vous d'être un petit dealer de coke venant de cet endroit qu'on appelle « la banlieue », mettez des fringues à capuche et vous deviendrez l'incarnation vivante des pires cauchemars de ses parents. Au pire, son père essaiera de vous soudoyer pour que vous vous éloigniez de sa fille ; dans ce cas, gueulez « J'ai pas besoin de ton fric ! » et volez son iPod avant de vous évanouir dans la nature.

SA MAISON

En effet, « sa maison », c'est pas de la merde. Va falloir vous y habituer. Ne lui demandez jamais, j'ai bien dit JAMAIS, combien elle débourse chaque mois pour avoir le droit de vivre dans cet appartement. Je sais à quel point c'est drôle de s'imaginer à quel point cet appart est plus onéreux que votre minuscule chambre de bonne ou combien d'heures supplémentaires vous devriez vous taper pour pouvoir payer ne serait-ce qu'un unique mois de loyer – à peu près 500 heures, à vue de nez. En réalité n'y pensez pas et voici pourquoi :

A. Ce sont ses parents qui lui payent, donc elle n'en sait foutre rien.

B. N'oubliez pas qu'il s'agit de rester cool sur ce coup – agir de la sorte ferait tout foirer.

Faites comme si vous étiez habitués à ce genre de situation et que du coup vous n'avez même pas remarqué qu'elle utilise une télécommande pour ouvrir les rideaux. Fermez-la, posez votre cul sur ce sofa trop confortable et matez Canal Sat.

LE ROOM SERVICE

À moins que vous soyez un être dégueulasse, fréquenter une fille qui se fait servir son petit-déjeuner par une bonne vous donnera l'impression d'être la plus grosse merde de la planète – vous aurez l'impression d'être le fils d'un riche propriétaire d'une plantation de sucre roux. Aussi, vous aurez ce réflexe somme toute normal de vouloir attraper le plateau et de vous diriger vers l'évier de la cuisine en disant « Non merci, je m'en occupe. »

Mais vous savez, lorsque vous regardez un documentaire animalier sur la vie sauvage dans les steppes de Guinée et qu'un lion dévore une gazelle à moitié vivante pendant qu'un animateur télé sort des vérités débiles type « Ce festin peut paraître horrible à nos yeux mais il fait partie de la vie sauvage », vous n'en avez rien à foutre. Pensez-y. Et si vous n'arrivez pas à vous défaire de ce sentiment, dites-vous que la bonne vit toujours dans une plus grande maison que la vôtre – oui, oui, même ce « petit » abri situé au fond du jardin.

SA MÈRE

Dès le début, vous allez ressentir une forte envie de vous faire la mère de votre copine parce qu'elle est L'EXACT OPPOSÉ de la vôtre. Elle sentira l'encens et saura automatiquement qui vous êtes en vous déclarant que ça ne sera qu'une « passade. » Elle vous racontera peut-être l'époque où elle se tapait un « punk avec une moto » avant qu'elle ne rencontre « papa » ; ce qui au final n'est qu'une façon édulcorée et gentille de dire « Ma fille se mariera avec Jean-Baptiste et tes jours avec elle sont d'ores et déjà comptés. Connard. »

SON PÈRE

Son père sera pire encore. Il comprend et connaît tous vos vices les plus salaces, notamment parce que lui-même s'adonne joyeusement à la sodomie avec ces filles de l'Est qu'on appelle des prostitués et qui sont livrées secrètement, chaque jour à la même heure, dans sa chambre d'hôtel préférée. L'autre problème avec ces types, c'est que dans les familles friquées, pères et filles se draguent jusqu'au point d'être carrément obscènes. Si ça vous gène (et ça vous gênera), imaginez à quel point ce petit jeu crado a influé sur leur relation depuis que « votre » meuf est en âge de parler. Puis, fermez les yeux.

SES AMIS

Deux choses ici : la première c'est que, comparé à ses « amis de fac », vos meilleurs potes ressemblent à une bandes de dégénérés tout droit sortis d'un clip de House of Pain.

La seconde c'est que la nuit, elle ne traînera plus avec ses potes de cours mais avec un gang composite fait de mannequins, de dealers, de gars qui possèdent des guitares – et, apparemment, en jouent –, de proprios de boîtes de nuit, de pop stars adolescentes et de vieux cons qui n'arrêteront pas de se vanter d'avoir connu « Joe Strummer, il y a quelques années ». Vous allez les haïr mais vos amis, en revanche, continueront d'essayer de baiser ses potes mannequins.

LA DROGUE

Ces filles ont essayé tous les types de drogues depuis qu'elles sont en âge d'en prendre – soit, depuis qu'elles ont trois ans. Si vous pensiez pouvoir prendre plus de Xanax, coke, speed ou n'importe quelle autre substance qu'une môme de 16 ans, vous vous trompiez. River Phoenix, John Belushi ou Heath Ledger sont tous morts en essayant d'atteindre le niveau de défonce de ce genre de rates bourges. Aucun mec normal élevé à la weed bon marché et à la piquette ne peut rivaliser avec quelqu'un qui a grandi en se défonçant avec des médicaments amincissants fabriqués à partir de poudre d'os d'enfants africains.

IMPORTANT ! Gardez en tête qu'elle désire secrètement se faire embarquer par les flics. Quand elle tapera de la C sur le comptoir d'un fast-food et que vous vous apprêterez à la rejoindre, pensez-y à deux fois ! Vos parents ne pourront pas vous payer un bon avocat ; les siens, si.

LE SEXE

Il faut savoir que toutes les filles de riches ont perdu leur virginité effroyablement tôt – ce qui implique qu'elles sont toutes complètement tarées. La raison de cette libido précoce vient principalement du fait que ces gosses pourries gâtées ont toujours voulu être un jour mannequin et, par conséquence, ont toujours été cernées par des hordes de connards libidineux parfaitement au courant de leur morale éclatée par une vertigineuse prise d'Adderall et prêts à tout pour obtenir ce qu'ils veulent. En gros, ces jolies jeunes femmes ont été perverties, ce qui veut dire que vous devrez sûrement passer par l'épreuve du plan à trois ou essayer de garder votre calme alors qu'elle se baladera à poil avec son meilleur ami suédois qui parlera de ses futurs projets littéraires. Ce qui nous amène à ceci :

LA VANTARDISE

Vous allez devoir vous farcir ça aussi. Vous allez devoir composer avec votre copine riche en train de lire du Knut Hamsun sur sa terrasse. Aussi, elle connaît des mecs qui font du mannequinat et, putain, vous savez déjà combien ces mecs essaient de faire croire au monde qu'ils sont intelligents – même lorsqu'ils ont arrêté l'école à 17 ans. Ce genre de personnes refusant de progresser ou même « d'essayer de changer », sachez que votre seul sujet de conversation tournera à jamais autour de « qu'est-ce que tu fais ce soir ? » et du « temps qu'il fait ».

LA POLITIQUE

Au meilleur de votre relation, et bien qu'elle emploie chaque seconde de sa vie à parler de ses projets transgressifs, vous réaliserez bien vite qu'elle n'est qu'une conservatrice à fort penchant UMPiste. Faites attention aux phrases révélatrices du genre « Je ne vois pas bien pourquoi je devrais donner mon argent à ceux qui ne travaillent pas » ou « Papa n'a jamais été au chômage, il s'est bougé, a monté une entreprise / monté un à un les échelons de la société / formé Duran Duran. »

LA DESCENTE AUX ENFERS

En effet, cette relation va peu à peu vous détruire. Vous ne goûterez plus jamais au plaisir de prendre un Noctilien à 5h du matin. Vous ne perdrez peut-être pas votre job / fac, mais vous merderez tellement que c'est lui qui vous perdra. Consommation de drogues trop importante ? Oui ! Lâcher tout vos potes ? Bien sûr ! Porter des vestes en tissu biodégradable à 5000 euros ? QUI NE LE FERAIT PAS ?

VOUS FAIRE LARGUER

Depuis le début, vous saviez que ça allait arriver. Mais bordel, vous ne vouliez pas lâcher le morceau. Vous pleurerez, vous pesterez et vous deviendrez un crackhead. Mais sérieux, vous n'arriverez jamais à la convaincre de rester. Les gens comme elle n'en ont rien à foutre de vous. Sa famille possède des terres, la vôtre un bureau. Désolé les mecs, c'est horrible, c'est un coup dur, mais il va falloir vous résoudre à sortir avec quelqu'un qui ne possède pas une garde-robe de la taille d'un magasin d'import/export et des problèmes qui ressemblent à ceux de quand vous aviez sept ans.

Poursuivez votre lecture :

LE GUIDE VICE POUR PÉCHO DES MEUFS

COMMENT PRENDRE DE LA DROGUE QUAND ON EST UNE FILLE

LE GUIDE VICE DU SEXE ORAL

LE GUIDE LESBIEN DU SEXE ORAL POUR LES FILLES