Pourquoi autant d’hommes qui ne sont pas roux ont-ils une barbe rousse?

Quand mon frère s'est laissé pousser la moustache par solidarité avec les victimes du cancer de la prostate, un phénomène m'a intrigué.
22.6.16

Quand mon frère s'est laissé pousser la moustache par solidarité avec les victimes du cancer de la prostate, un phénomène m'a intrigué. Mon frère a toujours été brun, mais sa moustache était d'une éclatante couleur cuivre. J'ai commencé à douter de nos liens de parenté. Était-il vraiment mon frère? Comment était-ce possible? Et comment se fait-il qu'autant de gars se promènent avec une barbe rousse sans être roux eux-mêmes? J'ai mené l'enquête.

Publicité

Pour tenter de percer ce mystère, j'ai contacté l'Erfocentrum, le centre d'information nationale hollandais pour les facteurs génétiques et héréditaires.

D'un point de vue génétique, la couleur des cheveux est un phénomène assez complexe. « Les gènes qui déterminent la couleur des cheveux sont ce qu'on appelle des "caractères héréditaires à dominance incomplète". Cela signifie qu'il n'y a pas un gène qui domine tous les autres, mais que tous les gènes s'influencent mutuellement », m'a expliqué Petra Haak-Bloem, l'une des spécialistes du centre.

Les mêmes gènes peuvent s'exprimer différemment d'une personne à l'autre. Ce qui donne de nombreuses possibilités, dont une différence entre la couleur des cheveux et celle de vos poils des aisselles, de la barbe ou du pubis. « D'une manière générale, les gens n'héritent pas seulement leur couleur de cheveux de leurs parents, mais aussi de leurs grands-parents et de générations précédentes. Il est donc tout à fait possible qu'un lointain aïeul ait eu une couleur de cheveux qui réapparaisse soudainement grâce à une combinaison de gènes particulière — ce qui peut être très surprenant pour les parents », ajoute Petra Haak-Bloem.

En soi, rien d'étonnant : vos gènes déterminent votre couleur de cheveux. Mais pourquoi autant de barbes rousses?

Concrètement, la couleur des cheveux ou des poils est déterminée par la quantité de mélanine, ou pigment, qu'ils contiennent. Votre ADN fixe non seulement votre pigment, mais aussi sa quantité. « Chez les personnes de peau blanche, la couleur dépend de deux types de mélanine : l'eumélanine (pigment noir) et la phéomélanine (pigment rouge). Les cellules capillaires des gens bruns ne contiennent que de l'eumélanine. Les blonds en ont nettement moins. Et les cheveux et poils des roux contiennent essentiellement de la phéomélanine », détaille Haak-Bloem.

« Il y a plus de dix ans, des chercheurs ont découvert qu'un gène (MC1R) situé sur le chromosome 16 était en grande partie à l'origine des cheveux roux. MC1R produit une protéine nommée mélanocortine 1. Cette protéine transforme la phéomélanine en eumélanine, explique-t-elle. Quand quelqu'un hérite de deux versions mutées du gène MC1R (une de chaque parent), moins de phéomélanine est convertie en eumélanine. La phéomélanine s'accumule alors dans les cellules de la pigmentation et la personne se retrouve alors avec des poils roux et une peau claire. » La barbe rousse est aussi un effet de cette mutation du gène MC1R. Quand seul l'un de vos gènes MC1R a muté, des poils roux peuvent apparaître à des endroits en apparence incongrus. Mais même Petra Haak-Bloem n'est pas tout à fait sûre du mécanisme à l'œuvre. Avoir une barbe rousse inattendue n'a jamais tué personne : ce n'est donc pas vraiment une priorité pour les chercheurs. En tout cas, ce n'est pas parce que votre frère est le seul à avoir une barbe rousse que l'un de vos parents a été infidèle. Et à tous ceux qui sont atteints de ce phénomène assez répandu et tout à fait bénin : vous ne pouvez rien y changer. Portez donc votre barbe rousse avec fierté.