Publicité
Munchies

Fin du monde : un start-upper crée une eau en canette « punk »

Liquid Death veut vendre ses packs de 12 canettes à 17 balles « aux rockeurs et aux skateurs qui prennent soin d'eux ».

par Jelisa Castrodale
01 Février 2019, 12:12pm

© Liquid Death

« Aujourd’hui, les jeunes se soucient plus que jamais de leur santé. Même les putains de punk rockers et les skateurs », déclarait en janvier dernier Mike Cessario, qui en sait pas mal sur le sujet puisqu’il a longtemps été directeur artistique d'une agence de pub avant de s’aventurer sur le marché de l’eau minérale.

« Ils boivent moins d’alcool et ne se défoncent plus du tout. Par contre, ils aiment toujours les explosions, les sports extrêmes, la musique de bourrin et tuer des zombies dans des jeux vidéo », poursuivait Cessario, qui est un peu aux jeunes ce que les Pinçon-Charlot sont aux bourgeois, avant de se réjouir : « Et ça, aucune marque ‘healthy’ ne semble l’avoir compris. Aucune ne veut correspondre à la véritable culture des jeunes. »

12 mois plus tard, Cessario dévoile comment il a réussi à enfermer toute cette « véritable culture » à base de punk-rock et de morts-vivants dans une cannette baptisée Liquid Death. Qu'est-ce qu’on y trouve ? Le même genre de liquide que vous utilisez pour vous brosser les chicots, remplir le bol de nouilles minute ou la gamelle du chat : de l’eau.

De l’eau dans des canettes d'aluminium spécialement fabriquées en Autriche, avec un crâne dessiné sur le côté et un slogan « Murder Your Thirst » ( « Tuez votre soif ») que les anciens collègues de Cessario doivent trouver « chanmé » ou « sacrément disruptif » vendue 19,99 $ (17,50 euros environ) le pack de 12.

« On a lancé Liquid Death avec en tête, un plan diabolique visant à effacer complètement les clichés de la commercialisation de l'eau en bouteille. On prend la boisson la plus saine au monde et on la rend aussi drôle, stupide et divertissante que les marques de boissons énergisantes, de sodas ou de bières », peut-on lire sur le site de la société.

Selon TechCrunch, l'eau en bouteille représentait en 2017 un marché de 240 milliards de dollars (210 milliards d’euros) et il ne fait que croître. Selon la vidéo d'introduction à Liquid Death, l'eau en bouteille est surtout « un truc girly pour les mamans qui font du yoga » et la fleur d'hibiscus de Fiji Water en est la preuve.

Cessario et ses partenaires, dont le créateur de Mr. Pickles, Will Corsola, et un homme qualifié de « barman heavy metal », espèrent donc que des gens commandent des canettes d’eau en ligne. Et que parmi eux, se glissent quelques ados déshydratés ou quelques mecs qui hésitent à tenir une bouteille de Fiji Water en public.

Cessario confiait à TechCrunch que sa marque était un pavé dans la mare du « lifestyle », raison pour laquelle elle pourrait bientôt être vendue dans « des bars, des salons de coiffure ou de tatouage » à Los Angeles et à Philadelphie.

À tous les cool kids qui aspirent secrètement à la consommation publique de H2O sans perdre leur street cred’, ce truc est pour vous.


Cet article a été préalablement publié sur MUNCHIES US

MUNCHIES est aussi sur Instagram, Facebook, Twitter et Flipboard