Publicité
sexe

La Coupe du monde féminine de football a fait mal à Pornhub

Deux constatations : les Français se masturbent moins pendant la compétition et préfèrent concentrer leurs efforts vers les « pornos sportifs ».

par VICE Staff
12 Juillet 2019, 7:44am

Pornhub

Incroyable : quand les gens ne se masturbent pas, ils font autre chose. Dans un billet de blog publié mercredi 11 juillet, Pornhub affirme avoir enregistré des baisses de trafic pendant la diffusion de matches de la coupe du monde féminine de football. Rappelons que corrélation n’est pas causalité et observons ces chiffres ensemble.

Le 28 juin dernier, le quart de finale opposant la France aux États-Unis a réuni 12 millions de téléspectateurs sur TF1. Il n’est pas trop risqué de dire que ces individus ne se masturbaient (probablement) pas en regardant Rapinoe maltraiter notre équipe. Les statistiques de Pornhub semblent le confirmer : à 22h, c’est-à-dire au début de la deuxième mi-temps, le tube a enregistré un trafic de 22% inférieur à la moyenne quotidienne pour cette heure en France. Aux États-Unis, cependant, la différence de fréquentation apparaît négligeable sur le graphique. C’est que, explique Pornhub, les visiteurs américains sont si nombreux qu’ils doivent quitter le site en masse pour créer une différence notable dans le trafic.

Pornhub infographie

Reste que même la finale n’a pas su captiver les Américains. Pendant le match qui a opposé leur équipe à celle des Pays-Bas, le 7 juillet dernier, Pornhub a enregistré une baisse de seulement 2% de son trafic aux États-Unis. Les Néerlandais ont été autrement plus enthousiastes : à 17h, l’heure du coup d’envoi de la rencontre, ils étaient 16% moins nombreux qu’à l’accoutumée sur cette plage horaire. Pour la France, la baisse de trafic n’a été que de 1%. C’est toujours plus difficile de s’intresser à un truc qui ne nous concerne pas.

La coupe du monde féminine de football a eu un autre effet sur les visiteurs de Pornhub. Le tube affirme que plusieurs mots-clés ont connu un sursaut de popularité le jour de la finale. Ces mots-clés ont un rapport avec le football, forcément : « Soccer player » et « Soccer girl » ont été recherchés presque deux fois plus souvent que d’habitude, « World cup » et « Soccer » une fois et demi. Les termes « Football », « Dutch » et surtout « Soccer mom », un mot qui désigne les femmes américaines de classe moyenne qui passent une bonne partie de leur temps à balader leurs enfants d’une activité à l’autre, ont également connu de petites augmentations.

Pornhub aime beaucoup projeter les événements du meatspace sur ses chiffres de fréquentation. C’est facile, peu coûteux et repris dans les médias à tous les coups. Ainsi, le tube s’est fendu de ces « Insights » pour l’Eurovision, la finale de la Champion’s League, la finale des championnats de la NBA, la Saint Patrick… Rien de plus mainstream que le porno, au fond.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Tagged:
Porno
Football
data
pornhub
coupe du monde féminine de football