FYI.

This story is over 5 years old.

VICE News

En photos : À la maison avec Oussama Ben Laden

De nouvelles photos du chef terroriste témoignent de son quotidien dans la région montagneuse afghane de Tora Bora en 1996.
16.3.15

Ce sont des photos rares, qui datent d'il y a près de vingt ans, au moment où Oussama Ben Laden se cachait dans la région de Tora Bora, en Afghanistan. Elles ont été rendues publiques, donnant une meilleure idée de la manière dont vivait le chef d'Al-Qaida alors qu'il était en guerre contre les États-Unis.

Ces images, sur lesquelles on voit Ben Laden marchant dans des montagnes rocailleuses, les armes à la main, sont apparues pendant le procès d'un lieutenant d'Al-Qaida. Khalid Al-Fawwaz, 52 ans, qui a été condamné en février dernier pour l'attentat à la bombe de 1998 contre l'ambassade américaine de Nairobi qui avait tué 224 personnes. Les photographies ont été présentées comme preuves lors du procès à Manhattan.

Publicité

Ces clichés ont été pris lors de la visite du camp par le photojournaliste Abdel Bari Atwan en 1996. Les images donnent un aperçu de la vie quotidienne du leader terroriste dans les montagnes enneigées de l'Afghanistan, avant qu'il ne soit obligé de fuir l'endroit, à la suite des attaques du 11 septembre 2001.

Cinq ans avant cette attaque terroriste, Ben Laden voulait annoncer au monde arabe qu'il entrait en guerre avec les États-Unis. Il a alors contacté Atwan, qui était le fondateur et le rédacteur en chef de Al-Quds Al-Arabi, un hebdomadaire indépendant en arabe publié à Londres. Atwan avait sorti un article sur la première fatwa de Ben Laden, en août 1996, dans laquelle il dénonce la présence de troupes américaines dans plusieurs pays. Un mois après, Al-Fawwaz, considéré comme le porte-parole de Ben Laden, s'est rendu au bureau d'Atwan et lui a proposé une interview avec Ben Laden.

Ben Laden a trouvé un point d'attache en Afghanistan dans les années 1980. Le camp miteux de Tora Bora avec ses deux chambres était fait de terre et de pierre. Au cours de l'interview avec Atwan, quand on lui demande s'il pourrait chercher asile en Europe , Ben Laden explique qu'il « préférerait mourir plutôt que de s'installer dans un pays de l'Europe. »

Ben Laden a fui sa cachette en 2001, lorsque les forces américaines ont investi la zone pour le retrouver.

Des témoins racontent que Ben Laden faisait souvent de la marche avec ses gardes du corps, sur les pentes enneigées des montagnes de la région.

Dans la région de Tora Bora, Ben Laden pose souriant avec une Kalachnikov à la main.

À gauche, le Syrien Abu Musab al-Suri, suspecté d'appartenir à Al-Quaida, allié de Ben Laden, et à droite le journaliste britannique Gwynne Roberts.

Abu Musab al-Suri, son vrai nom est Mustafa Setmariam Nasar, fait partie de la deuxième génération du mouvement djihadiste.

Le chef d'Al-Quaida enregistrait souvent ses messages devant des textes islamiques. Il a donné ses premières interviews après sa première fatwa de 1996.

Des témoins expliquent que Ben Laden vivait dans cette installation avec trois femmes et une douzaine d'enfants. Ils auraient souffert du manque de vivres. Le seul point de chauffage du camp consistait en un poêle à bois.

Ben Laden a été tué par les US Navy Seals en 2011 au Pakistan.