FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

La Corée du Nord libère le détenu américain Jeffrey Fowle

D'après le département d'État américain, le prisonnier aurait été libéré mardi après avoir passé près de six mois enfermé en Corée du Nord.
22.10.14
Photo de Wong Maye-E/AP

Jeffrey Fowle, l'un des trois Américains retenu en Corée du Nord a été libéré mardi, d'après un communiqué du département d'État américain.

« Nous sommes en mesure de confirmer que Jeffrey Fowle, l'un des trois américains emprisonné en Corée du Nord a été autorisé à quitter la RPDC (République populaire démocratique de Corée). À l'heure qu'il est, il est en route pour retrouver sa famille », a déclaré le département d'État, « nous accueillons avec plaisir cette décision de la RPDC. »

Publicité

Jeffrey Fowle, 56 ans, originaire de l'Ohio a été arrêté en avril alors qu'il visitait le pays avec d'autres voyageurs.

« Le citoyen américain Jeffrey Fowle est entré en RPDC en tant que touriste le 29 avril, et a violé les lois du pays, en ne se comportant pas comme un touriste pendant son séjour. Un organe de la RPDC le retient et enquête sur lui, » a déclaré à l'époque un responsable de Corée du Nord à l'agence de presse KCNA.

Selon Reuters, Jeffrey Fowle aurait laissé une version bilingue de la Bible, en anglais et en coréen, dans un restaurant de la ville portuaire de Chongjin. Il a été arrêté trois jours plus tard à l'aéroport, alors qu'il s'apprêtait à quitter le pays.

Rencontrez les femmes et les hommes qui contrôlent la Corée du Nord dans l'ombre. Lisez-en plus ici (article en anglais).

Comme condition de sa libération, la Corée du Nord a demandé aux États-Unis d'emmener Jeffrey Fowle en dehors du pays. L'agence de presse AP a pris en photo mardi ce qui semble être un passager d'un jet de l'US Air Force, stationné sur le tarmac de l'aéroport Sunan International de Pyongyang, la capitale du pays. Jeffrey Fowle serait reparti aux États-Unis via l'île de Guam.

Le département d'État a déclaré que la libération de Jeffrey Fowle avait été négociée par l'ambassade de Suède à Pyongyang, qui agit comme un « pouvoir protecteur » des États-Unis dans le pays. La femme de Jeffrey Fowle, une coiffeuse russe, avait dans un premier temps fait appel au président Vladimir Poutine pour qu'il intervienne en faveur de son mari.

Publicité

"We thank the Gov of — US Embassy in Sweden (@usembassysweden)October 21, 2014

La Maison Blanche et le département d'État ont exhorté la Corée du Nord à libérer Kenneth Bae et Matthew Miller, deux autres citoyens américains toujours détenus là-bas.

WH calling on NKorea to release remaining two Americans being held there.

— Mark Knoller (@markknoller)October 21, 2014

« Même si c'est une décision positive de la part de la RPDC, nous restons concentrés sur la détention de Kenneth Bae et de Matthew Miller et nous appelons la RPDC à les libérer immédiatement, » a déclaré le département d'État. « Le gouvernement américain continuera à se pencher activement sur leurs cas. »

Matthew Miller, 24 ans, a été condamné à 6 ans de travaux forcés. Il aurait déchiré ses documents de voyage à son arrivée en Corée du Nord le 10 avril. Kenneth Bae, un missionnaire, a été arrêté en novembre 2012 et purge actuellement une peine de 15 ans de travaux forcés. Il est censé avoir tenté de renverser le gouvernement Nord-coréen.

D'après un rapport de la Corée du Nord, la Corée du Nord est première en matière des droits de l'homme. Lisez en plus ici (article en anglais).

La Corée du Nord a autorisé les trois détenus à être interviewés par CNN au début du mois de septembre. Jeffrey Fowle avait alors déclaré ne pas avoir « à se plaindre » du traitement qu'il a reçu pendant sa détention en Corée du Nord.

« Tout s'est très bien passé jusqu'ici, et j'espère et prie pour que cela continue, que je reste ici pour deux jours ou deux décennies », a-t-il déclaré.

Timothy Tepe, l'avocat qui représente Jeffrey Fowle et sa famille n'était pas immédiatement disponible mardi pour commenter sa libération. En avril, Timothy Tepe a publié un communiquédisant que Jeffrey Fowle « adorait voyager, l'aventure et expérimenter différentes cultures, découvrir de nouveaux endroits. »

« Jeffrey manque terriblement à Madame Fowle et à ses enfants. Ils sont impatients de le voir revenir à la maison » dit le communiqué.

Suivez Keegan Hamilton sur Twitter: @keegan_hamilton