Windows Store rembourse Call of Duty parce que personne n’y joue

Les joueurs PC qui ont acheté Call of Duty: Infinite Warfare sur le store Windows 10 ne peuvent pas jouer avec les autres et se sentent un peu crétins.

|
07 Novembre 2016, 9:41am

Image : Activision

Chaque année, Activision sort un nouvel épisode de Call of Duty, et les joueurs du monde entier se bousculent pour le tester avant tout le monde afin d'émettre un avis indispensable sur les réseaux sociaux. Si les fans apprécient la campagne solo, c'est le mode multijoueur, rapide et bien foutu, qui est le véritable atout du jeu.

Évidemment, pour jouer en multi, il faut être plusieurs. Les rares joueurs qui ont acheté Call of Duty: Infinite Warfare sur le store Windows 10 ont découvert à leurs dépens qu'ils ne pouvaient jouer qu'avec ceux qui avaient acheté le jeu par le même moyen. Quant aux joueurs sur Xbox One, ils sont condamnés à jouer avec d'autres joueurs Xbox One, idem sur PlayStation 4. Cette segmentation des populations de joueurs par type de console n'est pas vraiment nouvelle. En revanche, cette fois-ci, les utilisateurs de PC n'ont pas pu jouer tous ensemble puisque pour des raisons inconnues, les clients du store Windows 10 ont été isolés sur une petite île déserte, loin des joueurs Steam, la plate-forme la plus populaire sur PC.

C'est un peu comme si vous aviez acheté un jeu à la Fnac, avant de réaliser que vous ne pouvez pas jouer avec ceux qui ont acheté le leur chez Micromania. Les fans de Call of Duty qui ont fait la terrible erreur de faire confiance à Microsoft ont ainsi lâché entre 60 et 100 euros en échange d'un accès à plateforme multijoueurs déserte, dans laquelle ils ont attendu pendant des heures que des âmes charitables daignent joindre leur partie.

Apparemment, Microsoft a enfin remboursé les joueurs infortunés afin qu'ils puissent enfin sécher leurs larmes.

Activision a publié deux épisodes de Call of Duty cette année. Infinite Warfare est une nouvelle entrée dans la franchise et Modern Warfare Remastered est un remake de l'un des jeux les plus populaires de la série, offert pour l'achat de l'édition spéciale. Le petit frère d'un redditor aurait acheté l'édition spéciale pour jouer à Warfare Remastered via le store Windows 10. Or, quand il a essayé de lancer une partie deathmatch, il s'est rendu compte qu'ils n'étaient que deux, sur la plateforme, à chercher un partenaire. Vous avez bien lu. Impossible de trouver quelqu'un avec qui jouer sur le plus gros jeu multijoueurs de tous les temps, comme si vous étiez le plus gros bizuth dans la cour de récré de l'existence. Pendant ce temps-là, sur Steam, 5000 joueurs environ jouaient activement à Modern Warfare Remastered.

Image: hayz00s/ Imgur

Le petit frère de hayz00s n'a jamais pu lancer une seule partie, et a donc demandé le remboursement du Windows Store. « Ça a été assez facile, ils n'ont pas protesté et ont été très aimables, » précise hayz00s.

La question que tout le monde se pose est sans doute : à quel moment de sa vie se dit-on qu'acheter un jeu sur le store Windows 10 peut être une idée pertinente ? Dans le cas du frère du redditor, la réponse est assez simple. Le jeu était moins cher en passant par Microsoft, et il voulait jouer avec un parent qui avait acheté le jeu sur Xbox One.

En effet, Microsoft a passé les six derniers mois à développer un système de jeu inter-platesformes pour que les joueurs PC et les joueurs Xbox One puissent jouer ensemble. Des titres populaires tels que Gears of War 4 et Forza Horizon 3 prennent déjà en charge cette fonctionnalité… mais pas Call of Duty: Infinite Warfare.

La différence de prix entre le produit proposé sur Windows Store et sur Steam est assez importante, il est vrai. Pour obtenir la version remastérisée de Modern Warfare, il faudra acquérir Call of Duty Legacy Edition pour 79.99$ sur Steam, alors qu'il n'est qu'à 63.99$ sur le Windows Store. Les types qui ont parié sur Microsoft ne sont pas si stupides que ça, après tout.

Contrairement aux apparences, Microsoft n'est lui-même pas si fautif que cela. Il a travaillé dur sur son système inter-plateformes, et promis aux utilisateurs qui achèteraient le jeu sur Windows Store qu'ils obtiendraient une version Xbox One gratuitement, et vice-versa.

« Nous développons activement le cross-play entre appareils et platesformes pour les partenaires qui veulent l'activer », a expliqué un porte-parole de Microsoft à Windows Central quand ce dernier l'a interrogé sur les problèmes rencontrés sur Call of Duty. Cette déclaration sous-entend en fait que la segmentation des joueurs par plateforme d'achat est le fruit de la volonté d'Activision, et que Microsoft a dû se plier à ses conditions en dépit du ridicule de la situation.

Les joueurs sont habitués à la séparation des communautés console et PC mais pas à la séparation en fonction du magasin d'achat. C'est une politique ridicule qui ne sert l'intérêt de personne, et jette un discrédit supplémentaire sur les magasins numériques, que les joueurs de PC évitent déjà comme la peste.