Crime

L'Arabie saoudite frappée par trois attentats-suicides à l'approche de l'Aïd

En 24 heures, trois attaques ont visé l'extérieur de la mosquée du Prophète à Médine, les alentours d'une mosquée chiite à Qatif et le consulat américain de Djedda.
5.7.16
Image via Twitter

Au moins quatre agents de sécurité ont été tués ce lundi soir par un kamikaze qui s'est fait exploser à l'extérieur de la mosquée du Prophète, à Médine en Arabie saoudite.

Le kamikaze a déclenché son gilet explosif alors que les officiers de sécurité de la mosquée rompaient le jeûne, d'après la chaîne de télévision locale Al-Arabiya.

— ahmed???? (@iAHMEDsalih)July 4, 2016

Sur des photos et des vidéos postées en ligne, on peut voir des voitures en feu et une épaisse fumée noire s'élever dans le ciel. L'explosion a eu lieu près de la mosquée du Prophète, l'un des sites les plus sacrés en islam, où est enterré le Prophète Mahomet.

Publicité

— charry (@Talk2_thesoul)July 4, 2016

Medinah incident happened in the middle of the security services parking. Alarabiya reporting it as suicide bombing — ???? ?? ????? (@FaisalbinFarhan)July 4, 2016

Le pays a connu deux autres attaques suicides dans les dernières 24 heures.

Quasiment au même moment qu'à Médine, un kamikaze s'est fait exploser près d'une mosquée chiite de Qatif. D'après un habitant de la ville joint sur place, il pourrait ne pas y avoir de victime, mis à part l'assaillant, parce que les fidèles étaient déjà rentrés chez eux pour rompre le jeûne. Mais selon le ministère de l'Intérieur, des restes humains appartenant à trois personnes ont été découverts sur place.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un autre kamikaze s'était fait exploser devant le consulat américain de Djedda, la deuxième ville du pays. Il a légèrement blessé deux agents de sécurité. Il s'agit de la première attaque à la bombe visant des étrangers en Arabie saoudite depuis des années.

Ces trois attaques n'ont pas été revendiquées pour le moment.

Ces attaques surviennent après une série d'attentats revendiqués ou attribués à l'organisation État islamique, en Turquie, au Bangladesh et en Irak. Toutes ces attaques, comme les trois qui ont secoué l'Arabie saoudite, semblent coïncider avec l'approche de l'Aïd — la fin du ramadan.

L'EI a perpétré tout une série d'attaques dans le royaume saoudien depuis la mi-2014, faisant des dizaines de victimes — principalement des membres de la minorité chiite et des agents des services de sécurité.

La police et des groupes de volontaires avaient renforcé la sécurité aux alentours des mosquées de Qatif l'année dernière, suite à une série d'attaques contre des mosquées installées dans des quartiers chiites. Une autre attaque à la bombe contre une mosquée fréquentée par les forces de sécurité avait fait 15 morts l'année dernière.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR