3D

Tout dégouline en 3D dans le compte Instagram de Randy Cano

Comme des glaces sur leurs cornets en été, les objets de Randy Cano fondent à l'infini.
28.6.16
Toutes les images via.

Ça fond, ça coule et se liquéfie. Quand on se balade sur le compte instagram du graphic designer et artiste Randy Cano, ses derniers objets ne restent jamais longtemps à l’état solide. Un visage qui se tord comme de la pâte à modeler, des corps qui tombent comme des balles rebondissantes, un pouce qui fond sur le sol : Randy Cano interroge la notion de métamorphose en jouant avec les symboles, leur sens et la matière.

Publicité

Une vidéo publiée par Randy Cano (@randy.cano) le 15 Mai 2016 à 18h13 PDT

“L’eau, par exemple, peut être à l’état solide, liquide ou même gazeux, mais ça restera toujours de l’eau" explique-t-il à The Creators Project. "Mes sculptures digitales, comme mon Mickey Mouse, renvoient parfois à des symboles positifs, amusants, joyeux. Mais quand ces symboles fondent, est-ce qu’ils gardent le même sens ?” Kafka aurait sans doute quelques remarques sur la question. Cano y fait d’ailleurs référence dans ses travaux de recherches : “L’idée peut être poussée avec celle de Grégoire Samsa dans La Métamorphose. Un jour, il se réveille en insecte. Mais à l’intérieur, il est toujours Grégoire. Et parce qu’il a changé d’aspect externe, il est traité de manière complètement différente jusqu’à sa mort. Pourquoi cette différence de traitement ? Je prévois de creuser cette idée et d’appliquer la même technique de métamorphose à d’autres objets.”