FYI.

This story is over 5 years old.

Le radiotélescope le plus puissant du monde découvre 1300 nouvelles galaxies

Même en n'utilisant qu'un quart de ses capacités, le télescope MeerKAT a découvert plus de 1300 nouvelles galaxies dès son tout premier essai.
18.7.16

Samedi soir, les astronomes du réseau de radiotélescopes MeerKAT, en Afrique du Sud, ont allumé pour la toute première fois les 16 antennes paraboliques dont la construction s'est récemment achevée, et ont ainsi recueilli les toutes premières images produites par ce qui devrait devenir le radiotélescope le plus puissant du monde. Ces premiers résultats sont incroyablement prometteurs : avec seulement un quart des 64 antennes qui composeront MeerKAT quand il tournera à plein régime, le télescope a découvert d'emblée 1300 nouvelles galaxies dans un recoin de l'univers où seules 70 galaxies avaient été découvertes jusqu'ici.

MeerKAT, situé à 500km environ au nord de Cape Town, est une sorte de test qui préfigure le Square Kilometer Array (SKA), dont l'entrée en fonction est prévue pour la décennie 2020. Quand les 3000 antennes paraboliques qui composent le SKA seront mises en marche, elles constitueront le radiotélescope le plus sensible du monde. Mais d'ici là, ce titre reviendra à MeerKAT, dont les 64 antennes seront ensuite intégrées au réseau du SKA quand elles seront terminées l'année prochaine.

Même avec seulement un quart de ses antennes, il a suffi d'un essai, samedi soir, pour établir MeerKAT comme le radiotélescope le plus puissant de l'hémisphère sud selon le responsable scientifique du SKA, Fernando Camilo. Une fois que ses 64 antennes seront opérationnelles, l'année prochaine, MeerKAT sera le télescope le plus puissant du monde selon Camilo.

MeerKAT permettra aux astronomes d'étudier de très nombreux phénomènes, allant des trous noirs et de l'énergie noire aux débuts de l'univers, il y a quelque 13 milliards d'années. La première image prise par MeerKAT montre plusieurs galaxies comprenant des trous noirs massifs en leur centre, ainsi qu'une galaxie située à 200 millions d'années-lumière environ.

Les chercheurs et les astronomes sont déjà très impatients de pouvoir tester cet incroyable nouvel outil, et plus de 500 groupes de chercheurs issus de plus de 40 pays ont déjà réservé un créneau pour pouvoir utiliser le télescope d'ici à 2022.