Publicité
Crime

L'armée égyptienne tue 12 personnes après avoir pris des touristes mexicains pour des terroristes

Le convoi de touristes était constitué de "quatre véhicules tout-terrain".

par Reuters and VICE News
14 Septembre 2015, 10:00am

L'Oasis de Dakhla dans le désert de l'Ouest égyptien. (Photo via Wikimedia Commons)

Les forces de sécurité égyptiennes ont tué dimanche plusieurs civils dont des touristes mexicains. Elles ont fait feu par erreur sur un convoi qui circulait dans le désert, dans l'Ouest du pays. Ces informations ont été données ce lundi par le ministère de l'Intérieur de l'Égypte. 

"L'incident s'est soldé par la mort de 12 Mexicains et Égyptiens, dix autres personnes ont été blessées et transférées vers des hôpitaux, " a indiqué le ministère dans un communiqué. 

Le gouvernement mexicain a confirmé ce lundi la mort de deux de ses ressortissants en Égypte. "Mexico condamne ces actes qui ont visé nos concitoyens et a demandé au gouvernement de l'Égypte une enquête pour comprendre ce qu'il s'est passé, " a déclaré sur Twitter le président mexicain Enrique Peña Nieto.

Le communiqué de l'Égypte apporte des précisions sur la fusillade. Celle-ci s'est produite alors que la police et l'armée menaient une opération conjointe pour "traquer des éléments terroristes dans la zone de l'oasis dans le désert de l'Ouest." La zone est présentée comme une région "interdite d'accès", le gouvernement ajoute qu'une enquête devra déterminer comment et pourquoi des touristes se sont retrouvés à cet endroit. Le convoi était constitué de "quatre véhicules tout-terrain".

Des informations publiées sur les réseaux sociaux expliquent que les forces égyptiennes ont ouvert le feu depuis un hélicoptère Apache.

L'Égypte combat un soulèvement armé qui a pris de l'ampleur après que le président Mohamed Morsi a été renversé par les militaires, en 2013, après des manifestations massives contre son gouvernement.

Encadrée par des personnes affiliées à l'organisation État islamique, cette rébellion a tué des centaines de soldats et de policiers et a commencé à viser des intérêts occidentaux.

Plus tôt, ce dimanche, des militants de l'EI ont publié un communiqué annonçant avoir repoussé une attaque de l'armée égyptienne, dans le désert de l'Ouest. 

À lire : L'Égypte veut acheter des armes à la France, vite, et pas cher si possible

Suivez VICE News sur Twitter: @vicenewsfr

L'Oasis de Dakhla dans le désert de l'Ouest égyptien. Photo via Wikimedia Commons