Chose Qui Bouge Festival Chibi Ichigo Robbing Millions Tristan Volta
Culture

Les artistes du festival Chose Qui Bouge dessinent leur autoportrait

Chanter, c’est leur job, mais est-ce qu’iels savent dessiner ?
Fatima Jabateh
Spa, BE
Gailor Kiaku
Brussels, BE
23.4.21

OK, dessiner n’est pas vraiment le truc qu’on leur demande de faire en général, mais ça nous semblait être suffisamment pertinent comme idée pour démarrer une discussion. Du coup, Robbing Millions, Tristan, les gars de 2 Times Nothing et Chibi Ichigo nous ont envoyé leur autoportrait pour qu’on en parle ensemble. 

Ces artistes sont à l’affiche de Chose Qui Bouge, un festival digital conçu par Volta pour mettre en avant la scène émergente belge. Les vidéos seront publiées sur leur chaîne YouTube du 26 au 30 avril.

Publicité
RobbingMillions

Photo : Téta Blémont

VICE : Pourquoi tu t’es représenté comme ça, avec plein de bras ?
Robbing Millions :
Parce que je fais plein de trucs en même temps dans mon home studio, où je passe la majeure partie de mon temps. Être musicien en 2021 exige un côté multifonction, robot mixeur ménager. La preuve, j’ai dû dessiner pour cette interview. Et avec la sortie du nouvel album prévu pour juin, je me suis retrouvé à réaliser la pochette du disque, monter des clips, créer un site internet, entre autres, tout en bossant en parallèle sur les autres projets dans lesquels je suis impliqué et sur le disque suivant de RM (Robbing Millions). J’apprends de nouvelles choses tous les jours, c’est assez fun. 

C’est quoi la partie de ton dessin qui te représente le mieux en tant qu’artiste ? 
Honnêtement, je ne suis pas sûr. Je ne suis pas très doué pour l’auto-analyse globale, ce qui peut être un problème. Ma musique est sans doute plus révélatrice que ce dessin. Quand tu m’as dit que je devais faire un autoportrait, j’ai repensé à mon dernier Pictionnary et je me suis dit : « Merde, ce concept est pas pour moi, je dessine vraiment comme un enfant de 8 ans. » Mais j’ai un côté acharné où quand je fais un truc, je fonce tête baissée sans trop réfléchir, et j’ai pris du plaisir à faire ça. Ce côté obsessionnel, on le retrouve dans ce dessin. Le côté dévorant de la musique aussi. Il fait un peu ado attardé ceci dit. Faire un groupe de rock passé 30 ans aussi tu me diras.

« Mon dessin fait un peu ado attardé. Faire un groupe de rock passé 30 ans aussi, tu me diras. »

Le festival Chose Qui Bouge va être diffusé en streaming. La vidéo, ça fait aussi un portrait fidèle selon toi ? 
Je n’aime pas spécialement me revoir, en tout cas pas à chaud. Il me faut un temps de digestion de quelques semaines, voire quelques mois pour apprécier. L’autre jour, j’ai revu un vieux live à l’AB, de la première mouture de RM. Ça m’a mis 6 ans pour pouvoir l’apprécier sereinement. Du coup, je suis assez méticuleux avec les sorties RM ; le nouvel album par exemple, je peux l’écouter et l’apprécier sans accroc. J’ai récemment écrit une chanson sur le fait de revisionner ses propres interviews – des moments assez narcissiques et absurdes à la fois.

Ta tête est assez réaliste comparée aux dessins des autres artistes. 
J’ai pensé un court instant me faire une tête en forme de citron, puis de melon. Je voulais introduire l’idée de salade de fruits, j’aime bien cette métaphore pour le nouvel album, le côté « différentes saveurs » avec certains ingrédients sucrés, d’autres avec plus d’amertume. Il y a pas mal de « food content » dispersé dans les paroles de l’album. Contrairement à ce que ce dessin suggère, je pense que j’ai plutôt la tête bien sur les épaules.

Publicité

Y’a un truc qui pourrait te la faire perdre ? 
La notion du temps qui passe, surtout l’année bizarre qui vient de s’écouler – pour ma part à la fois interminable et écoulée en deux secondes – me fait parfois tourner la tête. Le fait de repenser à certains moments charnières et me rendre compte qu’on réalise toujours avec un temps de retard à quel point ces moments étaient importants, ça peut me donner le vertige aussi. Les confinements ont créé une temporalité étrange. J’ai l’impression d’avoir tout le temps du monde, et en même temps, ce temps passe extrêmement vite. Beaucoup de gens autour de moi semblent avoir la même sensation. 

Regardez le live de Robbing Millions :

Tristan (25 ans)

Tristan.jpg

Photo : Téta Blémont

VICE : Tu peux nous expliquer ton dessin ? 
Tristan :
Je me suis dessinée dans une pose dynamique parce que je me considère comme une personne expressive.

Et quel élément expressif du dessin te représente le mieux ? 
Ce mouvement et la liberté qu’on peut y retrouver, parce qu'en tant qu'artiste tu peux te créer une sorte de personnage et complètement te laisser aller. Les yeux fermés, c’est aussi un détail important ; c’est comme ça que je peux ressentir le mieux la musique et me laisser inspirer par mes musiciens et les atmosphères qu’on a créé ensemble.

Publicité

Ton dessin est cool mais il a quelque chose d'inachevé. Tu recherches ce côté brut dans ta musique aussi ?
Ouf... inachevé n'est pas le mot que j'utiliserais pour le décrire, je dirais plutôt qu’il est fluide ou peut-être un peu nonchalant. Je n'aime pas les lignes dures et je préfère les atmosphères qui peuvent être interprétées de différentes manières.

Selon toi, la vidéo c’est une forme de portrait ?
Comme je suis très critique à ce niveau, je fais souvent confiance aux personnes qui m'entourent pour donner un retour final sur une vidéo. Je trouve que c'est difficile de juger ce genre de choses, parce que la vidéo est un instantané qui me paraît bon sur le moment, et c'est pas naturel pour moi de filtrer mes « erreurs » après coup. 

« Je n'aime pas les lignes dures et je préfère les atmosphères qui peuvent être interprétées de différentes manières. »

Tu gères toi-même ton image, dans les clips par exemple ?
Par le passé, j'ai pu travailler avec des personnes extrêmement talentueuses, comme Tobi Jonson et Maya Mees, qui comprenaient parfaitement ma vision et avec qui on a pu créer un univers ensemble.

C’est quoi les prochaines étapes que t’espères franchir dans ta carrière ?
On est en train d'enregistrer mon premier album qui sortira au printemps 2022. Espérons que d'ici là, les choses seront un peu moins turbulentes et qu’on pourra présenter l'album sur scène pour le partager avec le public.

Publicité

T’as des rêves inaccessibles niveau musique ?  
Un dîner avec Björk, Oneohtrix Point Never et MIA.

Regardez le live de Tristan :

Jacob, Jorick, Arto et Maurice de 2 Times Nothing

2TN.jpg

Photo : Téta Blémont

VICE : SVP, déchiffrez-nous ce dessin...
Jacob :
C’est comme un méli-mélo d'esquisses. Quand on regarde les gribouillages individuels, ils ne veulent rien dire. 

Jorick : L'orientation individuelle des membres de notre groupe n'est pas non plus cohérente, mais ensemble, on forme un tout distinct. 

Arto: On ne dessine pas souvent mais notre musique est le résultat de plusieurs heures de gribouillages collectifs.

C’est beau. Vous en êtes où dans vos objectifs niveau musique ? Vous n’avez encore sorti aucun clip. C’est important d’être présent en image en 2021, non ?
Jacob :
On a récemment enregistré un album et le sortir est notre principal objectif en ce moment. On est encore en train d’ajouter les dernières touches, puis on va commencer à mixer et on espère pouvoir sortir ça dès que possible. Avec la sortie, il y aura évidemment des clips et éventuellement des lives, de préférence avec un vrai public.

« On ne dessine pas souvent mais notre musique est le résultat de plusieurs heures de gribouillages collectifs. »

Ça va vous faire bizarre de vous regarder jouer sans public pour Chose Qui Bouge. 
Arto :
On entend toujours la musique différemment sur scène, mais c'est agréable de se regarder jouer et d'être de l'autre côté pour une fois.

Maurice : C’est bizarre de jouer sans public, surtout avec des nouvelles musiques. En général, quand on écrit de nouvelles chansons, on ne peut que savoir comment elles marchent qu'après les avoir jouées en live, sur scène, devant un public ; et après on les retravaille. En ce moment, c'est pas possible.

Arto : Ça peut aussi être assez confortable : on a la possibilité de faire plusieurs prises de la même chanson. Pour un enregistrement aussi pro que Chose Qui Bouge, on a l'impression d'assister à un vrai concert parce qu’il y a une équipe qui t’écoute : les gens qui s’occupent des lumières, des images, du décor... La mise en scène a été très bien travaillée, c'était génial. C’est pas un simple « live stream ».

Vous avez quoi comme genre de rêves en ce moment ?
Jacob :
Une demande de subvention qui est acceptée.

Publicité

Jorick : Une 13ème saison des « Pfaffs » 

Arto : Du CBD qui te fait planer.

Regardez le live de 2 Times Nothing :

Chibi Ichigo (22 ans)

Chibi Ichigo.jpg

Photo : Téta Blémont

VICE : Comment tu t’es représentée sur ton dessin ? 
Chibi Ichigo :
Sans détails, parce que je ne sais pas bien dessiner, mais aussi parce que les objets autour de mon personnage en disent plus long sur moi que mon apparence. 

Lequel de ces objets te représente le mieux alors ? 
Le tournesol, je crois, parce que j’aime trop le soleil. Mais je pourrais aussi manger des huîtres tous les jours.

Les huîtres, ça t’inspire musicalement ?
Les huîtres, c’est ce que je préfère manger le plus au monde ; c’est tout une vibe, et je le dis littéralement dans mes chansons.

« Les huîtres, c’est ce que je préfère manger le plus au monde ; c’est tout une vibe. »

Il y aussi une matryoshka sur le dessin. Sur tes précédentes chansons, tu chantais souvent en russe, y’a une raison pour laquelle t’es passée au néerlandais ?
Je ne suis pas complètement passée au néerlandais, vu que ma dernière chanson Club Russia est entièrement en russe, mais je chante davantage en néerlandais parce que ça me permet de m'exprimer beaucoup plus facilement qu’en russe.

T’as déjà fait quelques live sessions (Pilar, AB, …). Tu te vois comment quand tu te regardes en vidéo ? 
Comme une petite fraise qui aime laisser sa musique parler, folle mais grosse. 

Regardez le live de Chibi Ichigo :

Suivez le festival digital Chose Qui Bouge dès le 26 avril 2021. 

VICE Belgique est sur Instagram et FacebookVICE France est aussi sur TwitterInstagramFacebook et sur Flipboard.