Publicité
Tech by VICE

Un serpent vomit un autre serpent vivant et tout est chaos

Il est temps de nous rendre à l'évidence : les dieux nous ont abandonnés.

par Sébastien Chavigner
01 Juin 2017, 7:00am

À la base, c'est juste un serpent. Un serpent noir, plutôt cool, qui semble relativement détendu puisqu'il se laisse filmer par l'auteur de la vidéo - un dénommé Christopher Reynolds, relayé par National Geographic - qui se réjouit d'ailleurs d'avoir la chance de le filmer d'assez près sans qu'il ne s'enfuie. Et il a raison, Christopher : c'est pas tous les jours qu'on filme un serpent vivant, et c'est plutôt cool. Rapidement, on remarque tout de même que quelque chose dépasse de la gueule du serpent - un truc fin et rosâtre, qui ressemble un peu à la queue d'une souris. "Hey, bien joué petit pépère ! Bravo à toi, tu t'es chopé un bon repas qui rentre dans l'ordre naturel des choses, personne n'attend de toi que tu sois vegan, tu es dans la norme, rien qui puisse donner envie de vomir en pleurant, bon app !", se dit-on alors naïvement.

Non. C'est faux. Car on a lu le titre de la vidéo - et de cet article. On sait bien que tôt ou tard, tout cela va basculer dans l'horreur, parce que la nature est ainsi faite que rien n'y reste jamais pur et innocent, et pire que la nature, il y a Internet, le trou noir des illusions perdues, où celui qui croit pouvoir y trouver le moindre réconfort n'est que le jouet impuissant des forces du chaos. Et en l'occurrence, on n'est pas déçu : on a manifestement affaire à l'équivalent reptilien d'Issei Sagawa ou Armin Meiwes, mais en mille fois pire en vérité. Car non seulement cet enfoiré de serpent noir est en train de régurgiter un autre serpent, mais en plus celui-ci est vivant. Et après avoir tout recraché, le coupable de cet infâme acte de cannibalisme s'en va comme si de rien n'était, laissant sa proie incrédule se retrouver seule face à la caméra. Quant à nous, il ne nous reste plus qu'à constater que Dieu nous a abandonnés, et à prier pour que tout ne soit que tromperie des sens, que l'univers soit une simulation, que nous vivions tous une hallucination collective ou que la mort frappe bientôt et nous entraîne enfin dans un infini sommeil où les serpents ne seront plus qu'un très lointain souvenir. Quelle vie.

Mais en vérité, tout s'explique. Comme le signale l'auteur de la vidéo, il est assez courant que les serpents régurgitent leur repas quand ils se sentent menacés et qu'ils ont besoin de fuir assez vite. C'est logique : vous aussi, vous courez plus vite quand vous n'avez pas le cadavre entier de l'un de vos potes dans l'estomac. Par ailleurs, les serpents n'aiment pas trop qu'on les dérange pendant leur digestion. Et dans le cas qui nous intéresse, on ne s'étonnera pas vraiment que le serpent cannibale se soit senti un peu importuné par des relous qui le filmaient alors qu'il digérait tranquillou après son repas. Quant au cannibalisme, justement, il est en réalité assez fréquent chez les serpents, si l'on en croit la chercheuse Sara Ruane, interrogée sur le sujet par Gizmodo.

Bref. On voudrait nous faire croire que tout cela est en réalité normal, et que ce qui confère un aspect extraordinaire à cette vidéo, c'est simplement son existence, c'est-à-dire littéralement le fait que quelqu'un soit parvenu à filmer ce spectacle assez inouï en étant au bon endroit au bon moment - ce qui interroge sur le sens réel du mot "bon". Reste que l'on est en droit de se poser quelques questions auxquelles ni la vidéo, ni les experts ne répondent :

- Se pourrait-il que nous ayons en réalité assisté à une sorte de jeu sexuel insoupçonné jusqu'ici chez les reptiles, dans lequel les serpents s'avalent et se recrachent mutuellement à tour de rôle dans une sorte de parade nuptiale à faire pâlir tous les marquis de Sade (et pas mal de tags #sloppy sur les tubes spécialisés) ? Après tout, il existe bien des communautés entières sur Internet consacrées aux adeptes du vore, alors rien n'interdit de penser que les serpents ont eux-mêmes leurs paraphilies. Aucune pierre ne leur sera jetée.

- L'autre serpent - celui qui a été recraché - va-t-il s'en remettre ? À la fin de la vidéo, il a l'air plutôt peinard, détendu. À sa place, on serait soulagé, certes ; mais on tracerait surtout aussi loin que possible. En l'occurrence, on peut légitimement se demander s'il n'a pas été (a) un peu dissout par les sucs digestifs (b) écrasé par la constriction exercée par son petit camarade (c) privé d'oxygène trop longtemps. Son sort reste à ce jour inconnu, mais il a quand même l'air moyennement frais, on ne va pas se mentir.

- S'ils se recroisent quelques heures plus tard, y'aura-t-il un malaise entre eux ? « Hey, hum… Ça va ? Cool, cool… Hey, je voulais te dire, je suis désolé pour tout à l'heure… J'étais bourré, je me suis pas trop rendu compte je crois… J'espère que c'est cool et que tu m'en veux pas trop. Désolé, vraiment. Tu passes chez Fred ce soir ? Bon bah je te paierai un coup héhé. » Perso je crois que je serais un peu gêné à leur place, mais il faut bien avouer que ça ne m'est jamais arrivé.

Tout cela pour dire, une fois de plus, que la nature est merveilleuse.

Tagged:
tech
Motherboard
YouTube
videos
horreur
cannibalisme
serpents
trop mignon