Les maisons fantômes de Do Ho Suh

Claustrophobie ? Besoin d’air ? De repousser les murs de votre minuscule appartement ? Voici la solution.

|
juin 28 2017, 2:02pm

Cet artiste sud-coréen de 55 ans et désormais installé à New York, imagine et conçoit depuis 25 ans d'incroyables habitations tout en tissus polyester et transparence. Jouant avec les couleurs et les superpositions, l'artiste apporte aux installations de sa série Perfect Home un niveau de détails qui contraste avec le médium utilisé.

Les poignées de portes, les interrupteurs et les prises de courant sous tous là, parfaitement reproduits. Avec ses créations, Do Ho Suh cherche à illustrer l'itinérance de sa vie en s'inspirant des différents appartements et maisons dans lesquels il a vécu, à Séoul, Londres ou New York. Posées en suspension, les œuvres du Coréen paraissent flotter au-dessus du sol comme des fantômes. Les structures en tissus renforçant cette idée de spectre habillé d'un drap.

Home Within Home, MMCA, Séoul, 2014.

Les « maisons » de Do Ho Suh ont été installées dans les plus grands musées à travers le monde, que ce soit la Biennale d'Architecture de Venise, le MoMA, la Tate Modern. S'il est passé par la Maison Hermès de Tokyo en 2005, on attend aujourd'hui impatiemment son passage en France.

Staircase III, Tate Modern, Londres, 2011.

Toutes les créations de Do Ho Suh sont sur le site de la galerie Lehmann Maupin.

Via Unrated

Plus de VICE
Chaînes de VICE