La légalisation de la weed n'encouragerait pas les jeunes à fumer davantage

Les taux de consommation de marijuana sont stables chez les adolescents américains, malgré les changements de lois et de comportements au cours des dernières années.

|
18 Mai 2017, 9:09am

Les opposants à la légalisation du cannabis ont longtemps dit que la fin de la prohibition ferait augmenter le taux de consommation des adolescents, à cause d'une disponibilité accrue du produit et d'un laxisme plus grand.

Mais, encore une fois, une nouvelle étude semble montrer le contraire.

Le Bureau of Justice Statistics a diffusé un rapport ce mardi qui montre qu'en 2015, 21,7 pour cent des lycéens américains disent avoir consommé de la weed au moins une fois au cours du mois écoulé. Ce chiffre n'est pas différent de celui obtenu en 2013, quand les lois légalisant la marijuana dans le Colorado et dans l'État de Washington ont pris effet.

Le rapport annuel du bureau « présente les données les plus récentes concernant la délinquance à l'école et la sécurité des étudiants » et récupère « les observations de multiples sources comme les sondages nationaux de professeurs, d'étudiants, de directeurs, et d'institutions post-secondaires. » Le rapport se concentre principalement sur la violence et le harcèlement, mais le journaliste et militant Tom Angell a remarqué une statistique s'appliquant à la weed : les adolescents fumeraient moins de weed qu'en 2013, quand 23,4 pour cent des lycéens disaient avoir été « high » au moins une fois au cours du dernier mois.

Ces nouveaux chiffres s'ajoutent à une montagne de données qui suggère que la légalisation n'encourage pas plus d'adolescents à fumer. Le National Institute on Drug Abuse a publié une étude en décembre qui montre que les taux de consommation de marijuana sont stables chez les adolescents, malgré les changements de lois et de comportements au cours des dernières années. Sept États, et le District of Colombia, autorisent désormais l'usage récréatif de marijuana pour les adultes.

Des études menées au niveau des différents États ont produit des résultats similaires. Une étude de 2016 menée sur plus de 230 000 adolescents de l'État de Washington montre que les taux de consommation de weed (pour le mois écoulé) restent stables malgré l'explosion du marché légal de la marijuana. Une étude de 2015 réalisée dans le Colorado arrive à la conclusion que « la consommation de marijuana chez les jeunes reste inchangée » dans l'État. De récentes données fédérales indiquent que la consommation de weed chez les jeunes du Colorado a baissé de manière substantielle.

Les partisans de la légalisation aiment dire que la régulation complique l'accès à la weed pour les jeunes. (Contrairement aux dealers du marché noir, les dispensaires doivent contrôler les cartes d'identité des clients.) Mais il est aussi possible que la weed soit moins cool pour les jeunes d'aujourd'hui, d'autant plus si leurs parents en fument.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR