FYI.

This story is over 5 years old.

Stuff

Himmler aussi était un romantique

Pendant qu’il envoyait hommes, femmes et enfants à la mort, il écrivait des cartes postales adorables à sa femme.
05 septembre 2014, 8:00am

© United States Holocaust Memorial Museum, avec l'autorisation de James Blevins

Durant de nombreuses années, les historiens ont pensé que la correspondance d'Himmler avec son épouse Marga et sa fille avait disparu. Nous ne pouvions que supputer sur la nature de la relation entre le chef de la Waffen SS et sa femme, une infirmière qu'il avait rencontrée lors d'un voyage en train en 1927 et avec laquelle il s'était marié quelques mois plus tard. Ces lettres sont finalement réapparues récemment à Tel Aviv, 70 ans après le suicide du triste penseur de la solution finale.

Marga, blonde aux yeux bleus, avait déjà été mariée par le passé, mais Himmler avait dépassé ses convictions personnelles et en était tombé amoureux. Il faut préciser que sa dulcinée était une authentique Allemande (et ne pouvait en conséquence que lui plaire) qui partageait la même idéologie répugnante. Leur histoire prit cependant un tournant moins romantique lorsque Himmler succomba au charme de sa secrétaire Hedwig Potthast durant la guerre – il eut même deux enfants avec elle. Marga a toujours été au courant de cette tromperie.

La petite-nièce du dirigeant nazi, Katrin Himmler, et Michael Wildt, spécialiste de l'histoire de l’Allemagne au XXe siècle, ont récemment publié Heinrich Himmler d'après sa correspondance avec sa femme (1927-1945), livre dans lequel ils compilent et analysent les échanges épistolaires du criminel de guerre avec sa chère et tendre Marga. Après avoir consulté cet ouvrage, nous sommes en mesure de vous donner quelques détails qui en disent long sur un personnage qui se jugeait « angélique dans la vie privée » mais qui a marqué l'Histoire par sa dimension démoniaque.

Un jeune homme amoureux
Himmler devenait fou lorsqu'il ne recevait aucune nouvelle de la part de sa femme. Comme de nombreux amoureux à l'orée d'une relation, il avait besoin de connaître tous les faits et gestes de sa moitié et avait une manière très personnelle de le faire savoir : « Ma chère et détestable femme ! Imagine que ni hier, ni aujourd'hui, le “triste” mari n'a reçu de nouvelles de sa chère femme. C'est pour cela que je dis qu'elle est “détestable”. Le vendredi elle a posté la lettre trop tard, et celle-ci n'est donc pas arrivée le samedi. Le samedi, ma chère femme a oublié que cette lettre était urgente. Peut-être ma chère femme a-t-elle besoin de quelque chose ? Je suis un peu inquiet, j'espère que je recevrai une ou deux lettres demain dans la matinée (...) »

Photo via

Himmler et la solution finale
« Quand serons-nous enfin débarrassés de ces parasites et pourrons mener une vie heureuse ? » Voilà le genre de remarques que Himmler écrivait à propos des Juifs au lendemain de la Nuit de Cristal. Il fait également référence à ses visites dans les camps d'extermination et aux choses surprenantes qu'il y a vues. « Je suis allé à Auschwitz (…). Je suis resté dans le camp du samedi jusqu'au mardi afin de tester une nouvelle méthode d'exécution qui me paraît intéressante. » Ceci confirme évidemment son rôle d'organisateur de la solution finale. « Aujourd'hui, nous avons visité Dachau (…). Ces nouveaux camps de concentration sont grandioses ! »

Un mec plutôt optimiste
« C'est sans doute la mission la plus difficile que l'on m'ait jamais confiée, mais je crois que j'y arriverai et je suis convaincu de notre victoire finale. » (20 janvier 1945). Un mois avant sa mort, il était encore persuadé de réussir : « Les temps sont terribles pour nous tous mais tout ira bien, j'en suis sûr. Les aïeux et le brave peuple allemand nous protégeront et n'admettront pas que nous soyons chassés. »

Une passion de couple : la castration d'animaux
Himmler a envoyé à sa femme un bon de commande le 15 avril 1928. Celui-ci est intéressant car il nous permet de mieux connaître ses préférences et ses goûts.

« Je te recommande d'acheter les livres bleus. Celui qui est peint en rouge est le meilleur livre au sujet de l'aviculture. J’aimerais que nous l'achetions ensemble lorsque nous serons familiarisés avec ce thème. Je t'envoie aussi les brochures sur la castration. Je te conseille d'acheter des instruments pour la castration à temps afin que l’on puisse les essayer tous les deux lors du dimanche suivant la Pentecôte, une fois arrivés à Berlin dans la maison de tes parents. Nous nous ferons la main sur un coq mort. »

La réponse de sa femme est plutôt limpide, et enthousiaste. Elle lui annonce qu'elle se presse d’acheter les livres en question, de même que les instruments, et elle conclut comme ceci : « Nous pourrons également les essayer sur un poulet mort ! J’ai hâte de lire ce livre. » Himmler avait un rêve : vivre dans une ferme en compagnie de sa femme, qui connaissait bien mieux que lui les rudiments de la vie à la campagne.

Un adieu romantique
« Je vous envoie des baisers à toi, ma chère femme, et à toi, ma tendre fille. Heil Hitler ! Avec tout mon amour. » C'est la première fois que Himmler dit au revoir avec le salut nazi. Ce sera aussi la dernière ; il sera arrêté trois semaines plus tard et se suicidera.