Publicité
Food by VICE

Saison du barbecue : la police allemande obligée de sortir les poubelles

L'année dernière, il y avait 165 tonnes d'ordures dans les parcs de Munich. Cet été, les autorités teutonnes passent la vitesse supérieure et tentent de trouver une parade face à l’accumulation des déchets.

par Wyatt Marshall
11 Mai 2016, 6:45am

Photo via Flickr user bigbirdz

L'été approche et les autorités civiles allemandes tentent déjà d'échapper à l'arrière-goût causé par l'ouverture de la saison des barbecues dès que les premiers rayons de soleil touchent le sol teuton. Il s'avère que le peuple allemand, longtemps reconnu pour sa capacité à tendre vers une forme de propreté immaculée, n'est pas le plus motivé quand il s'agit de nettoyer après un barbecue. Plusieurs villes ont donc décidé d'engager des « scouts poubelle » pour aider à disperser rapidement les piles d'ordures que les futurs barbeuks vont inévitablement laisser dans les parcs et autres espaces publics.

The Local raconte qu'il n'est pas rare de voir des bouts de parcs entièrement recouverts de cadavres de verres en plastique, d'os de poulet et d'autres résidus de grillade après une belle journée estivale. L'année dernière, la ville de Munich a dépensé 5 000 euros par semaine pour nettoyer les 165 tonnes d'ordures qui s'étaient accumulées pendant l'été.

« Nous avons remarqué que les panneaux de signalisation ne suffisaient pas. »

Cette année, 22 vigiles d'une boîte de sécurité privée ont été engagés pour patrouiller le long de la rivière Isar et pour convaincre les fêtards et autres épicuriens de ne pas laisser de cochonneries derrière eux. Par le passé, les vigiles n'étaient de garde que les jours de beau temps. Problème, les fans hardcore de barbecue se grillent quelques saucisses sous les ponts de la ville, quelle que soit la météo. Les nouveaux « policiers de barbecue » vont donc devoir bosser qu'il pleuve ou qu'il vente.

Ailleurs, le nettoyage sera effectué par d'autres organismes. Certaines municipalités ont par exemple décidé de faire appel aux écoliers pour tenter d'éradiquer les gigantesques dépotoirs prévus. Werdersee Verein, une association qui surveille le lac de Werdersee près de Brême, a dépêché quatre étudiants sur place pour distribuer sacs-poubelles et flyers enjoignant à ne pas saloper le coin.

« Nous avons remarqué que les panneaux de signalisation ne suffisaient pas », note Gerhard Bomhoff, un des représentants de Werdersee Verein à The Local.

Comme d'autres parcs, Werdersee met à disposition des grils dans sa zone, mais les adeptes de barbeuk ont généralement leur propre matos, gril jetable, et se mettent un peu où ils veulent, laissant des grosses traces de brûlés sur les pelouses. D'autres allument même des feux de camp, parce que pourquoi pas après tout.

LIRE AUSSI : Dans la chaleur des Championnats de France de Barbecue

La ville de Francfort s'est tournée vers la maréchaussée pour lutter contre les déchets. La police est donc autorisée à mettre des contraventions aux consommateurs pris en flagrant délit d'abandon d'ordures – 50 euros – et une pour les frais de nettoyage. À Berlin, ce sont d'énormes poubelles qui ont été disposées près des spots à barbecue. À Cologne et à Düsseldorf, les politiciens ont proposé d'installer des grils électriques payants (évitant ainsi les traces de charbon) dans les zones les plus propices à la pratique.

Le barbecue reste un moment convivial et un peu bordélique par essence. Toutes ces initiatives ne devraient pas éradiquer complètement les restes de « ribs » ou de couverts en plastique mais pourraient permettre aux pelouses et aux étendues d'eau de respirer un coup contrairement à vos fringues que vous avez maculées de sauce.

Tagged:
Munchies
Food
police
os
Allemagne
poulet
plastique
propreté
Penser
saucisse
gril
Barbeuk
contravention
déchet
poubelle
ordure