FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Sound City Project est le Google Street View de vos oreilles

David Vale vous invite à visiter les villes du monde par les sons qu'elles font.
16.12.14

Prototype du ”Soundhead"

Si vous vivez en ville, si vous arpentez ses rues, alors fermez les yeux et prenez le temps d’écouter ce qui se passe. Entre fragments de conversations, brouhaha automobile, sirènes lointaines, commerçants haranguant et tout un tas d’autres sons, la ville est un orchestre chaotique qui, si on le veut, vaut bien le coup de tendre l’oreille. C’est aussi une part de son identité et aucune ville, ne sonne comme sa voisine. Il en va de meme de quartiers en quartiers et de rues en rues.

Publicité

Pour leur projet Sound City Project, David Vale, Rick van Mook et Caco Teixeira on réalisé en 3D, des paysages sonores de différentes villes, qui peuvent être écoutés en ligne sur une sorte de Google Street View des sons. “Je voulais créer un outil qui permette au gens d’imaginer un endroit du monde par les sons qu’ils produit sans avoir à bouger de chez soi. Le tout, sans ajouter quoi que ce soit, juste enregistrer et montrer la réalité. Je voulais rendre l’experience aussi réelle que possible. Comme si en fermant les yeux vous étiez propulsé à cet endroit – c’est quelque chose qu’on ne peut faire qu’avec un enregistrement sonore 3D.”

La High Line, NYC. 

Les sons ont été enregistrés ave un appareil étonnant, le soundhead, conçu pour l’occasion. Une sorte de tête avec quatre oreilles – ceci parce que l’équipe nécessitait quatre piste sonore pour obtenir l’effet stéréoscopique qui donne l’effet enveloppant. Imaginé sur le logiciel 3D Maya, les oreilles, imprimées, sont de formes humaines et leur écartement entre elles est basé sur celui moyen de l’anatomie d’un être humain. Le but est de rendre l’écoute encore plus réaliste en permettant à l’utilisateur de sélectionner dans sa tete les sons qu’il veut entendre plus que d’autre – une technique souvent utilisée dans le jeu vidéo. L’effet 360º est assuré par des micros omnidirectionnels placés dans les oreilles. Lors du développement, les quatre pistes sont transformées en une seule. En fonction de la direction dans lequel l’utilisateur regarde, il utilise plus ou moins une piste qu’une autre.

Le "soundhead" permettant l'enregistrement à 360º

Golden Gate Bridge, SF.

Le Sound City Project, est d’ores et déjà disponible dans 64 endroits dispersés entre New York, San Francisco, Bergen, Flåm et Oslo en Norvège et Stockholm en Suède. “Chaque localisation est sélectionnée pour apporter un aspect différent et beau au projet. On veut être plus qu’un projet de localisation des sons urbains. Nos utilisateurs doivent pouvoir faire l’experience de sons différents de ceux de leurs vies.”

Aujourd’hui, l’équipe s’ouvre à des collaborations et espère y trouver un tremplin vers d’autres usages comme le live streaming, proposer un kit telechargeable du soundhead et surtout se developper sur mobile.