FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Des bitcoins ou Ebola

Des corbeaux font chanter la République Tchèque, ils réclament un million d'euros en monnaie virtuelle, sans quoi ils diffusent Ebola.
30.10.14
Photo via Flickr/Duncan Rawlinson

Des corbeaux menacent la République Tchèque avec le virus Ebola. Ces maîtres chanteurs anonymes menacent de répandre Ebola dans le pays si son gouvernement ne leur verse pas un million d'euros en monnaie virtuelle Bitcon.

Un email a été publié lundi par la chaîne de télévision privée généraliste tchèque TV Nova, dans lequel les corbeaux disent être en possession du « matériel biologique » nécessaire à cette attaque. Le virus viendrait d'après leurs dires d'un patient infecté au Liberia.

Publicité

« Une ou plusieurs personnes font du chantage à l'État et menacent de répandre le virus Ebola, » a dit aux journalistes Zdenek Laube, le chef adjoint de la police du pays, comme le raconte l'AFP.

Bohuslav Sobotka, le premier ministre tchèque a dit de ces maîtres chanteurs qu'il s'agissait de « hyènes » qui capitalisent sur la peur causée par la menace du virus.

Les corbeaux demandent l'équivalent d'un million d'euros en bitcoin, une devise virtuelle, payable en trois versements.

Le ministre de l'Intérieur de la République Tchèque a fait paraître un communiqué dans lequel il dit que « le ou les coupables utilisent des méthodes de communication très sophistiquées, » sans développer sur ces méthodes.

La République Tchèque n'a pas de cas de malades atteints par Ebola sur son territoire, mais on relève plusieurs mouvements de panique liés à la maladie ce mois-ci.

Le premier a eu lieu quand un homme d'affaires rentré du Liberia au début du mois d'octobre a été emmené à l'hôpital à Prague. Les tests au virus se sont finalement montrés négatifs.

Peu de temps après une femme a aussi été emmenée dans un hôpital de la capitale. Le pays a alors mis en place des contrôles drastiques pour les passagers revenant des zones touchées de l'Afrique Ces contrôles concernent les personnes qui ont été dans ces régions dans les 42 jours précédant leur arrivée à l'aéroport international de Prague. Il n'y a pas de vols directs qui relient l'Afrique de l'Ouest et Prague, et la durée d'incubation du virus est de 2 à 21 jours.

Publicité

Les maîtres chanteurs espèrent exploiter ce terrain de psychose, affirme Zdenek Laube.

« Le but premier de ces criminels, c'est de semer la panique, » a-t-il rajouté.

La fébrilité du pays vis-à-vis du sujet est visible sur cette vidéo de début octobre montrant un étudiant ghanéen caché à la va-vite sous ce qui ressemble à un sac-poubelle noir. Arrivé plus tôt dans la journée en République Tchèque par avion, il était passé entre les mailles des services de contrôle sanitaire. Retrouvé, il est emmené hors d'une gare de Prague sur un chariot à bagages.

L'étudiant avait un simple rhume.

Suivez Olivia Crellin sur Twitter:@OliviaCrellin