Environnement

On a parlé au mec qui faisait pousser des chaises

Gavin Munro a créé une ferme où les meubles poussent comme des salades.
5.1.17
Images courtesy of Full Grown

Toutes les images sont publiées avec l’aimable autorisation de Full Grown. 

Depuis maintenant dix ans, Gavin Munro essaye de trouver la meilleure façon de faire pousser des meubles comme des tomates. Des chaises, des tables, des bancs, des chandeliers, des suspensions et même des hamacs. Il y a un catalogue IKEA entier dans les créations de cet artiste/designer anglais, encore plus depuis que ce dernier ait sa propre ferme : Full Grown.

Publicité

Faire pousser des structures prêtes à l’emploi

n’est une chose nouvelle, on tordait déjà les arbres pour faire des bateaux il y de cela des siècles. Ce qui intéresse vraiment Munro, c’est un monde sustainable, comme il nous le répétera une vingtaine de fois lors de notre entretien. Un monde sans matériaux jetables, sans aucun plastique et ou, donc, rien ne se perd. Pour y arriver, il a donc imaginé un système de production éco-responsable, que vous pouvez soutenir sur la campagne

Kickstarter en court

.

Tout d’abord, Munro concevait des meubles avec du bois flotté récupéré sur les plages autour de la baie de San Francisco. C’est en voyant d’autres essayer qu’il s’est mis en tête de réussir à concevoir à la chaine, des meubles sortis de terre. Des centaines de pieds pour donner directement des centaines de chaises.

« Pour paraphraser Thomas Edison, avant de réussir, nous avons trouver des milliers de façons de ne pas faire pousser une chaise. La première année, je faisais ça sur les terres de mes parents avec l’aide de différents agriculteurs voisins. Etonnement, tout s’est très bien passé et nous avions réussi à produire des structures satisfaisantes. Malheureusement, des vaches se sont enfuies d’un pré attenant et ont tout écrasé. »

Munro a dû alors recommencer, cette fois-ci en prenant soin d’installer une cloture autour de sa production. Après plusieurs années, les chaises et les tables commençaient à ressembler de plus en plus à des chaises et des tables.

« Nous avons appris à nos dépends que les arbres étaient incroyablement tenaces et puissant. Il fallait mieux se servir de ces forces plutôt que d’aller à leur encontre. Vous pouvez mettre autant de force et de produit que vous voulez, vous n’arriverez à rien si l’arbre ne veut pas. Il faut donc lui donner envie d’aller là dans votre sens. »

Publicité

Six ans après le debut de l’aventure, Full Grow avait produit une centaine de pièces. Leur fonctionnement leur permet de produire en nombre sans pour autant délaisser la partie expérimentale du projet. Aussi, les patrons-tuteurs qui donnent leurs formes aux pousses-meubles sont fait uniquement de plastiques récupérés. UN système complet bien que complexe qui donne des merveilles, voyez plutôt ci-dessous :

Pour tout savoir sur Full Grow, rendez-vous sur le site du projet. Et pour apporter votre pierre à l’édifice, ça se passe sur Kickstarter.