FYI.

This story is over 5 years old.

guide

Faire des cocktails maison à partir de produits ménagers

Plusieurs alternatives alcoolisées au suicide traditionnel
05 juin 2012, 11:19am

Vous êtes trop bêtes pour savoir vous servir de « Milleetuncocktail.com » et votre clebs a bouffé votre pochon et tout ce qui vous restait de weed ? OK, pas grave. N'importe quel type sain d'esprit vous dira de faire les mêmes trucs que ce que des dizaines de générations d'adolescents ont fait avant vous. À savoir, vous diriger vers l'armoire à pharmacie de la salle de bain. Quelques valiums de maman accompagnés d'un verre de codéine n'ont jamais fait de mal à personne, hein ?

Bien sûr que non, puisque toutes ces merdes sont inoffensives. Mais alors quel est l'intérêt de se retourner le cerveau si c'est pour ne pas foncer tête baissée à la découverte de nouvelles techniques de défonce ? Le LA Times rapporte que des centaines d'adolescents californiens ont envahi les services d'urgence du Golden State après avoir absorbé des litres de gel désinfectant. Apparemment, ce n'est pas si bon pour l'organisme que ça. Sa consommation peut entraîner diarrhées, pertes de mémoire et même rendre aveugle – voire, endommager irrémédiablement vos organes vitaux. Vous pensiez que ce phénomène de consommation était réservé aux rednecks du monde entier ? Vous vous trompiez, parce qu'avec les probables hausses de la TVA imposées par notre gouvernement fraichement élu, se bourrer la gueule pourrait bientôt devenir un luxe plutôt qu'un moyen facile de décompresser après une journée chiante au bureau.

Mais doit-on vraiment en arriver là ? Peut-être bien que non. Après quelques minutes sur Google, j'ai trouvé pas mal de trucs que je pourrais engloutir dans une soirée foireuse si les seuls merdes potables présentes dans le frigo étaient : trois tranches de céleri, deux Carlsberg dégueu et de l'houmous périmé.

CLAUSE DE NON RESPONSABILITÉ À DESTINATION DES ABRUTIS : NE BUVEZ AUCUN DES COCKTAILS CI-DESSOUS. J'EN AI PEUT-ETRE BU QUELQUES GORGÉES, OK, MAIS VOUS N'AUREZ JAMAIS AUTANT DE COUILLES QUE MOI ET VOTRE ORGANISME NE LES SUPPORTERA JAMAIS.

MOJITO AU BAIN DE BOUCHE

Ingrédients

- Une tasse et demi de bain de bouche Listerine [ou Hextril, Eau de Botot, etc.]

- Douze feuilles de menthe.

- Une cuillère à café de sucre.

- Une tasse de jus de citron.

- Trois tasses de soda.

J'ai d'abord minutieusement placé les feuilles de menthe au fond du verre. Selon la légende urbaine, un mojito est dégueulasse lorsque vous consacrez plus de trente minutes à sa préparation. J'ai ensuite ajouté de la glace pilée en l'arrosant généreusement de bain de bouche liquide. Un peu de sucre, un zeste de citron par dessus. J'ai ensuite agité la mixture comme si j'étais serveur dans un bar latin un vendredi soir et que mon pourboire dépendait de la force enfermée dans mes petits bras musculeux. J'ai fini par rajouter un peu de soda et de la menthe, comme si le tout ne sentait déjà pas assez le remède antibactérien contre l'haleine matinale.

Goût et arôme

Vous vous rappelez de ce moment où votre mère vous ordonnait de ne jamais boire du bain de bouche alors même que ce goût mentholé et rafraîchissant vous titillait les papilles ? Ce n'est pas parce que le breuvage en question était « toxique » – ça l'est quand même un peu – mais parce qu'elle ne voulait pas vous voir bourré comme la dernière des ramasses (à huit ans). Le degré d'alcool contenu dans un bain de bouche basique est de 39,9 % –  au moins aussi fort qu'un bon gin. Un article de Doctissimoexplique que l'absorption de ce liquide « pourrait » entraîner « de sévères acidoses métaboliques causant des trous anioniques ainsi que de destructeurs trous osmolaires entraînant la défaillance des ORGANES VITAUX et finalement, la MORT. » Tout ceci n'est pas encourageant, mais les types derrière ce truc sont les mêmes mecs chiants qui nous disent à longueur de journée de boire du Jack Daniel's « avec modération. » Personnellement, je vois bien la consommation de ce truc se développer dans nos rues ; des gens se regroupant autour de tables en plastique dépliantes en train de siroter ce cocktail verdâtre lors d'une chaude après-midi d'été – l’alternative déprimante ultime au pastis-cacahuètes.

NDLR : Ça fait trois jours que j'ai bu ce truc et je n'arrive toujours pas à me débarrasser de l'arrière-goût. Ma morale chrétienne se devait de vous le révéler.

MARTINI AUX LINGETTES POUR BÉBÉS

Ingrédients

- Une boîte de lingettes Pampers.

- Une cuillère à café de Martini.

- Deux cuillères à café de jus d'olive.

- Deux olives.

- Un peu de glace et d'eau.

Ne soyez pas découragés par le nom de ce cocktail. En réalité, le truc le plus gerbant dans ce mélange provient des olives, et non pas du goût atroce procuré par ces essuie-merde.

J'ai d'abord extrait le jus des lingettes imbibées d'alcool. Pour ce faire, j'ai placé un mouchoir dans le verre et ai récupéré l'alcool qui en remontait par capillarité – une version antiseptique de la traditionnelle serviette dans les verres à vin des restaurants pour bourges. Ensuite j'ai pris un glaçon que j'ai soigneusement placé dans un verre avec un peu d'eau avant de le placer au congélo environ trois minutes. Pendant ce temps, j'ai mis le reste des ingrédients au mixeur. J'ai sorti le verre du congélo pour ensuite y délicatement verser le liquide mixé obtenu. J'étais prêt ; j'étais devenu le premier James Bond smicard au monde, rien ne pouvait plus me résister.

Goût et arôme

Enfant, je me suis baigné dans une piscine dans laquelle l'un des employés avait accidentellement versé trop de chlore. J'ai été pris d'une peur bleue et j'ai couru vers les cabines pour me changer sans apercevoir la horde de mômes qui, après avoir rendu leur quatre heures, sanglotaient dans les bras de leurs parents atterrés. J'étais bouche bée. De fait, je n'avais pas encore réalisé que j'avais moi-même bu plusieurs tasses de flotte lors de ma fuite effrénée. Eh bien, mon cocktail possédait exactement la même saveur mais avec un goût de sel qui rappelait étrangement celui de l'eau de la Mer Morte.

Ceci dit, buvez-en trop et vous détruirez simultanément votre estomac et votre système cérébral. Certaines marques produisent des lingettes contenant un alcool pouvant aller jusqu'à 60 degrés – ce qui revient globalement à s'enfiler deux bouteilles de whisky d'un coup. On peut facilement comprendre pourquoi les bébés chialent en permanence ; ils sont ivres du matin au soir.

STREET SODA AU STREPSIL

Ingrédients

- Une boîte de Strepsils.

- Une canette de Sprite.

Les cachets de Strepsils ne sont pas exactement le bonbon préféré des amateurs de Sizzurp et Purple Drank. Mais aujourd'hui encore, il est difficile pour un petit Français de se procurer de la codéine assez puissante pour se défoncer sans se retrouver en plein lavage d'estomac à l'hosto. Les Strespsils pour leur part, contiennent une dose relativement faible d'alcool dans chaque comprimé ; je les ai donc pilés au fond d'un verre dans lequel j'ai par la suite versé une quantité suffisante de Sprite pour que ma boisson puisse être considérée crédible dans le ghetto. Ça ne contenait pas des masses d'alcool, mais la Kro non plus et les gens continuent quand même de se miter la gueule avec.

Goût et arôme

Plutôt bon en réalité, un peu comme ces boissons acidulées qu'on peut choper partout aux États-Unis ou dans les Carrefour Market à des prix dépassant le PIB du Mozambique. Les comprimés ajoutent comme une sensation de chaleur au goût cosmétique habituel du Sprite. C'est une boisson de choix pour ceux qui veulent prouver leur inner-hardcore avec autant de thunes qu'un étudiant à la fin de mois – pour finir avec la voix d'un eunuque.

LA PIÑA-COLADAXE

Ingrédients

- Deux tasses de jus d'ananas frais.

- Une bombe d'Axe Africa [Vous pouvez aussi utiliser l'Inca, mais n'essayez JAMAIS l'Atlantis].

- Une demie tasse de lait de coco.

- Deux cuillères à café de sucre de palme pilé.

- Une tasse de glace pilée.

- Ajoutez de la glace pilée pour servir.

La Piña-Colada est un cocktail délicieux mais relativement cher à préparer – ce n'est pas tant à cause des litrons de sucre de canne qu'il vous faudra vous procurer, mais à cause du rhum, qui coûte un bras. Cependant si vous êtes un peu serrés niveau budget, ce cocktail remplace le goût du Bacardi par l’enivrante – et pourtant puissante – saveur de l'Axe Africa. Personne ne connaît les ingrédients utilisés dans la composition de ce déodorant pour hommes mais il s'avère qu'il renferme une forte teneur en éthanol. J'ai simplement mis tous mes ingrédients dans le shaker pour ensuite les servir sur de la glace pilée. Intérieurement, j'espérais qu'une seule gorgée de ce truc m'envoie sur le yacht d'Elton John en train de naviguer sur un champ de coquelicots.

Goût et arôme

Malheureusement, la Piña-Coladaxe ne m'a pas propulsé dans la transe kaléidoscopique espérée. Ce mélange possède un goût de chiotte et rappelle plus le genre de produits utilisés dans les tests pharmaceutiques sur animaux que l'arôme sucré d'un fruit mûr en provenance du Congo. Le jus d'ananas et le lait de coco n'y ont rien changé ; ils ont simplement ajouté une certaine douceur qui m'a conforté dans un sentiment de sécurité imaginaire. Quelques secondes plus tard, je me suis senti comme un cracheur de feu pris d'un fou rire au milieu de son spectacle. Un truc atroce et embarrassant, simultanément.

MINI-GUINNESS SUPPLÉMENT CRÈME

- Un tube de crème de soins pour visage.

- Une bouteille de Jägermeister.

Vous pouvez maintenant rajeunir et détruire votre peau avec le même produit. Il y assez d'alcool dans cette merde pour terrasser une équipe de rugby du Sud-Ouest entière. Pour une raison qui m'échappe, je n'ai pas trouvé de témoignages de personnes qui en auraient consommé. Les poivrots du samedi soir ne veulent probablement pas que les meufs qu'ils draguent lourdement sachent qu'ils sont en fait des homosexuels qui prennent soin de leur peau.

Dans la vraie vie, dans un vrai bar, la Mini-Guiness est censée avoir l'air d'une petite pinte de ce truc noirâtre aromatisé à la serpillière que seuls les Irlandais font semblant d'apprécier. Les gens utilisent en général la Tia Maria ou du Kahlua pour donner l'illusion du col de mousse sur le dessus de leur verre. Je me servirai ici d'une crème Nivéa.

Goût et arôme

Putain, ça n'avait ni l'apparence ni le goût d'une mini-pinte de Guinness. Ça ressemblait plus à un truc qu'on pourrait trouver dans les poubelles d'une chambre mortuaire. C’était vraiment dégueulasse. Je déteste le Jägermeister et lorsqu'on le combine avec l'amertume et l'onctuosité de la crème hydratante, on a l'impression que notre propre colonne vertébrale essaye de s'échapper par la bouche. Mais dans les faits, cette expérience fut presque un succès. En général, un shot de Jaegermeister transforme votre estomac en un chaos indescriptible avant même que vous puissiez en apprécier le goût. Là, j'ai immédiatement tout recraché dans l'évier et pourtant, l'arrière-goût atroce est resté « en moi » pendant plusieurs heures.

Enfin, le cocktail ne contient que 5 à 10 degrés d'alcool. Sa légèreté est donc idéale si vous souhaitez éviter l'indisposition en rentrant de soirée ou simplement, pour picoler pépère l'après-midi sur une terrasse de Meaux.

L'ANTIGEL ON ICE

Ingrédients

- Une bouteille d'antigel.

- Une brique de jus de cranberry.

- Une brique de jus de raisin.

- Un peu de glace pilée.

Je vous entends déjà crier « Mais, l'antigel c'est toxique ! » Ma réponse sera simplement « Foutre ! » L'antigel est une boisson de choix, à tel point qu'une coopérative de viticulteurs autrichiens a décidé de l'inclure dans la composition de leur Riesling. Ils ont terminé en taule. Mais qui n'a pas fini au trou dans cette Europe prisonnière des lois liberticides de Bruxelles ? Assemblée d'odieux chocolatiers !

À la fin de la préparation, le cocktail défonçait vraiment. Il avait l'apparence et la couleur de l'océan qu'on voit sur les brochures promotionnelles pour les Seychelles. Les autres ingrédients pour un Antigel on Ice sont traditionnellement le jus de cranberry et le jus de raisin. En bon rebelle, j'ai utilisé du jus de raisin à base d'orange sanguine – selon la recette d'un cocktail déconneur appelé « petit déjeuner rouge rubis. » Je vois bien ce cocktail être la boisson favorite d'un homme d'affaires essayant de tuer le temps lors d'un colloque intra-entreprise sur les îles Canaries.

Goût et arôme

Qu'est-ce que vous croyez que ça avait comme putain de goût ? Aucune idée. Je me suis désisté au dernier moment, quand je me suis rappelé que le truc bleuté sous mes yeux contenait de l'antigel.