Les États-Unis ont fourni un camouflage inadapté à l'armée afghane

Des uniformes aux couleurs de la forêt ont été envoyés à l'armée locale, alors que le pays est principalement recouvert de désert.

|
25 Juillet 2017, 3:16pm

Associated Press

Quand vous cherchez à acheter des uniformes militaires pour l'armée d'un pays constitué principalement de désert, choisir le camouflage « forêt tropicale » n'est pas la meilleure des idées. C'est simplement un mauvais moyen de dépenser l'argent du contribuable.

Voilà le message du Secrétaire à la Défense américain, Jim Mattis, à des officiels du Pentagone dans un mémo révélé ce lundi. Mattis leur reproche d'avoir gâché 28 millions de dollars en fournissant à l'armée nationale afghane des uniformes aux couleurs de la forêt, au cours de la dernière décennie. Seulement 2 pour cent de l'Afghanistan est couvert de forêts – le reste du pays est principalement composé de désert.

Cette erreur a été identifiée dans un rapport de l'Inspecteur général pour la reconstruction de l'Afghanistan, une structure gouvernementale américaine. Il est expliqué que le camouflage couleur « forêt » a été choisi après qu'Abdul Rahim Wardak, le ministère de la Défense afghan à l'époque, ait découvert le motif en surfant sur Internet en 2007. Se pliant à ses exigences, le Pentagone a dépensé des millions de dollars pour déposer le motif, plutôt que d'utiliser un camouflage « désert » appartenant déjà au Département de la Défense. Cela aurait été plus pratique, et gratuit.

Dans son mémo, Mattis dit que cette décision « de dépenser inefficacement et inutilement les dollars du contribuable » est un exemple parfait « d'un mode de pensée complaisant ».

Le mémo a été diffusé avant la réunion du comité des Services armés de la Chambre des représentants, prévue ce mardi. C'est ici que l'équipement et les uniformes fournis à l'Afghanistan et à l'Irak seront discutés. Les États-Unis ont alloué près de 110 milliards de dollars à la reconstruction de l'Afghanistan depuis le départ du pouvoir des Talibans.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR