Publicité
Sports

Les Fidji sont les Harlem Globetrotters du rugby à 7 et ils ont gagné la médaille d’or

Comment ne pas être séduit par ces magiciens du rugby ?

par Ben Stanley
12 Août 2016, 10:20am

Matt Kryger/USA Today

Les Fidji sont les nouveaux rois du rugby à 7. La nation insulaire a remporté le premier titre olympique de rugby à 7 en battant la Grande-Bretagne 43-7, jeudi au Deodoro Stadium de Rio. C'est aussi la toute première médaille olympique dans l'histoire de la nation insulaire.

Les Fidjiens n'ont laissé aucune chance aux Britanniques en marquant sept essais.

Les images montrant Leone Nakarawa en train de pleurer de joie – et toute l'équipe fidjienne qui fête son titre sur le podium – sont probablement déjà imprimées dans la mémoire des 910 000 habitants de cette île où la médaille d'or a été dignement fêtée.

Les Fidji sont depuis longtemps les champions du rugby à 7 et sont les doubles tenants du titre des World Rugby Sevens Series. Ils se sont longtemps disputés le titre de meilleure équipe de Seven du monde avec la Nouvelle-Zélande, mais ils ont démontré à Rio qu'ils étaient bel et bien les patrons.

Les Fidjiens ont ravi le public avec leur spectaculaire, fluide et cette volonté de toujours faire vivre le ballon, parfois de manière désordonnée, mais ô combien excitante à regarder.

La route vers Rio a débuté il y a trois ans lorsque Ben Ryan, ancien coach de l'équipe anglaise de rugby à 7, a pris les rênes de la sélection fidjienne. Ryan, l'un des meilleurs entraîneurs de Seven au monde, a quitté le Royaume-Uni car il n'était pas d'accord avec la politique de la fédération anglaise de rugby. Ryan a donc débarqué dans le Pacifique

L'année suivante, le gouvernement fidjien a augmenté le budget alloué à la sélection fidjienne avec une enveloppe de 590 000 dollars pour préparer au mieux ces premiers Jeux olympiques.

Indépendamment de cette manne financière, il est important de souligner que la plupart des joueurs fidjiens sont semi-professionnels. Le Sydney Morning Herald rapporte que dans l'équipe fidjienne on trouve des gardiens de prison, des officiers de l'armée, des flics et des portiers d'hôtel ou encore des producteurs de canne à sucre. Certains sont même au chômage.

Les Fidjiens après leur victoire face à la Grande-Bretagne.

Et pourtant les Fidji ont terminé le tournoi olympique invaincus. Lors des matches de poules, ils ont battu les Etats-Unis, le Brésil et l'Argentine. En quart de finale, ils ont sorti leurs vieux ennemis néo-zélandais et les surprenants Japonais en demi-finale.

« Tout a été parfait, a affirmé Ryan après la finale. Etre aux Fidji a été une renaissance et j'ai la chance d'avoir des joueurs de rugby incroyables et un énorme soutien de tout le pays ».

Ryan a également dit que le titre olympique allait inspirer une nouvelle génération d'athlètes fidjiens pour qu'ils utilisent au mieux leur potentiel sportif, et pas seulement au rugby.