Avec les Français qui ont cartographié l'Antarctique

FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

Avec les Français qui ont cartographié l'Antarctique

Un aperçu du quotidien de l'explorateur polaire Jean-Baptiste Charcot et de ses camarades, à bord du navire « Le Pourquoi-Pas ? ».
30.9.16

Ernest Gourdon et Paul Pléneau autour d'une coupe de champagne en l'honneur de l'anniversaire de Jean-Baptiste Charcot, le 15 juillet 1904. © Ernest Gourdon/courtesy Barbara Caillot

« Mon but bien précis était d'étudier à tous points de vue et en détail la zone la plus étendue possible de l'Antarctique […] Je savais avoir choisi la région où les glaces se dressent déjà devant le navire à 61° de latitude, où la mer est parsemée d'innombrables icebergs, et où la côte est bordée de hautes montagnes d'un aspect infranchissable. » C'est par ces quelques lignes que l'explorateur polaire Jean-Baptiste Charcot a décrit l'objectif de sa deuxième expédition en Antarctique, à bord du trois-mâts Le Pourquoi-Pas ?.

Publicité

Dans le cadre de ce voyage au pôle Sud qui s'est étendu de 1908 à 1910, Charcot s'est donné pour mission d'explorer ce terrain qui constituait alors une vaste zone d'inconnu, mais qu'il avait déjà commencé à découvrir avec son bateau Le Français quelques années plus tôt. Au cours de son périple qui l'a vu naviguer sur des mers hostiles et hiberner dans des grottes, il a tenu un journal de bord particulièrement exhaustif. Il y parle notamment de ses moments de solitude, des cadavres de baleine qu'il a eu l'occasion de croiser dans le Bassin de Déception et de ses multiples découvertes scientifiques.

Ce carnet de bord est bardé de détails sur les étonnantes conditions de vie de l'explorateur et du reste de son équipage – des dîners à base de viande de phoque et d'omelettes aux œufs de pingouin à sa cohabitation avec Toby, un cochon destiné à manger les ordures des marins. À l'occasion du 80e anniversaire de sa disparition, la Maison latine de la photographie a rassemblé des photographies prises par l'équipage du Pourquoi-Pas ?, dont voici quelques extraits.

Des hommes en barque avancent entre les glaciers.

© Louis Gain/MNHN/courtesy MIMDI

Le Pourquoi-Pas ? – 14 juillet 1909 © Louis Gain/MNHN/courtesy MIMDI

© Louis Gain/MNHN/courtesy MIMDI

L'exposition Quand Charcot gagnait le Sud se termine demain à la Maison Latine de la photographie, à Paris. Rendez-vous ici pour plus d'informations.