FYI.

This story is over 5 years old.

Au festival de Yulin, le chien est le meilleur repas de l’homme

Les militants sur place n’ont pas pu empêcher le massacre de 10 000 animaux.
2.7.14

Il y a deux semaines, de nombreux médias se sont intéressés au Festival de la viande de chien de Yulin, qui est devenu une sorte de tradition après une vingtaine d'années d'existence. Comme son nom l'indique – et je m'excuse par avance auprès de ceux qui considèrent les chiens comme leurs amis, et non comme un plat de résistance – des milliers de chiens sont abattus et cuisinés à l'occasion de l'événement, qui a lieu tous les ans à Yulin, dans la province de Guangxi.

Je me trouvais à Yulin ce samedi, et j'ai pu voir les gens boire de l'alcool de litchi et savourer des bols entiers de chien frit, grillé ou bouilli.

Les amis des animaux du monde entier n'ont pas tardé à pointer du doigt l'appétit sans limite des habitants pour la viande de chien, et de nombreuses célébrités chinoises se sont publiquement exprimées pour faire annuler le festival. Mais les habitants n'avaient visiblement pas envie de renoncer à leur petite réunion annuelle. J'ai discuté avec une marchande qui n'a pas su me dire combien de chiens elle avait vendu au cours de la semaine dernière, tellement le chiffre était élevé : environ une centaine par jour.

Shandai, un membre d'une association de défense des animaux, estime qu'il y a bien plus de 10 000 chiens abattus chaque année : le chiffre serait plus proche des 40 000 (à quoi il faut ajouter environ 10 000 chats, pour ceux qui ont du mal avec les chiens).

En me promenant dans Yulin, j'ai remarqué que la présence de manifestants avait rendu les consommateurs de chiens hostiles. Ils remplissaient leurs paniers de pattes et de queues fraîchement coupées comme ils le faisaient sans doute chaque année, mais ils étaient sur la défensive. Une femme m'a dit, l'air indigné : « Je ne les oblige pas à manger du chien, alors ils ne peuvent pas m'obliger à y renoncer. »

« Il y a plus de gens que d'habitude cette année », se plaint Pian Shan Kong, un défenseur des animaux venu du Guizhou, qui vient chaque année depuis trois ans pour rendre compte du festival. « Comme des gens de l'extérieur viennent pour protester, les habitants et les habitués sont incités à en faire plus en opposition ». Kong garde quatre chiens qu'il a sauvés dans sa chambre d'hôtel – le type qui les lui a vendus se serait mis en colère quand il a compris que les chiens ne finiraient pas dans une assiette, au point de menacer de les découper sur place si Kong ne payait pas un supplément.

Yang Xiaoyun est allée jusqu'à en acheter 300, qu'elle a ensuite mis dans un train en direction de sa ville natale. L'intention est louable, mais elle lui a coûté 10 000€ – lesquels sont allés directement dans les poches de vendeurs de chiens.

Le commerce de la viande de chien est très peu régulé en Chine, et les militants affirment que les animaux sont souvent volés alors qu'ils ne sont encore que des chiots, ou capturés s'ils sont des chiens errants. Ceci pose selon eux un problème en termes de santé publique. Les vendeurs, eux, prétendent que leurs chiens sont « tu gou », c'est-à-dire élevés dans des fermes – par conséquent, les objections morales ne tiennent pas puisqu'ils ont les mêmes conditions de vie que d'autres animaux mignons (comme les agneaux, par exemple).

Une manifestation a été organisée samedi devant le siège de l'administration locale, mais leurs quelques banderoles ont rapidement été confisquées et déchirées. Les manifestants et les participants du festival se sont échangé quelques mots peu sympathiques, avant que des gardes ne les séparent.

Le reste de la Chine continue à débattre pour déterminer s'il est immoral de manger du chien, mais à Yulin, il est clair que ce n'est pas un malheureux regard de chien battu qui les empêchera de dévorer la viande de nos amis quadrupèdes.

Comme me l'a fait fièrement remarquer un vendeur, « On parle soit de la Coupe du Monde, soit de notre festival – ça ne peut que faire du bien à notre réputation, et ça fait savoir à tout le monde que nous avons la meilleure viande de chien de toute la Chine. À l'avenir, Yulin deviendra encore plus célèbre ! »

@IsobelYeung