FYI.

This story is over 5 years old.

Feminisme

Les derniers bars lesbiens

Alors que les bars gays prospèrent, les bars pour meufs ferment les uns après les autres.
23 septembre 2015, 5:00am

San Francisco, New York, Washington et La Nouvelle Orléans sont quatre des plus grands terrains de fêtes homosexuelles aux États-Unis. Pourtant, les bars lesbiens de ces villes ferment les uns après les autres. Pourquoi ces endroits mettent-ils inexorablement la clé sous la porte alors que les bars gays prospèrent ? Broadly et JD Samson, musicienne des groupes Le Tigre et Men, ont traversé les États-Unis en quête d'une réponse.