Quantcast
Quelques conseils afin que vous ne vous transformiez pas en bombe à retardement le jour de votre mort

Si vous n’y prenez pas garde, votre cadavre ne se contentera pas de pourrir : il explosera.



En temps normal, un employé dans un cimetière s’attend à retrouver son lieu de travail dans le même état que lorsqu’il l’avait quitté la veille au soir. J’imagine que lorsque vous bossez dans un mausolée, vous n’êtes pas vraiment habitué aux surprises – surtout si elles impliquent des cadavres qui explosent.

Et pourtant, cet événement n’est pas aussi improbable que cela. Il n’y a aucune statistique officielle à ce sujet mais il semble évident que ce phénomène affecte les corps qui sont situés dans des mausolées, et donc hors du sol.

Y’a-t-il un moyen de prévenir une telle explosion ? Afin d’en savoir plus, je me suis entretenu avec Josh Slocum, le directeur de Funeral Consumers Alliance, l’UFC-Que-Choisir américain dédié à la défense des droits des consommateurs dans le domaine des pompes funèbres.

Toutes les photos sont de Mike Pearl

VICE : Bonjour Josh. Expliquez nous pourquoi les cadavres finissent par exploser.
Josh Slocum :
Prenons l’exemple de vos restes dans le réfrigérateur. Si vous laissez de la viande pendant très longtemps dans un Tupperware et que vous finissez par ouvrir la boîte, une odeur épouvantable surgit. Les êtres humains ne sont pas différents. Lorsque vous laissez un cadavre dans un environnement fermé et humide, les bactéries prolifèrent. Vous finissez par pourrir, que vous soyez à l’air libre ou non. Le problème, c’est lorsque vous privez un cadavre d’air : les conséquences peuvent être très désagréables.

À quel point ?
Pour faire simple, le cercueil devient une cocotte-minute. Votre corps se transforme en une bouillie noirâtre dégueulasse. Je n’ai jamais vu ça de mes propres yeux mais j’ai déjà observé des photos prises par des membres de la famille d’un défunt qui se sont plaints. Mettez vous à la place de quelqu’un qui voit sortir d’un cercueil un liquide qui ressemble à de la boue puis qui, en ouvrant le cercueil, découvre qu’il ne reste rien de solide du corps. C’est dégoûtant.

Comment l’explosion se produit-elle ?
On sait qu’un corps en décomposition produit du gaz. C’est une odeur forte, comme celle des animaux qui se font écraser par des voitures et qui pourrissent pendant des jours sur une route. Si vous enfermez un corps, la pression est telle qu’elle peut faire imploser le cercueil. Dans la plupart des cas, un « boom » ne se produit pas : vous vous contentez de voir du liquide sortir. C’est dégoûtant mais ce n’est pas dangereux pour votre santé.

C’est une faible consolation pour les gens qui travaillent dans les mausolées.
Oui. Mais je me rends souvent dans des cimetières et je sais rapidement quels sont les mausolées qui ne sont pas assez aérés.

Pourquoi les cercueils sont-ils scellés ?
La réponse n’est ni rationnelle ni logique. L’industrie des pompes funèbres est prise au piège de ses propres mythes et n’est absolument pas transparente vis-à-vis des consommateurs.

Quelle est la solution ?
Les propriétaires de mausolées respectueux savent qu’un corps a besoin d’être aéré et qu’il ne faut pas sceller un cercueil. Mais des procès sont parfois intentés contre des employés qui ont décalé le couvercle du cercueil afin de faciliter la déshydratation d’un cadavre.

Quel est l’intérêt de porter plainte ?
En fait, on assure aux familles que les cercueils seront scellés et ne seront plus manipulés. Le système se marche sur la tête. Certains mausolées ont même choisi de pencher les cryptes afin que le liquide soit évacué sans que personne ne puisse s’en rendre compte. De même, de l’air frais circule à l’intérieur des cryptes grâce à un système de ventilation très perfectionné.

Comment peut-on échapper à ce funeste destin si l’on finit par être enterré dans un mausolée ?
Les immenses cimetières gérés par de grosses entreprises ont plus de chance d’avoir des mausolées mal construits. Si vous souhaitez reposer dans un cercueil sans vous transformer en bouillie, optez pour un cercueil simple qui n’est pas scellé et qui permet donc à votre cadavre de se déshydrater sans exploser.

Est-ce que les mausolées ont toujours dû faire face au problème des explosions de cadavres ?
Je me suis rendu dans l’un de plus anciens cimetières de Baltimore il y a quelques mois et j’y ai vu des mausolées du XIXème siècle faits de briques. Il y avait de larges ouvertures dans chaque crypte pour faire passer l’air. En utilisant ma lampe de poche pour examiner les cercueils, j’y ai vu du bois abimé et des os humains, le tout étant très sec. C’est ce à quoi tout le monde s’attend en imaginant un cadavre. Les gens laissaient la nature faire son travail, ce qui est une vision très différente de celle des mausolées modernes.

Que devons-nous faire si nous voulons éviter que nos chers défunts deviennent des bombes en puissance ?
La décomposition d’un cadavre n’est jamais agréable à voir, la crémation à 1600 degrés d’un corps non plus. Mais c’est la vie. Même si vous n’êtes pas prêt à affronter cette réalité, vous n’aurez pas le choix.

Pourquoi les gens sont-ils si peu au fait d’une réalité pourtant inéluctable ?
Le principal problème vient des mythes entourant les funérailles et la mort. Le plupart des gens pensent qu’embaumer un cadavre est une obligation légale. C’est faux. La plupart des gens pensent que des cercueils scellés empêchent le corps de se dégrader. C’est également faux.

Comment ces mythes se sont-ils répandus ?
Les écoles formant les employés de pompes funèbres ont été ouvertes par des entreprises spécialisées dans l’embaumement il y a 130 ans de cela. Tous ces gens ont été endoctrinés et n’ont pas les connaissances scientifiques adéquates. L’idée selon laquelle l’embaumement désinfecte un corps et protège la santé publique est une immense connerie. L’embaumement peut même s’avérer dangereux pour la personne qui le pratique car elle peut être exposée à du formaldéhyde et à des fluides corporels nocifs.

Vous êtes donc d’accord lorsque je dis que nous ferions mieux de nous préoccuper des vivants plutôt que des défunts ?
Lorsque votre grand-mère meurt, vous ne pouvez plus rien pour elle. Vous pouvez juste vous occuper de vos proches et c’est tout. Il faut arrêter de s’excuser lorsque vous vous occupez de l’enterrement de quelqu’un : c’est une transaction commerciale, il serait stupide de le nier.

Suivez Simon Davis sur Twitter.