Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
News

Personne n'a sacrifié de bébés aux Bohemian Grove cette année

Les bois du Comté de Sanoma, au Nord de la Californie, sont très tranquilles durant toute l’année sauf pendant une petite partie de l’été, au moment où l’élite mondiale se réunit pour faire un peu de camping, du kayak et sculpter des petites chouettes...

par Chris O'Neil
02 Août 2011, 3:01pm

Les bois du Comté de Sanoma, au Nord de la Californie, sont très tranquilles durant toute l’année sauf pendant une petite partie de l’été, au moment où l’élite mondiale se réunit pour faire un peu de camping, du kayak et sculpter des petites chouettes en bois.

La réunion annuelle du Bohemian Club, le « Bohemian Grove » est un peu comme ce festival, le WOMAD, sauf que les femmes ne sont pas admises et que les pays en voie de développement sont vraiment sous représentés. Pour être sur la guest list, il vaut mieux être un homme blanc, républicain et, de préférence, qui a déjà été élu président des États-Unis. Les deux George Bush y ont assisté, tout comme Nixon et Reagan.

Le huis clos de cet événement est un élément qui a contribué à convaincre beaucoup de gens que le Bohemian Grove était un endroit où les leaders des pays occidentaux se rendaient pour sacrifier des bébés et passer des pactes avec Satan sous l'œil complice de l'élite franc-maçonne. Tous les ans, des mecs s'y pointent pour manifester. Cette année, le sommet a entre autres attiré l'attention des Anonymous, qui ont essayé de convaincre des jeunes de 14 ans d’arrêter de perdre leur temps sur 4Chan et de passer plutôt à l’action en Californie, munis des masques.

Cependant, une personne n’assistera pas au rassemblement de cette année. C'est Mary Moore, une habitante du comté de 77 ans, et ce, même si elle est l'une des fondatrices du Bohemian Grove Action Network, le groupe qui a lutté contre le Bohemian Grove durant les 31 dernières années.

VICE : Hey Mary ! Alors, qu'est-ce qui va se passer au Bohemian Grove cette année ?

Mary Moore : Eh bien déjà, oubliez ce que les autres gens pourraient vous dire. Ils n'y a pas de pratiques sexuelles étranges, les gens de là-bas ne sacrifient pas des bébés… Tout ça, c'est des conneries. Par contre l'élite de la planète est bel et bien présente. La chose à laquelle il faut prêter attention, ce sont les réunions diplomatiques qui ont lieu près du lac. C'est là que les personnes les plus puissantes de la planète discutent et font des choix qui influeront sur l'ensemble des décisions internationales. Ils le font en secret, à l'ombre de toute surveillance. C'est de ça que les gens devraient avoir peur.

Je suppose que la terminologie « à l'ombre de toute surveillance » n'a pas le même impact que des mots tels que « bébés sacrifiés ». Cette année, vous allez défendre vos droits et la démocratie en vous joignant aux autres manifestants ?

J'y allais dans les premières années, aux débuts des 80s. Mais plus maintenant. Ma fille a une maison juste à côté, du coup on peut rester chez elle, c’est une propriété privée. La sécurité ne peut pas nous évacuer de chez elle. On a dressé un camp ici et on regarde la manif' de loin. On ne partira pas. Heureusement on a trouvé des gens sympa pour nous aider – pour manger, etc.

Pourquoi vous continuez à faire ça ?

Dans les années 1980 les gens n'étaient pas vraiment conscients des collusions d’intérêt entre le gouvernement et les grosses entreprises. Notre but principal est de montrer à quel point le gouvernement est devenu autoritaire et activiste. Maintenant j'ai l'impression que beaucoup de personnes en sont conscientes. Enfin, je pense que c'est assez évident.

Vous n'avez jamais eu envie d'y assister « pour de vrai » ?

J'ai pas envie d'y aller. Pour commencer je suis une femme, donc jamais je pourrais être admise. Vous devez être un homme, porter des vêtements en lin et ce t-shirt avec un alligator dessus...

Que veut dire l'alligator ? C'est un genre de symbole ?

Non, vous savez, les t-shirt avec un alligator ; la marque que porte les riches pour prouver qu'ils sont riches et s'intégrer aux autres riches.

Ah oui. Je connais cette marque.

À l'époque on restait devant 24h/24, pendant deux semaines. Si on était très chanceux, on réussissait à récupérer une copie de la liste des gens qui allaient prendre la parole ce jour-là ou connaître le sujet de la réunion. On la récupérait puis on la distribuait aux autres. C’est comme ça qu’on savait ce qui se passait réellement. On avait des preuves.

Vers quelle époque avez-vous abandonné ?

Je l'ai fait pendant 10-15 ans, puis Clinton est arrivé à la Maison Blanche. Je ne suis pas fan de Clinton, mais contrairement à ce qu'Alex Jones dit de lui, Clinton n'était pas membre. Quand il est arrivé au pouvoir, les choses ont changé. Quand on protestait, c'était contre George Bush. Puis tout simplement, je crois que j'ai perdu la foi. J'ai 77 ans, je suis fatiguée, et j'ai d'autres choses à faire.

Pourquoi vous pensez que les gens accordent toujours autant d'importance au Bohemian Grove ?

C'est justement parce que c'est secret. Ça a encouragé les plus folles rumeurs, et aucune n’a encore été réfutée.

Mais la vérité c'est que le monde est déjà bien assez sombre sans avoir à inventer des choses pareilles. Ce qui s'y passe est en réalité beaucoup plus chiant. Le président de la Banque Mondiale qui fait un discours, ce genre de trucs… Mais le fait de savoir qu'ils discutent de diplomatie en huit clos, dans l'imaginaire des gens, c’est comme s’ils pouvaient commettre des crimes sans être jamais punis. On devrait avoir le droit surveiller ce qui se trame là-bas.

Tagged:
Vice Blog