Tech by VICE

L'entreprise de butt plugs qui veut devenir "l'Apple de l'anal"

Les butt plugs seront-ils un jour mainstream ? Il serait temps.

par Lux Alptraum
17 Juin 2016, 5:00am

Image: b-Vibe

Les butt plugs seront-ils un jour totalement mainstream, aussi banals qu'une montre ou un piercing ?

En tout cas, le timing semble bon : depuis quelques années, on ne parle plus que de l'anal. Au printemps 2014, New York Magazine publiait un article sur le « butt play » - pas tout à fait de la baise, mais des trucs un peu plus soft comme l'annulingus et les doigts dans les fesses. Moins d'un an plus tard, Broad City s'y mettait à son tour, et fin 2015, l'annulingus était visiblement devenu tellement banal que Maxim l'a inclus dans sa liste des pires tendances sexuelles.

À l'exception des godes ceintures, les sextoys n'ont jamais trop exploré l'anal. Mais une entreprise espère bien changer ça.

B-Vibe est une nouvelle entreprise de sextoys qui entend innover dans le domaine du plaisir anal, et qui espère bien devenir un jour l'Apple du cul en mêlant produits de qualité et éducation au plaisir. S'ils parviennent à surfer sur la vague actuelle et à rendre les plugs aussi communs que les vibros, ils auront rendu un fier service à quiconque a l'audace d'explorer toutes les parties de son corps.

Les butt plugs sont certainement les sextoys les plus sous-estimés. S'ils sont généralement plus perçus comme un ressort comique que comme une part importante de toute bonne panoplie érotique, ils n'en sont pas moins essentiels pour tous les amoureux du plaisir anal. Vous en avez marre du temps de préparation et des préliminaires nécessaires à toute bonne sodomie ? Les butt plugs vous permettent d'y remédier, en laissant un petit (ou gros, d'ailleurs) jouet détendre votre sphincter pendant que vous vaquez à d'autres occupations. Ils sont aussi parfaits pour quiconque veut profiter des joies de la double pénétration sans devoir appeler un copain, ou pour quiconque apprécie la sensation de pénétration anale sans vouloir aller jusqu'à la sodomie pure et dure.

"Nos corps recèlent des arcs-en-ciel de plaisir."

Mais comment convaincre les sceptiques, les anxieux, les timides ? En innovant, déjà. Le tout premier produit de B-Vibe, le rimming plug, indique déjà clairement qu'ils ne pensent pas comme les autres. En utilisant le mécanisme à perles tournantes rendu célèbre par le Rabbit Pearl, le rimming plug imite la stimulation du sphincter qui fait tout l'intérêt et le plaisir de l'annulingus (non, ce n'est pas une « mauvaise tendance », Maxim). Certes, ce n'est pas pour les novices – la taille unique les dissuadera sans doute – mais c'est une approche assez unique de la stimulation anale qui surpasse nettement tout ce que la concurrence a à offrir.

Il existe de nombreux butt plugs tout à fait corrects sur le marché, mais la plupart ne semblent pas vraiment prendre compte l'anatomie de l'anus humain. Charlie Glickman, qui gérait auparavant le programme d'éducation chez Good Vibrations (une grosse entreprise de sextoys) avant de devenir le porte-parole de B-Vibe, m'a raconté qu'en 16 ans dans le business des sex toys, il avait pu voir tout un tas de jouets qui lui avaient paru insensés : des butt plugs dont la base était trop étroite pour que le sphincter puisse vraiment la serrer, ce qui augmentait considérablement les chances de voir le plug tout simplement tomber ; ou encore des jouets dont les contours et arêtes avaient plus de chances de faire mal que de faire du bien au cours d'une partie de jambes en l'air.

Même les bons produits qui témoignent d'une certaine compréhension du plaisir anal ne sont pas franchement innovants. La plupart des meilleurs jouets anaux ne sont guère plus qu'un bout de plastique (en dehors des produits de B-Vibe, le Loki Wave de Lelo est l'objet le plus intéressant que j'aie vu, et je ne peux pas promettre qu'il marche vraiment aussi bien que ses créateurs le disent).

Le simple fait que le sexe anal soit devenu tendance alors que les butt plugs sont vus comme une sorte de blague témoigne bien de notre manque d'éducation.

Évidemment, rien ne sert de créer le meilleur butt plug du monde si personne ne s'en sert. C'est pourquoi, en plus d'innover dans ses produits, B-Vibe espère aussi éduquer les masses, pour leur permettre de déterminer librement et en confiance si le sexe anal devrait faire partie de leurs activités régulières.

En plus d'élargir sa gamme pour proposer des produits plus accessibles aux novices, B-Vibe va donc proposer des sortes de cours sur son site. Avec l'expérience de Glickman, expert en prostate et éducateur sexuel depuis plus de 20 ans, la boîte a clairement quelques astuces à partager.

Et il faut s'en réjouir, parce que clairement, la plupart d'entre nous avons pas mal de choses à apprendre dans le domaine. Il y a peu de chances qu'on apprenne bientôt à se préparer à la sodomie dans les écoles, et vu que le porno n'a pas grand-chose à voir avec la réalité, les sodomies rapides et violentes qu'on voit à l'écran font l'impasse sur quelques étapes cruciales.

Le simple fait que le sexe anal soit devenu tendance alors que les butt plugs sont vus comme une sorte de blague témoigne bien de notre malaise face à tout cela et de notre besoin d'éducation. Si B-Vibe parvient à faire passer quelques notions de base, ils épargneront à pas mal de gens des moments douloureux, voire dangereux.

Quoi qu'il en soit, il y a de fortes chances que le plaisir anal devienne totalement mainstream un jour ou l'autre ; ce n'est qu'une question de temps. Glickman compare ce processus d'apprivoisement collectif au sexe anal lui-même : « on y va doucement au début, puis d'un coup, ça passe tout seul ». Ce qui, au passage, est un bon conseil.