Il y a 100 000 dollars à gagner si vous prouvez que vous avez des super-pouvoirs

Mais en 39 ans, personne n’a été en mesure de prouver quoique ce soit.
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
31.1.19
Médiums VS Australian Sceptics
Images via Shutterstock

Si vous savez lire les lignes de la main, localiser l’eau à l’aide d’un bâton fourchu ou prédire l’avenir, les Australian Skeptics attendent de vos nouvelles, et ce, depuis 1980, date à laquelle ils ont lancé le « 100 000 $ Challenge » destiné aux personnes dotées de « pouvoirs surnaturels ». Pour prétendre à ce prix, il vous suffit de passer une série de tests préalablement convenus entre les deux parties et spécifiquement adaptés à vos talents supposés. Mais en 39 ans, personne n’a été en mesure de prouver quoique ce soit.

Publicité

Selon Tim Mendham, responsable de l’organisme, personne n’a jamais réussi à passer ne serait-ce que la première étape du défi. Cela signifie que les « Skeptics », qui se décrivent comme « une confédération d’organisations et d'individus qui enquête sur le paranormal et les revendications pseudo-scientifiques », font bien leur boulot. C’est-à-dire qu’ils protègent les gens des canulars onéreux et dénoncent les escrocs qui s’attaquent à leur naïveté.

J’ai discuté avec Tim afin d’en savoir plus sur la récompense, le processus de tests et le profil des candidats.

1548127068626-100_2332

Des sourciers autoproclamés utilisent leurs baguettes lors d’un défi organisé par Australian Skeptics

VICE : Bonjour, Tim. La récompense a été mise en place en 1980. Combien de personnes ont essayé de la réclamer à ce jour ?
Tim Mendham : Toutes les semaines, je reçois des mails de gens qui prétendent avoir des capacités paranormales ou psychiques. Cependant, 90 % d’entre eux abandonnent quand ils apprennent qu’ils doivent se soumettre à un test. Nous avons examiné plus sérieusement 200 candidatures, mais aucune d’elles n’a dépassé la première étape, conçue pour mettre en valeur les compétences du participant.

Pouvez-vous m'en dire plus sur le processus de test ? Quelle est la première étape ?
Chaque test est différent selon la demande. Parfois, c’est très facile. Si c’est un chiromancien, nous allons simplement lui montrer des empreintes et lui demander de déterminer à quel type de personne elles appartiennent. Homme ou femme. Travail clinique ou travail manuel. Son âge, son passé, des choses comme ça. Pour réussir, ils doivent être spécifiques. Il ne suffit pas de dire « Oh, il a eu des problèmes ». Nous en avons tous, n’est-ce pas ? Parfois, les tests peuvent être plus difficiles. Un jour, un mec a prétendu qu'il pouvait déplacer la surface du soleil. Comment s’y prend-on, pour tester cela ? Il a finalement laissé tomber. Comme je l'ai dit, personne n'a jamais dépassé cette étape « préliminaire ». Mais si jamais quelqu’un y parvenait, nous nous sommes associés à une équipe de mathématiciens, de physiciens et de scientifiques, qui agiront en tant que consultants pour créer un processus d’essais scientifiques plus rigoureux, en respectant un protocole strict. C’est ça, la prochaine étape.

Publicité
1548127264520-100_2450

Un sourcier se met à quatre pattes pour sentir la vibration d'un échantillon

Qui vous contacte le plus souvent ?
Nous avons beaucoup de sourciers. Le dernier test que nous avons fait passer était sur un terrain de basket, et environ 40 candidats se sont présentés. C'était un test très simple. Nous avons simplement sorti des bouteilles, remplies d'eau ou de sable, recouvertes d'un linge. Ils avaient une chance sur 50, mais la probabilité que nous recherchions était d’un sur un million. Donc, s’ils avaient raison plus de 20 fois de suite, c’était bon, mais personne n’a réussi.

Les personnes qui échouent le plus rapidement sont celles qui prétendent avoir des pouvoirs psychiques, des pouvoirs de voyance ou des pouvoirs de télékinésie, c'est-à-dire des personnes qui prétendent pouvoir faire bouger les choses avec leur esprit. Nous avons eu un type qui prétendait avoir des pouvoirs télépathiques et pouvoir transmettre des informations à ses amis à New York. Il nous a contactés en 2010 par le biais d’un avocat et nous avons créé un test qui comprenait une liste d'artistes australiens, de pays, de fleurs, de poètes et, sur son insistance, d'Amérindiens. Ensuite, nous avons lancé un dé pour déterminer un élément de chaque liste. Il devait « transmettre » cette information à son « destinataire » à New York qui devait noter les réponses sur une feuille. Il espérait obtenir un score parfait, ce qui ne pouvait arriver qu'une fois sur un million.

Que s’est-il passé ?
Il n’a même pas réussi à prendre contact avec ses camarades new-yorkais, nous n’avons donc jamais pu faire le test. Nous avions nos propres contacts à New York qui patientaient sur un lieu de rendez-vous convenu à l’avance, afin que ses collaborateurs puissent se présenter. Ce qu'ils n'ont pas fait parce qu'ils étaient coincés dans un ascenseur sans téléphone. Comment il le sait, je ne sais pas.

Publicité

Quel est le cas le plus impressionnant que vous ayez vu ?
On me pose souvent cette question. Et honnêtement, je n’ai jamais été impressionné. Sans doute parce que la plupart de ces personnes ont abandonné dès le départ et que toutes celles qui ont passé le test préliminaire ont échoué, ne faisant pas mieux que le hasard.

Le pire, dans ce cas ?
Oh, j’en ai vu de très mauvais. Un mec croyait sérieusement pouvoir faire bouger du papier par la force de son esprit. Il m'a montré une vidéo de son papier en mouvement, mais je voyais clairement sa main bouger. Il revenait sans cesse me voir avec de nouvelles astuces. Au bout d’un moment, je lui ai dit : « Peut-être que tu devrais trouver autre chose à faire. Ou voir un médecin. »

De quoi êtes-vous le plus sceptique ? Y a-t-il quelque chose en quoi vous croyez ?
Ceux que je prends le plus au sérieux, ce sont les sourciers. Je crois que ce sont des personnes authentiques, qui croient vraiment en leurs compétences. Je suis plus sceptique à propos des voyants et des médiums. Si vous regardez des enregistrements de ces gens-là, les informations qu’ils donnent sont pathétiques. J'ai déjà entendu parler d'un cas dans lequel une personne a dépensé 50 000 dollars pour un service téléphonique psychique facturé à la minute. Des sceptiques sont allés postuler pour ces emplois et les ont tous obtenus facilement. Vous n'avez besoin d'aucune compétence, vous devez juste savoir comment garder les gens au téléphone le plus longtemps possible. Ils sont seulement formés aux techniques de lecture à froid. C’est malheureux d’en arriver à ce stade.

L'astrologie est particulièrement ridicule aussi. Les constellations ne sont pas vraiment là : ce ne sont que des perceptions de notre angle sur la terre. Aussi, comment la lune peut-elle déterminer votre personnalité ? Pourquoi est-ce basé sur la date de votre naissance et non sur la date de votre conception ? Cela n’a aucun sens. Et si vous êtes né prématurément, cela signifie-t-il que vous êtes une personne complètement différente ? Il y a beaucoup de choses au sujet de l'astrologie qui sont tout bonnement ridicules.

Qui finance les 100K ?
C’est en fait de l’argent que nous avons gardé d’un legs. Il est sur un compte bancaire, prêt à partir. Nous avons également créé une fondation où nous finançons des recherches scientifiques appropriées dans ces domaines. Nous avons des scientifiques, des ingénieurs, des mathématiciens et des physiciens, tous à bord et heureux de nous aider dans nos processus de test. Nous prenons cela très au sérieux.

Ma dernière question, et j’espère qu’elle ne vous dérangera pas, mais ne voulez-vous pas croire en l’incroyable ?
Si, bien sûr, j’aimerais vraiment que de telles choses soient vraies. Ce serait génial. J'adorerais qu'il y ait des extraterrestres et des monstres du Loch Ness. Mais jusqu’à preuve du contraire, je n’y crois pas. Donc je vais continuer à enquêter.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.