Ne vous laissez pas avoir par cette vidéo virale de tigres détruisant un drone

FYI.

This story is over 5 years old.

Ne vous laissez pas avoir par cette vidéo virale de tigres détruisant un drone

La réalité qui se cache derrière la vidéo est ultra déprimante.

Hier matin, une vidéo dans laquelle des tigres de Sibérie massacrent joyeusement un drone a fait le tour d'Internet. Un tweet d'ITV News, une chaîne de télé anglaise, s'est retrouvé mentionné dans des dizaines d'articles, et a été retweeté des milliers de fois.

"Wow, cette vidéo est magnifique. Tous ces superbes tigres regardent le ciel et courent dans tous les sens. Ils finissent par attraper le drone, et c'est la folie. Je suis content pour eux. Et pour moi", écrivait par exemple un journaliste de The Verge.

Publicité

Mais comme beaucoup de choses sur Internet, cette vidéo virale est en réalité… très déprimante.

C'est John R. Platt, un journaliste scientifique, qui a été le premier à découvrir l'origine réelle des images : un abattoir situé dans le nord-est de la Chine, où les tigres sont massacrés, baptisé "Harbin Siberian Tiger Park". La vidéo complète a été publiée avant-hier par Russia Today.

Selon Big Cat Rescue, l'abattoir, qui fait aussi office de zoo, se fait passer pour un refuge depuis longtemps. Des cars de touristes viennent s'y masser pour admirer les terribles félins qu'ils ne pourraient pas voir d'aussi près dans la nature.

Sauf que le Harbin Siberitan Tiger Park se spécialise aussi dans les produits de contrebande tels que les os, la viande ou la fourrure de tigre, ainsi qu'une spécialité baptisée "vin d'os." Des journalistes d'investigation y ont découvert "des animaux vivant dans des conditions déplorables… les propriétaires y vendaient ouvertement du vin d'os, en dépit d'une interdiction mise en place par la Chine en 1993."

Il existe actuellement environ 200 "fermes" à tigres en Chine. Seuls 20 tigres de Sibérie - et peut-être même moins - vivent encore en liberté en Chine.

En 2015, le Harbin Siberian Tiger Park affirmait abriter 800 tigres. On y trouve aussi des lions, des tigres blancs et des léopards, tous en captivité.

Au début de l'année, la Born Free Foundation, une organisation de défense des animaux, avait alerté sur des photos de tigres obèses et "malades" prises à l'intérieur du parc.

"Ces tigres semblent être très obèses, ce qui indique qu'ils sont très mal nourris, qu'ils n'ont pas la place de se mouvoir comme ils le souhaitent, et que la captivité les rend malades. Pour moi, ce n'est ni drôle ni mignon. Ces animaux sont malades", avait déclaré Will Travers, le président de la Born Free Foundation.

Alors avant de cliquer sur "partager", demandez-vous si vous voulez vraiment faire de la pub à ce genre d'endroit. A priori, si vous avez aimé les tigres de la vidéo, il y a peu de chances que ce soit le cas.