Life

Comment se masturber quand on vit confiné et en couple ?

Il n’est pas toujours facile de prendre du temps pour soi quand il y a toujours quelqu’un dans les parages.
18 mai 2020, 7:26am
pénis dans une maison
Illustration :  Diego Ruiz Olmeda

Je n'ai aucune expérience de la vie en couple. Je ne me suis jamais énervée pour une lunette de WC remontée et personne ne s'est jamais plaint de mes cheveux dans la douche. Ce manque d'expérience me laisse avec quelques questions, mais s'il y en a une que je me pose souvent en ce moment, c'est celle-ci : est-ce que les gens qui vivent en couple se masturbent ? Je précise que je ne parle pas de masturbation mutuelle. Et s'ils le font : comment ?

« Oui, bien sûr, dit David, 34 ans qui vit avec sa copine depuis trois ans. En fait, j'en parlais justement avec une amie, car la quarantaine a rendu la situation plus difficile. Je me masturbe généralement quand je suis sous la douche ou quand ma copine n'est pas à la maison. Maintenant, avec le confinement, j'en profite quand elle est en appel vidéo avec le travail ou avec ses amis. Je lui laisse le salon et je vais dans la chambre. J’avoue que c’est un peu bizarre de se masturber en entendant des bribes de sa conversation, mais bon. La vérité, c'est que je ne lui en ai jamais parlé, je n'en ressens pas le besoin. C'est très personnel et je préfère garder ça pour moi. »

Selon Esther, 29 ans, il y a des étapes. « Quand nous avons emménagé ensemble, je ne me masturbais jamais, peut-être parce que nous baisions souvent et que nous faisions plus d’activités en couple, qu’elles soient sexuelles ou non, dit-elle. Aujourd’hui, nous nous laissons un peu plus d’espace. Avant le confinement, nous sortions souvent chacun de notre côté et, parfois, j'en profitais pour me masturber lorsque mon copain n'était pas là. Ce n'était pas comme si j'attendais impatiemment qu’il ait claqué la porte, mais, oui, c’est arrivé quelques fois. »

Pourtant, Esther ne s'est pas masturbée depuis qu’elle est confinée : « Pas parce que je ne peux pas, mais parce que je n'en ai pas envie. C'est juste qu’en ce moment, ma libido est proche de zéro. Les gens qui pensent que les couples enfermés ensemble baisent comme des lapins ont tort. »

Álvaro, 28 ans, ne s'est pas masturbé depuis la mi-mars, lorsque l'état d'urgence a été déclaré en Espagne. « Maintenant que j'y pense, je crois que c’est la plus longue période que j’ai jamais passée sans me masturber, dit-il. Mais sinon, je n’ai pas arrêté de me masturber depuis que je vis avec ma copine. Je le fais dans la salle de bains avec la porte verrouillée ou quand elle dort, vu qu’elle s'endort généralement avant moi. Je me demande si ce n’est pas un peu creepy. Je ne pense pas. D’ailleurs, je lui en ai parlé et elle a rigolé. À mon avis, ce n’est pas une question de manque ou de frustration ; aucun de nous ne le voit comme ça, en tout cas. »

La petite amie d'Álvaro n'y voit peut-être pas d'inconvénient, mais certaines personnes se sentent mal à l'aise lorsqu'elles découvrent que leur partenaire se masturbe en cachette. Selon Carme Sánchez Martín, psychologue clinicienne et sexologue à l'Institut d'urologie Serrate et Ribal : « Certaines personnes voient cela comme une forme de tromperie, comme si la sexualité ne pouvait s'exprimer qu'en couple, alors que ce n'est pas le cas . Une partie de notre sexualité est faite pour rester intime, une autre est faite pour être partagée. Certaines personnes pensent que la masturbation est synonyme d’insatisfaction. Selon moi, c’est dû à un manque d'éducation sexuelle. La masturbation n’est qu’une autre façon de vivre la sexualité. »

« Même si je baisais trois fois par jour, je me masturberais quand même, dit Pedro, 30 ans. Ce sont deux choses qui ne peuvent pas être comparées. » Sánchez Martín est d'accord : « Prenons l'exemple de la nourriture. Ce n’est pas parce que vous dînez en couple la plupart du temps que vous n'avez pas le droit de vous faire un goûter tout seul de temps en temps ! »

Emma, 28 ans, trouve même que le sexe est plus agréable si elle s’est masturbée dans les jours précédents : « Quand je me masturbe – ce que je fais toujours, même si je vis avec mon copain – j’ai encore plus de désir. Pour moi, la masturbation n’est pas là pour remplacer le sexe avec mon copain, mais au contraire, pour l’intensifier. »

Sánchez Martín explique que certains de ses clients rapportent un plaisir plus intense lors de la masturbation. « Il y a des gens, hommes comme femmes, qui ont de meilleurs orgasmes lorsqu'ils sont seuls. Mais cela ne les empêche pas d'apprécier le sexe en couple. »

Alors, que vous soyez sous la douche ou dans le lit à côté de votre partenaire, n’ayez pas honte d’avoir envie de vous masturber. Ce n'est pas de la tromperie, et cela ne veut pas dire que vous êtes insatisfait. Gardez plutôt ces remords pour les fois où vous oublierez de rabattre la lunette des WC.

VICE France est sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.