Publicité
Culture

Incendie de Londres : des trolls mexicains diffusent de faux avis de recherche

Alors que les victimes étaient encore en train d'être évacuées de l'immeuble en feu, des trolls ont fait circuler sur Twitter de faux avis de recherche.

par David Gilbert
14 Juin 2017, 2:25pm

Rick Findler/PA Wire via AP

Un impressionnant incendie dans un immeuble de l'ouest de Londres a fait six morts et blessé une douzaine d'autres ce mercredi matin. Le maire de la capitale britannique, Sadiq Khan, a prévenu que « de nombreuses » personnes n'ont pas encore été retrouvées.

Alors que les victimes étaient encore en train d'être évacuées de l'immeuble en feu, des trolls ont fait circuler sur Twitter de faux avis de recherche – une démarche malheureusement de plus en plus commune lors de tragédies de grande envergure.

Les services d'urgence ont été alertés vers une heure du matin (heure locale) qu'un incendie s'était déclaré à la Grenfell Tower près de Notting Hill. Le feu s'est rapidement propagé dans cet immeuble de 24 étages. Des centaines de pompiers ont passé plusieurs heures à tenter de secourir des habitants, tout en essayant de tarir les flammes.

La police londonienne a indiqué ce mercredi matin qu'au moins six personnes ont perdu la vie – alors que ce bilan provisoire risque d'être revu à la hausse. « Je suis pompier depuis 29 ans et je n'avais jamais été confronté à un tel événement, » a déclaré le patron des pompiers de Londres, Dany Cotton. « C'est un incendie de grande envergure qui a touché tous les étages de l'immeuble depuis le deuxième palier. »

La tour a été construite en 1974, et entre 400 et 600 personnes y habitaient. Une rénovation à hauteur de 10 millions de livres venait d'avoir lieu, mais des habitants s'inquiétaient des problèmes de sécurité depuis 2012. Un post de blog des habitants, daté de novembre 2016, lançait même un sérieux avertissement : « C'est vraiment terrifiant de penser ça, mais le Groupe d'Action de Grenfell pense que seul un événement tragique pourrait mettre en évidence les risques encourus dans la Grenfell Tower. »

Il y a seulement trois mois, le gouvernement britannique avait repoussé un examen des systèmes de sécurité en cas d'incendies dans les tours.

Sur les réseaux sociaux, nombreux ont été ceux à essayer d'apporter leur aide, en postant des informations sur les dons de vêtements et de nourriture – certains proposant même un hébergement aux personnes affectées. En revanche, d'autres ont fait circuler de faux avis de recherche.

Les trolls en question (apparemment installés au Mexique) font circuler des avis de recherche en utilisant une photo d'une journaliste mexicaine, Andrea Noel. Lors de l'attaque terroriste de Manchester, de faux avis de recherche (utilisant déjà une photo de Noel) avaient aussi circulé – comme en 2016, lors de la disparition du vol MS804 d'EgyptAir. Noel est la cible de trolls depuis 2016, lorsqu'elle avait été agressée dans la rue et avait diffusé la vidéo de son agresseur.

Twitter a retiré nombre de faux messages, mais les messages des trolls semblent avoir en partie noyé les véritables messages des familles à la recherche de personnes disparues.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR