FYI.

This story is over 5 years old.

Quelques leçons que j’ai apprises après avoir mis fin à une longue relation

Dans la vie adulte, une rupture ressemble à une naissance – une épreuve douloureuse dont vous sortirez couvert de merde.
11.12.14

À bien des égards, mettre fin à une longue relation ressemble à une naissance. C'est une épreuve douloureuse et bruyante, et quand tout est enfin terminé, vous vous retrouvez couvert de merde et passez vos journées à pleurer dans un monde qui vous est entièrement nouveau.

De nombreux sites affirment pouvoir vous aider à oublier votre ex. 95 % d'entre eux sont des havres de connerie et de condescendance, et les 5 % restants ressemblent à du porno déguisé. Si ces deux choses ont leur utilité, je n'ai trouvé aucun site traitant de l'horreur que l'on peut ressentir lorsque l'être qu'on aime le plus au monde disparaît subitement.

En soi, des conseils utiles sur les ruptures permettraient à n'importe qui de devenir très riche. Malheureusement, je n'en ai aucun. Pour être honnête, je pense que personne ne possède de remède miracle. Et pour cause, la solution se résume souvent à bouder pendant un bon moment, avant d'être finalement lassé d'avoir des mouchoirs et un pot d'Häagen-Dazs pour seule compagnie.

Ceci dit, couper court à une longue relation au moment où vous devenez enfin un vrai adulte vous apprendra beaucoup de choses sur la vie. Voici donc quelques leçons que j'ai apprises depuis que je suis redevenu célibataire, à l'âge de 25 ans.

TOUT LE MONDE SE FOUT DE L'ÊTRE PITOYABLE QUE VOUS ÊTES DEVENU

Si vous êtes tous les deux vivants et que vous n'avez pas l'intention de vous entretuer dans les jours à venir, il est plutôt logique que le monde entier se fiche éperdument de votre sort. Bien évidemment, vos amis vous enverront une myriade de messages réconfortants, et même vos parents daigneront reprendre de vos nouvelles. Mais fondamentalement, écouter quelqu'un parler de ses déboires amoureux est aussi passionnant qu'ouvrir une enveloppe contenant une facture de gaz – la facture de gaz de quelqu'un d'autre.

C'est plutôt normal quand vous avez la vingtaine. Tout le monde – même les mannequins, les chiens, les eunuques et votre grand-mère – a déjà vécu un chagrin d'amour avant vous. Personne ne va s'intéresser à votre mercredi qui sort un peu de l'ordinaire. Et méfiez-vous de ceux qui le feront, parce qu'ils envisagent sans doute de coucher avec votre ex.

PERSONNE N'A PRIS DE BONNE PHOTO DE VOUS DEPUIS CINQ ANS

C'est une chose que vous allez réaliser très vite quand vous créerez un compte Tinder après un samedi soir trop arrosé : personne n'a braqué son objectif sur vous pour en tirer une photo flatteuse depuis très, très longtemps. Personnellement, je commence à me dire que ce n'est même plus la faute de l'appareil photo. Je ne ressemble probablement pas du tout à l'idée que je me fais de mon apparence. En fait, je ne sais même plus à quoi je ressemble.

Une raison explique ce laisser-aller photographique. Au cours de ma relation, je suis passé de fêtard invétéré à crétin inutile. Aujourd'hui, ma garde-robe est uniquement composée de chaussons et de cols roulés. Parfois, j'exprime ma désapprobation sur les lectures des gens en soupirant dans le train. J'utilise le mot « problématique » dans n'importe quelle conversation, aussi informelle soit-elle. Je suis un de ces enfoirés dont les repas se composent exclusivement de sandwichs triangles dévorés sur le pouce, qui lâche des « tssk » à tout va en paradant d'une démarche assurée. Je suis un mec ennuyeux et je me sens vraiment très, très seul.

LA MAJORITÉ DES GENS NE VEULENT PAS COUCHER AVEC VOUS

Il existe un mythe répandu par ces idiots infâmes d'Hollywood, selon lequel les hommes coucheraient avec un nombre infini de bombes sexuelles si leur « maudite épouse » n'était pas là pour les empêcher de s'épanouir.

Mais devinez quoi, Hollywood, ce n'est pas la vraie vie – c'est l'idée que l'auteur d'un attentat-suicide se fait du paradis. Si vous pensez toujours que les femmes sont principalement des glory holes ambulants après avoir partagé votre vie avec l'une d'elles pendant cinq ans, vous n'êtes sans doute qu'un enfoiré qui ne mérite pas le bonheur.

DE TOUTE FAÇON, VOUS NE VOULEZ COUCHER AVEC PERSONNE

Certes, personne ne veut coucher avec une serpillière qui passe son temps à ressasser les souvenirs de sa relation avortée. Mais en plus de ça, vous ne voudrez coucher avec personne pendant un petit moment. Après une certaine période d'inactivité sexuelle, vous finirez par vous comparer à un chien qui se serait fait frapper les testicules à de nombreuses reprises, jusqu'à vouloir oublier l'existence même de ses organes reproducteurs.

La situation ira en s'aggravant jusqu'au jour fatidique où vous réaliserez que les seules personnes qui continuent à vous envoyer des textos sont votre dealer et les employés de Pizza Hut. Il est temps de se remettre en selle, champion !

LES RITUELS DE SÉDUCTION ONT COMPLÈTEMENT CHANGÉ

Quand j'ai rencontré mon ex pour la première fois, je lui ai vomi dessus lors d'une fête organisée dans un dortoir de cité universitaire. Au cas où vous pensiez que mon ex n'était pas la fille la plus cool du monde, c'est le moment de revenir sur votre jugement. Quand on est jeune, ce type de comportement est considéré comme normal. Finalement, se vomir mutuellement dessus dans les années 2000 est l'équivalent de « faire une balade en forêt » au XVIIe siècle. Cette glorieuse époque est révolue. Si je vomissais sur quelqu'un aujourd'hui, je n'irais probablement pas prendre un brunch avec cette même personne quelques heures plus tard.

VOUS EN ARRIVEREZ À DIRE « ALLER DANSER » AU LIEU DE DIRE « ALLER EN CLUB »

Voilà où vous en êtes.

VOUS FINIREZ PAR « ALLER DANSER », MAIS VOUS NE DANSEREZ AVEC PERSONNE

Je vais encore en boîte. Mais quand j'y suis, je ne parle à personne. Je suis devenu cette sorte de mec étrange qui reste tranquillement assis dans un coin en sirotant un verre de Campari. Je passe mes soirées à observer mon entourage et à lorgner mon téléphone, en espérant que quelqu'un trouvera ce comportement assez séduisant pour venir m'aborder. Je suis vous.

LES JEUNES SONT DEVENUS DES EXTRATERRESTRES

Je me suis récemment rendu dans un bar, où je me suis retrouvé près d'une jeune fille très mignonne qui devait avoir neuf ans de moins que moi. Je me suis senti l'âme d'un Brian Cox réfléchissant sur la grandeur de l'univers : je pouvais voir tous les composants de ce qui m'entourait, en comprendre les fondements théoriques – mais au plus profond de moi, je n'avais aucune idée de ce qui se déroulait sous mes yeux.

Je me suis mis à réfléchir : est-ce que je souhaitais gâcher les meilleures années de cette jeune fille tout comme j'avais gâché les miennes ? Avais-je vraiment envie de comprendre son monde peuplé de célébrités YouTube et d'émojis ? Le téléchargement de Snapchat était-il toujours une option viable pour moi ? J'en ai déduit que ça ne l'était pas, et j'ai accepté une vérité difficile : les gamins n'ont désormais plus aucun sens pour moi.

LES AMIS, C'EST POUR LA VIE

Deux de mes potes sont toujours les meilleurs amis du monde, bien que l'un d'eux ait récemment vomi de la bile chaude et acide dans la bouche de l'autre. Chérissez vos vrais amis, ils sont géniaux. Ils arriveront à vous extirper des abîmes rien qu'en pétant sur votre messagerie vocale.

ACCEPTEZ D'ÊTRE PLUS GROS ET DE SENTIR MOINS BON QU'AVANT

Vous êtes au milieu de la vingtaine. Vous êtes célibataire. Les douches sont désormais optionnelles. Votre rancard idéal se résume à jouer à Super Smash Bros tout seul sur votre canapé. Vos pulls sont trop serrés, et vos pantalons trop larges. Vieillir est l'occasion de vous connaître vraiment, et une bonne relation amoureuse vous permettra de développer tous ces traits étranges que vous aviez pour habitude d'abhorrer chez autrui.

Mais quand votre relation se terminera, la seule source de réconfort que vous aviez trouvé dans un monde qui vous hait de plus en plus finira par disparaître. Si vous êtes un enfoiré de 21 ans, vous avez encore le temps de devenir une personne intéressante dans les années à venir. En revanche, si vous êtes un enfoiré de 26 ans et que votre seule quête existentielle se résume à avoir un bon ratio following/followers sur Twitter, les gens finiront par croire que vous ne deviendrez jamais quelqu'un de bien.

Les relations amoureuses peuvent être très enrichissantes, mais elles peuvent également détruire vos atouts nécessaires pour survivre dans cette jungle qu'on appelle le célibat. Si je peux vous donner un conseil, ce serait de reconstruire les meilleures parties de vous-mêmes pour que vous puissiez affirmer votre non-appartenance au monde des enfoirés. Bon courage à tous.

@MrDavidWhelan