Société

France Keyser photographie le quotidien ordinaire des musulmans français

Dans un contexte de polémique et de débats idiots sur l'islam en France, la photographe cherche à « montrer qu’ils sont des citoyens français comme les autres ».

par Louis Dabir; photos France Keyser
07 Novembre 2019, 8:53am

Photos France Keyser / Myop

Les sénateurs ont tranché. À une majorité de 163 voix contre 114, ils ont adopté une proposition de loi visant à interdire aux femmes le port du voile lors des sorties scolaires. Reste maintenant à savoir si l’Assemblée nationale en fera de même. La décision finale pourrait en tout cas mettre un terme (pour un temps) aux sempiternels débats et autres polémiques qui fleurissent autour du port du voile en France. C’est une question hautement inflammable qui contribue à renforcer la stigmatisation des musulmans de France et nous renvoie en pleine tête une autre question : la place de l’islam dans notre société.

Dans ce contexte, le travail de la photographe France Keyser prend davantage de sens et revêt une utilité sociale sans équivoque. Après avoir trimballé son objectif en Afghanistan, en Tchétchénie en Irak ou encore en Iran, elle se concentre depuis 15 ans sur les musulmans de France. À chaque polémique elle dégaine son appareil. « Mon idée est de montrer qu’ils sont des citoyens français comme les autres ». Des Français pour qui la devise Liberté, Egalité Fraternité a un sens. La loi du 15 mars 2004 interdisant le port de tenues et de signes religieux à l'école est un déclic pour France Keyser. Un déclencheur même : « Je n'avais pas envie de cette société, pour moi, la laïcité ce n'est pas ça, elle ne concerne pas les citoyens ».

« Avec une démarche artistique, je montre qu’elles sont des femmes ordinaires. C’est aussi une manière de proposer une iconographie différente de celle pauvre et caricaturale de la femme voilée »

France Keyser démarre alors son premier travail photographique autour de la communauté française musulmane. Il débouche, en 2010, sur la publication de Nous sommes Français et musulmans, un road book qui montre qu’être Français et musulman pratiquant n’est pas antinomique. De Lille jusqu’à Marseille, en passant par Paris, France Keyser a arpenté la France seule, pour aller rencontrer ces citoyens musulmans, qui vivent sereinement et œuvrent à leur échelle pour le bon fonctionnement de la société française. Depuis, elle ne cesse d’enchaîner les projets qui vont dans ce sens. Après les attentats de 2015, elle retourne voir les personnages de Nous sommes Français et musulmans. Ses clichés en noir et blanc sont accompagnés de leurs témoignages manuscrits sur leur quotidien alors que leur religion est entachée par le terrorisme.

Un an après, en pleine polémique sur le burkini, elle photographie des femmes voilées sur la plage, « un territoire qui leur a été interdit ». « Avec une démarche artistique, je montre qu’elles sont des femmes ordinaires , affirme-t-elle. C’est aussi une manière de proposer une iconographie différente de celle pauvre et caricaturale de la femme voilée ». Aujourd’hui, elle s’intéresse aux hijabistas, ces jeunes femmes voilées qui travaillent dans le mode de la mode, sont coaches sportives ou youtubeuses. Comme pour mieux montrer qu’elles sont des femmes modernes et que le voile n’est pas qu’un archaïsme.

Les photos ci-dessous :

1573055668948-myop_keyf_s3295_123595
1572952386965-HIJABISTAS_ZOZOLIINA_001
1572952475294-_1_Francaises_003
1572952582294-FRANCAIS_D_ISLAM_001
1573032031972-HIJABISTAS_SALIMAALIANI_004
1573055714965-nous_sommes_Francais_et_musulmans002
Au centre, Ahmed Elmcherfi, ancien élu à la ville de Reims au milieu d'anciens combattant en 2017.

France Keyser est sur Instagram.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Tagged:
Islam
FRANCE
burkini
religions
musulmans