Neil Jenney améliore les tableaux de Picasso

Quand ce peintre de renom a vu comme les toiles de Picasso étaient exposées, il s'est dit qu'il fallait mieux tout refaire lui-même.
25.2.16

L’appropriation dans l’art contemporain est souvent quelque chose de décrié, certains pensent même que son seul intérêt est de choquer, de se poser des questions d’éthique à une période charnière. Tout cela, c’est sans connaitre Improved Picassos une série de peintures par Neil Jenney.

Le projet est né – ce n’est pas nouveau – d’un hasard. Jenney est un artiste reconnu pour ses toiles et est même accroché dans les collections permanentes du Metropolitan Museum of Art, du Whitney et du Museum of Modern Art. En trainant dans tout autant d’autres musées, Neil Jenney se rendit compte que beaucoup des oeuvres de Picasso étaient très mal encadrées. Aussi lui est venu l’idée de faire le travail lui-même. Comme il n’est pas simple d’avoir le droit de refaire quoi que ce soit sur un original de Picasso, Jenney s’est tourné vers Ki-Young Sung qu’il avait repéré au préalable pour une copie impressionnante de réalisme de la Marie-Thérèse de Picasso. La collaboration était né. D’un coté le jeune artiste reproduisait avec le plus grand soin les chef-d’oeuvre du maître et de l’autre Jenney les encadrait avec le meilleur goût qui soit.

Sur un tableau comme celui du Garçon menant un cheval, leur travail ne s’arrête pas là. En plus d’offrir à l’original une seconde jeunesse, ce projet a permis dans ce cas précis de finir le travail de Picasso. En effet, sur l’original, il manque le harnais du cheval. Un harnais qui apparait dans cette nouvelle mouture. “on s’est aperçu qu’entre 1914 et 1950, beaucoup de toiles ont été vendues avant d’être totalement terminées. Si quelqu’un payait cash une commande qu’il n’avait pas faite, il y avait de grande chance qu’il reparte avec, même incomplète. Picasso ne disait jamais “attendez que ce soit fini.”

Les oeuvres de Neil Jenney et Ki-Young Sung sont actuellement exposées à la West Broadway Gallery, et ce, jusqu’au 30 avril prochain. Toutes les informations sont ici.