FYI.

This story is over 5 years old.

Corée du Sud

La Corée du Sud se met à l’arrêt pour que ses étudiants passent leurs exams tranquillement

Dans un système scolaire marqué par une concurrence effrénée et des suicides nombreux, tout est fait pour que les étudiants réussissent au mieux.
18.11.16
Image via korea.net / Wikimedia Commons

Chantiers arrêtés, trafic suspendu, ouverture de la bourse une heure en retard … La Corée du Sud s'est pratiquement tue ce jeudi pour aider ses quelque 600 000 lycéens qui ont passé les examens annuels d'entrée à l'université. Dans un système scolaire très méritocratique avec une concurrence très forte, ces épreuves peuvent tout changer dans la vie d'un étudiant en lui permettant d'entrer dans une des universités du pays, très prisées.

Publicité

Le gouvernement a pris des mesures de restriction du trafic et de réduction du bruit pour ne pas gêner ce moment crucial dans la vie de la jeunesse sud-coréenne.

Notamment, les avions ont été interdits de décoller ou atterrir, près des locaux des examens de la capitale, pendant l'épreuve d'écoute d'anglais. Plusieurs entreprises privées et publiques, des bureaux de l'État et même la Bourse de Séoul ont ouvert avec une heure de retard pour diminuer l'afflux de voitures et permettre aux étudiants d'arriver à l'heure. En plus, la circulation des trains et du métro a été renforcée.

La police a également contribué à cet effort. 14 000 policiers ont été mobilisés pour transporter des étudiants en retard, que ce soit à bord de leurs voitures ou de leurs motos.

Près des lieux d'examens, les chantiers de construction ont été suspendus et la circulation des poids lourds a été interdite.

Des étudiants parmi les plus performants du monde

Pour entrer dans une université, les 605 987 candidats ont répondu aux cinq parties de l'examen, constitué de questionnaires à choix multiples (QCM) : langue coréenne, mathématiques, anglais, sciences naturelles et humaines, et une deuxième langue étrangère. Ce marathon a commencé à 8h30 du matin et a continué jusqu'à 17h40, avec des interruptions et pauses, selon le ministère de l'Éducation.

Les étudiants sud-coréens sont parmi plus performants du monde et les universités du pays ont des très bons scores dans les classements internationaux.

Publicité

Mais cela a un prix. La compétition et la pression pour réussir sont extrêmement fortes sur les Sud-Coréens. Ce cocktail explosif est notamment à l'origine d'un fort taux de suicide. La Corée du Sud a, depuis 2003, le taux de suicides le plus fort de tous les pays de l'OCDE : environ 45 personnes par jour se sont donné la mort dans le pays; dont de nombreux étudiants.

Pour y faire face, le gouvernement a notamment lancé une brigade anti-suicide.


Suivez Henrique Valadares sur Twitter : @HenriqValadares

Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez VICE News sur Facebook : VICE News