Drogue

Une TikTokeuse défoncée après avoir reniflé une fleur

Elle a inhalé sans le savoir de la scopolamine, un hallucinogène puissant et potentiellement mortel.
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
12.7.21
trompettes des anges
Photo : Des trompettes des anges. Thousandlies/iStock/GettyImagesPlus

Alors qu'elles se rendaient chez une amie, la chanteuse et compositrice Raffaela Weyman et sa meilleure amie sont tombées sur une énorme fleur jaune. Elles n'ont pas pu s'empêcher de s'arrêter et de la sentir, plusieurs fois de suite.

Mais Weyman, qui vit à Toronto, a découvert plus tard qu'elle avait inhalé une substance considérée comme l'une des drogues les plus effrayantes au monde. « Quand on est arrivées à l'anniversaire de notre amie, on s'est toutes les deux senties malades au point de devoir partir », a expliqué Weyman via TikTok, dans un post qui a reçu des milliers de likes et des centaines de partages en quelques heures.

Publicité

Le lendemain, les deux jeunes femmes ont découvert que la fleur, appelée « burundanga » ou « trompette des anges », contient de la scopolamine, ou « souffle du diable », un hallucinogène puissant et potentiellement mortel. « Apparemment, la fleur est super toxique et on s'est empoisonnées comme des idiotes », explique le post TikTok.

Le souffle du diable est généralement extrait de cette fleur en forme de cloche aux couleurs vives, sous forme de poudre ou de liquide, et peut être ajouté à une boisson ou inhalée. Ses extraits peuvent être utilisés – à très petites doses – pour mettre au point des traitements contre l'asthme et les nausées.

« Le truc avec le burundanga, c'est qu'il est si intense qu'il supprime votre libre arbitre, mais vous restez éveillé et capable de parler, rapportait VICE News dans un documentaire de 2012. Pour ceux qui vous regardent, vous avez l'air tout à fait normal, pourtant vous avez perdu le contrôle de vos actions et êtes à la merci de n’importe qui –  les gens peuvent alors profiter de vous. »

Pendant la guerre froide, les États-Unis et l'Union soviétique auraient utilisé le souffle du diable pour ses propriétés hypnotiques, comme une sorte de sérum de vérité, selon le Telegraph. Aujourd'hui, cette drogue est couramment utilisée pour commettre des crimes, comme des vols et des agressions sexuelles, en particulier dans des pays d'Amérique du Sud comme l'Équateur et la Colombie, car elle rend les victimes plus coopératives et plus faciles à manipuler, selon le Guardian.

En 2015, trois membres d'une organisation criminelle internationale ont été arrêtés à Paris pour avoir utilisé cette drogue afin de voler des millions d'euros à des personnes peu méfiantes et pour la plupart très âgées, selon le Telegraph.

Publicité

En 2020, une chauffeuse Lyft à Atlanta a déclaré à la chaîne NBC 11 Alive que deux hommes avaient tenté de la kidnapper à l’aide de cette substance. Elle a réussi à s'échapper en utilisant le bouton d'urgence installé dans sa voiture, qui alerte son supérieur et les autorités locales.

Il est très dangereux d'inhaler le souffle du diable à fortes doses. Selon le département d'État américain, environ 50 000 personnes sont hospitalisées chaque année pour cette raison en Colombie, le pays d'origine de la drogue.

« La scopolamine peut laisser une personne inconsciente pendant 24 heures ou plus. À fortes doses, elle peut entraîner une insuffisance respiratoire et la mort », peut-on lire dans un rapport du département d'État.

Heureusement pour Weyman, sa consommation involontaire de la substance n'a pas eu de conséquences graves, juste une sensation de malaise général.

« Quand je suis rentrée chez moi et que je me suis endormie, j'ai fait des rêves vraiment fous et j'ai eu le tout premier épisode de paralysie du sommeil de ma vie », a-t-elle confié sur TikTok.

« C’est extrêmement toxique et ça peut provoquer des hallucinations et des états de transe qui vous transforment en zombie, alors n'inhalez pas des fleurs trouvées au hasard dans la rue, inhalez ma musique ! » a-t-elle déclaré à ses abonnés Instagram le 4 juillet 2021.

Le burundanga pousse dans les climats côtiers où il n'y a pas de gel. Et aussi toxique qu’il soit, sa culture est légale dans de nombreux pays.

VICE France est sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.