FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Les Spurs retirent le numéro 21 de Tim Duncan

Des discours sobres et humains, mais qui vous feront chialer quand même.
19.12.16

Dimanche soir, après avoir remporté leur rencontre face aux New Orleans Pelicans 113-100, les San Antonio Spurs avaient prévu un petite sauterie pour célébrer leur superstar Tim Duncan. L'intérieur de 40 ans voyait ainsi son maillot rejoindre au plafond de l'AT&T Center ceux de Bruce Bowen ou David Robinson : le numéro 21 des Spurs restera à partir de maintenant la propriété éternelle du natif des Îles Vierges.

Publicité

Plusieurs joueurs et coaches qui ont marqué la carrière de Duncan ont eu, chacun leur tour, l'occasion de dire ce que Tim Duncan représentait pour eux. Tony Parker a déclaré que, pour lui, TD était une « superstar ++ », une « superstar qui rendait ses coéquipiers meilleurs, et c'est ça la vraie définition d'une superstar. »

Le moment le plus fort de la soirée a bien évidemment été le discours de Gregg Popovich. Les yeux mouillés, "Coach Pop" a délivré un speech sobre et humain, à son image : « Je voudrais remercier Tim de m'avoir laissé coacher l'équipe. Car même lorsqu'il n'était pas d'accord avec ce que je lui disais, il ne me le disait pas immédiatement. Quand votre superstar accepte de recevoir des critiques sans broncher, tout le monde derrière va la fermer et suivre le mouvement. »

« Le meilleur commentaire que je puisse faire sur Tim Duncan est pour Mr et Mme Duncan, qui sont décédés. L'homme présent ici est exactement le même homme aujourd'hui que le jour où il est arrivé. »

Duncan, lui, a fait un petit discours tout en sobriété là aussi, remerciant les supporters, la ville de San Antonio et les personnes présentes dimanche soir, finissant sur une pointe d'humour :

« J'ai gagné pas mal de paris ce soir : je n'ai pas porté de jeans, j'ai porté une veste de costume… J'ai pas mis de cravate, mais la plupart des gens savaient ça. Et j'ai parlé plus de trente secondes. »