Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
Vice Blog

Invasion Montréal

David Shaw transforme les politiciens québécois en menaces extra-terrestres.

par Meghan Pearson
21 Mars 2014, 9:00am

Mon avis est loin de représenter tous ceux de mes compatriotes, mais sachez que j’en ai vraiment marre de la politique québécoise. Si notre système politique semble faire marrer tout le reste de la planète, les Québécois n’attendent que de voir si la première ministre Pauline Marois sera en mesure d’améliorer la situation du pays.

Le 7 avril auront lieu les élections générales du Québec, et naturellement, la ville de Montréal s’est retrouvée placardée de posters électoraux. Heureusement, un mec nommé David Shaw a décidé de rendre ces affiches plus agréables à regarder, en s’inspirant directement de mèmes et du film Invasion Los Angeles. Je lui ai posé quelques questions pour en savoir plus sur sa démarche.

VICE : Comment t’est venue l’idée de ce projet ?
David Shaw : En regardant l’affiche de Thomas Mulcair [leader du Nouveau Parti démocratique], j’avais l’impression qu’elle avait été réalisée avec des ciseaux pour enfants et du papier cartonné. Je me suis dit que j’avais donc tous les éléments pour réaliser ma propre campagne, en jouant sur ses airs troublants de chasseur de vampires. C’est comme ça que tout a commencé, mais j’essaie de m’attaquer à tous les candidats pour que personne ne se sente laissé de côté.

Pourquoi tu fais ça ? C’est juste pour t’amuser ?
C’est amusant, oui, mais je pense aussi que chacun aimerait avoir un peu plus de contrôle sur ce qu'il voit à longueur de journée. La publicité envahit tellement nos vies privées que c’est tout à fait justifié de vouloir y répondre. Et cette technique qui consiste à couvrir toutes les surfaces possibles pour promouvoir un candidat, c’est un véritable gâchis. 

Tu suis la politique montréalaise de près ?
Je vote systématiquement. Mais comme tout le monde, j’en ai marre d’élire des candidats qui font des promesses dans le vide. Je vois un léger changement quant aux communautés, mais cette année a été très révélatrice de notre politique. On vit dans un drôle de monde.

Tu les as affichées toi-même à Montréal ?
On a organisé quelques soirées où on rassemblait le plus de posters possible pour les modifier et les afficher à nouveau. C’est assez excitant à faire, mais elles se font vite enlever. C’est plus facile de les modifier par ordinateur – de nombreuses personnes croient vraiment que ce sont de vraies affiches. Ça en dit long sur ce que les gens pensent de nos députés. 

Qu’est-ce que tu penses du Parti Québécois ?
Ils sont fatigants. Je suis tenté de dire qu’ils s’accrochent à une vision du monde dépassée, mais ils sont très forts pour faire croire qu'ils peuvent résoudre n'importe quel problème sérieux.

David n’a pas de site web, mais vous pouvez mater sa chaîne YouTube ici.