Sports

Le boss de la fédération anglaise de football propose un coming out collectif de joueurs

Pour lutter contre l'homophobie dans le football, Greg Clarke estime que l'une des pistes à suivre serait le coming out de plusieurs joueurs en début de saison prochaine.
9.1.17

« J'envoie ce message : si certains joueurs professionnels de haut niveau veulent faire leur coming out, pourquoi ne pas les synchroniser ? Comme ça, un seul joueur n'aura pas à révéler son homosexualité seul. » Dans une interview au Times, le patron de la fédération anglaise de football (FA) Greg Clarke a émis l'idée que plusieurs joueurs de haut niveau puissent faire leur coming out en même temps. S'il reconnaît qu'à l'heure actuelle il ne « conseillerait pas » à un footballeur pro de révéler publiquement son homosexualité à cause des agressions verbales dont il pourrait faire l'objet, il estime qu'un coming out collectif pourrait être la solution contre l'homophobie dans le football.

A lire aussi : Homosexualité dans le football français : la loi du silence

« J'ai demandé à la communauté gay : "Comment peut-on mieux vous soutenir et s'organiser afin que des personnes aient le soutien nécessaire si elles veulent révéler publiquement leur orientation sexuelle ?". J'ai rencontre quinze sportifs gay ces quatre dernières semaines pour leur demander leurs avis, dont des footballeurs. C'est très difficile de parvenir à un ensemble de footballeurs de haut niveau homosexuels, parce que certains d'entre eux sont heureux avec leur sexualité et ne veulent pas que cela se sache. Je ne veux pas faire partie d'un processus où je dirais "Il faut que vous fassiez votre coming out". Ce n'est pas comme ça qu'il faut le faire. Les gens sont prudents. C'est une voie à sens unique. Une fois que vous avez fait votre coming out, vous ne pouvez plus revenir en arrière. »

Pour arriver à ce coming out collectif, Clarke propose de mettre cela en place en début de saison prochaine. « En début de saison, tout le monde pense que c'est "sa" saison, les supporters sont heureux, il fait beau. On m'a demandé récemment si le football était prêt à ce que des professionnels de haut niveau fassent leur coming out et j'ai répondu que je n'étais pas sûr que ce soit le cas. Dans un sondage, des gens ont déclaré qu'ils soutiendraient des joueurs homosexuels dans leur propre équipe, mais je suis plus inquiet à propos de ce qu'ils diraient aux joueurs gays des équipes adverses. Je ne pense pas qu'ils feraient des choses répréhensibles, mais je pense qu'il faut bien se préparer. »

[The Guardian]