Culture

Tour d'horizon des bâtiments cachés d'Amsterdam

Notre journaliste 'architecture' était malade, il en a profité pour visiter les buildings secrets de sa ville avec Google Earth 3D.
2.8.16
Telefooncentrale (Telephone Exchange) Amsterdam-West, designed by the architect Albert Boeken and built in 1928. It was in use until 2015 and will be redeveloped into housing. All photos by the author.

Telefooncentrale, Amsterdam-Ouest, designé par l’architecte Albert Boeken et construit en 1928. Ce sont depuis 2015 des habitations. Toutes les images sont de l’auteur.

Dernièrement, j’ai été malade et j’ai dû tenir le lit pendant quelques jours. Au début cela sonne comme une activité rêvée mais je dois concéder que ça devient très rapidement chiant. Du coup, j’ai décidé de sortir de chez moi, numériquement en me baladant sur la version 3D de Google Earth (toutes les villes européennes n’ont pas cette fonction, heureusement pour moi). J’habite Amsterdam et je connais mon quartier et les autres comme ma poche, mais depuis la rue. Les regarder depuis un satellite m’a permis de voir beaucoup de choses que je n’aurais jamais soupçonnées. Comme par exemple : des tas de bâtiments cachés.

Publicité

L’interprétation de ma ville par les images et les algorithmes de Google est assez étonnante. C’est un peu comme se retrouver dans un jeu vidéo tournant sous Windows 95. Tout y est vaguement polygonal, même les cubes. Comme je suis resté assez longtemps malade, j’ai commencé un jeu : trouver l’histoire de ces buildings dont on ne connaît pas l’existence.

Voilà le résultat de mes recherches :

Openluchtschool voor het Gezonde Kind (Open Air School for the Healthy Child), designé par Johannes Duiker en 1930. Il a aussi imaginé le Cineac cinema (1934). C’est un des premiers modernistes à Amsterdam.

Villa Betty (1877), située à la limite de Vondelpark. Elle est nommée d’après Betty von Hunteln, qui était appelée La Reine d’Overtoom et qui vécu dans cette maison jusqu’en 1980 où elle mourut à l’âge de 100 ans.

Le Pieter Janszoon Suyckerhoff-Hofje, 1667; un des nombreux jardins cachés du quartier de Jordaan. Le jardin est — encore aujourd’hui — réservé aux femmes. 

L’orphelinat Luthérien, bâti en 1678. En 1811, Napoléon jeta dehors les orphelins pour se servir du lieu comme d’un hôpital militaire. C’est aujourd’hui des bureaux. 

British School of Amsterdam, construite en 1930 sous le nom de Dalton School. De 1941 à 1943, ce fut un endroit sinistre où les enfants juifs étaient parqués par les Nazi. On l’appelait alors Jewish School No.13. 

Le Huis van Bewaring II était une prison jusqu’en 1890. En 1980, l’état a vendu le bâtiment à la ville d’Amsterdam puisqu’il n’avait plus besoin de prison. Ce fut ensuite un squat dans lequel se trouvait une troupe de théâtre. Puis ce fut de nouveau une prison jusqu’en 2014 où 180 réfugiés syriens étaient hébergés. En 2019, le bâtiment sera rénové pour que la British School of Amsterdam puisse y emménager. 

L’école Leonard de Vince. Construite en 1886 a été rénovée « biologiquement » par le studio aayu architecten en 2012. Les travaux de réfection n’utilisant alors que des matériaux déjà présents ou recyclés. Au fond, on voit le Europarking, un édifice moderniste réalisé par Piet Zanstra en 1971. Le photographe Spencer Tunick y a réalisé un de ses mass nude photo en 2007 en réunissant plus de 2000 personnes.

The Martyrs of Gorcum Church (or Hofkerk) est une structure designée par A.J. Kropholler en 1927-1929. Le pourtour du bâtiment sert aux processions.