FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Un des fils d'El Chapo a été enlevé pendant une fête d'anniversaire

Jesus Alfredo Guzman, le fils du baron de la drogue mexicain Joaquin « El Chapo » Guzman, fait partie d’un groupe d’hommes kidnappés ce lundi dans un restaurant huppé d'une station balnéaire mexicaine.
17.8.16
Photo de Hans-Máximo Museilik

Jesus Alfredo Guzman, le fils du baron de la drogue mexicain Joaquin « El Chapo » Guzman, fait partie d'un groupe d'hommes kidnappés ce lundi dans un restaurant huppé de Puerto Vallarta, une station balnéaire mexicaine.

Eduardo Almaguer, le procureur général de l'État de Jalisco, a indiqué que le fils Guzman de 29 ans faisait bien partie des individus enlevés. Il a pu être identifié grâce aux images des caméras de surveillance du restaurant La Leche, aux témoignages d'autres clients du restaurant, et aux indices retrouvés dans les voitures de luxe qui ont permis ce kidnapping de grande envergure.

À lire : Les membres d'un cartel mexicain enlèvent leurs rivaux dans un restaurant huppé

Almaguer n'a pas fourni d'autres informations quant aux deux autres hommes enlevés par les 7 individus armés qui se sont introduits dans le restaurant pendant une fête d'anniversaire, où étaient aussi présentes neuf femmes — qui n'ont pas été blessées.

Pendant la journée, le procureur avait confié à plusieurs médias locaux que les autorités du Jalisco pensaient que c'était un autre fils d'El Chapo, Ivan Archivaldo Guzman, qui avait été enlevé. Les autorités pensaient qu'Ivan était né le 15 août — d'où le dîner d'anniversaire.

Publicité

Jesus et Ivan étaient tous deux cités dans le reportage réalisé par l'acteur Sean Penn, pour le magazine Rolling Stone, sur El Chapo. La rencontre entre l'ancien boss du cartel de Sinaloa, aujourd'hui emprisonné, et l'acteur hollywoodien avait eu lieu en octobre dernier quand El Chapo était encore en cavale après son extraordinaire évasion de prison de juillet 2015.

Alors qu'El Chapo attend désormais d'être extradé vers les États-Unis, le cartel vit une crise de leadership et Ivan Guzman serait particulièrement impliqué dans les discussions.

Ivan a vécu pendant plusieurs années à Guadalajara, la capitale du Jalisco, avant de se faire arrêter en 2005 et de passer 3 ans en prison pour blanchiment d'argent. Puis un juge avait annulé sa condamnation. Une source proche de la police de Guadalajara confie que le Jalisco est le terrain de jeu favori d'Ivan.

Cette source rappelle qu'en 2008, un autre des fils Guzman, Edgar, avait été tué — ce qui avait déclenché une guerre sanglante entre les loyalistes d'El Chapo et le clan des anciens alliés d'El Chapo, la famille Beltran Leyva. Cette vieille embrouille serait aujourd'hui responsable d'une nouvelle vague de violence dans le Sinaloa.

Pendant ce temps, l'enlèvement probable d'un ou deux des fils Guzman, a déclenché une campagne de recherche de grande envergure et fait craindre le pire aux autorités.

« Je veux vous assurer que pour le moment, il n'y a pas eu de conséquences directes de cet enlèvement, » a indiqué Almaguer à Radio Formula, dans la journée de mardi. « Nous devrions féliciter les militaires qui assurent la sécurité. »

Almaguer a semblé indiquer que les assaillants faisaient partie du Cartel de Jalisco Nueva Generacion (CJNG) — le cartel qui domine les débats dans l'État, bien que d'autres groupes y opèrent.


Suivez Duncan Tucker sur Twitter : @DuncanTucker