FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Daniel Buren rencontre Frank Gehry dans le bois de Boulogne

La Fondation Louis Vuitton prend des couleurs à partir du 11 mai.
12.4.16

Photo : patchipakal Vous avez le droit de ne pas aimer Daniel Buren et vous avez le droit de ne pas aimer Frank Gehry mais pas les deux. Les deux artistes ont passé leurs vies à jouer avec les formes et la lumière de façon tout à fait différentes mais vont pour la première fois se rencontrer à la Fondation Louis Vuitton.

Le projet s’appelle L’observatoire de la lumière et voit le récent bâtiment recouvert de filtres multicolores. Les 3600 panneaux de verre de la Fondation Louis Vuitton prennent alors des airs d’un Elmer l’éléphant composé de treize couleurs. Lors du Bal Blanc organisé par The Creators Project au Grand Palais à l’occasion de la Monumenta de l’artiste français, nous avions déjà pu tester les effets de la lumière et des couleurs sur notre perception, mais cet observatoire semble vouloir aller plus loin avec des ateliers comme le BurenCirque proposé dans des tentes situées sur l’esplanade de la fondation.

Dedans auront lieu les 2, 3 et 4 juin des représentations de « 3 fois un Cabanon », un projet débuté il y a plus de dix ans avec la famille Demuynck et invitant plusieurs artistes à évoluer autour de structures imaginées par Buren. Les tentes, elles aussi, jouent avec la lumière puisque presque opaque le jour, elles deviennent des sortes de lanternes une fois la nuit tombée.

Pour les plus jeunes « L’attrape-lumière » proposera différentes expériences d’optique. On vous en dit plus prochainement.

Tout ce qu’il faut savoir sur cet événement sur le site de la Fondation Vuitton.