FYI.

This story is over 5 years old.

Design

Une boîte va imprimer en 3D des maisons entières avec du sel de la baie de San Francisco

Chérie tu me passes le sel ? Prend donc un peu du mur !
25.6.14

La plupart d’entre nous consomment beaucoup trop de sel. Comme breton ascendant guérandais je peux en parler et m’étendre longuement sur la viscosité de mon sang. Ce qui est cool avec le sel, c’est qu’en plus de rendre tout meilleur, il y en a plein les océans. Du coup, au lieu d’uniquement le mettre dans le beurre puis sur nos tartines, ce qu’on devrait faire, c’est construire des choses avec. C’est précisément ce qu’a fait l’agence Emerging Objects, un groupe de designer et d’architecte spécialisé dans la construction de bâtiments en impression 3D. Leur dernier projet 3D Printed House 1.0 compte utiliser le sel de la baie de San Francisco pour créer une structure en polymère salé (du sel mélangé à une colle plastique) qui forme alors un matériau solide, waterproof et translucide. L’extérieur du bâtiment entier sera quant à lui fait d’un alliage de ciment et constitué de multiples ouvertures afin de faciliter l’éclairage des structures en sel. À l’intérieur, les pièces sont faites de sel, dans un motif proche de ceux qu’on peut croiser dans la porcelaine. Ainsi, la salle à manger, les chambres et la salle de bain deviennent des Saltygloos. Un procédé que Emerging Objects a pu tester sur des structures test.

Comme l’indique le nom, l’idée est d’inspiration Inuit, même si ces dômes ressemble plus à d’immenses luminaires Ikea qu’à des igloos. « L’intérieur des Saltygloos captures la lumière qui vient des ouvertures en hauteur et sur les cotés de la structure globale. » note l’agence, « Cela crée une série de pièces lumineuses et transparente au cœur d’un espace fait de béton. C’est surprenant. » L’intégralité des composants, briques et carrelage seront imprimés en 3D par des centaines de petites imprimantes, plutôt que, comme on l’a vu auparavant, une seule gigantesque. Un prototype de cette construction existe d’ores et déjà, comme vous pouvez le voir dans les photos ci-dessous. Si le fait d’imprimer en 3D est, à peu près nouveau, construire avec du sel ne l’est pas du tout puisque du Palacio del Sal hotel en Bolivie aux chapelles souterraines de Wieliczka en pleine Poland, le projet House 1.0 ne fait que perdurer une longue tradition.

Via 3ders