Q&A : Rick Ridgeway

FYI.

This story is over 5 years old.

La Semaine de la mode durable

Q&A : Rick Ridgeway

L'aventurier et écologiste Rick Ridgeway est aussi le vice-président des questions environnementales de la marque Patagonia. On a discuté avec lui de l'impact environnemental de la mode et du futur de cette industrie.

Cet article a été réalisé pour le compte du Sommet de la Mode de Copenhague et a été créé indépendamment de la rédaction de VICE.

L'aventurier et écologiste Rick Ridgeway est aussi le vice-président des questions environnementales de la marque Patagonia. On a discuté avec lui de l'impact environnemental de la mode et du futur de cette industrie.

Pourquoi pensez-vous que la mode devrait se soucier de durabilité ?
La mode doit penser à la durabilité pour la même raison que les autres secteurs qui produisent des biens de consommation. Étant donné que les activités humaines au niveau mondial utilisent plus de ressources que ce que notre terre peut recréer, nous sommes par définition dans une situation qui n'est pas durable. Bien sûr, c'est ce que les "grands pontes" de la politique passent leur temps à répéter. Pourtant, dans notre entreprise, nous sommes toujours étonnés de voir à quel point les gens s'en fichent.

Publicité

Si, comme les scientifiques l'affirment, nous utilisons chaque année une fois et demie les ressources que la terre peut renouveler sur la même période - et aux États-Unis ce numéro s'élève à plus de cinq fois ce que la terre peut reproduire - alors nul besoin d'être titulaire d'un Master pour comprendre que la situation n'est pas durable. C'est peut-être là le problème : nous pensons être si sophistiqués et intelligents qu'un calcul aussi simple nous est devenu impossible. Chez Patagonia, nous gardons en tête ce que notre mentor David Brower – le fondateur de l'environnementalisme américain moderne – disait : « il n'y a pas de business avec une planète morte. »

Selon vous, comment l'industrie de la mode peut-elle devenir plus durable ?
La chose la plus importante que peut faire la mode est de rendre les produits plus résistants sur le long terme. Quand vous analysez l'empreinte énergétique d'un vêtement, vous constatez que celle-ci diminue au cours de sa durée de vie, et lorsque la durée de vie du vêtement dépasse les dix ans, cette diminution est exponentielle. La deuxième chose la plus importante que peut faire la mode est de demander à ses clients de ne pas acheter ce dont ils n'ont pas besoin, et d'utiliser ce qu'ils achètent. Nous sommes bien sûr conscients que dans le monde de la mode, à peu près tout le monde vous répondra qu'on ne peut pas faire ça. Et nous leur répondons que nous, chez Patagonia, nous le faisons, et que notre business est florissant. La plupart des gens dans la mode nous dirons alors que "c'est parce que vos clients se soucient de ces questions et vous supportent", et à ceux-là nous répondons que nos clients vivent sur la même planète que les vôtres, et qu'il serait intelligent de votre part de prendre conscience que si aujourd'hui vos clients ne se sentent pas autant concernés par la santé de la planète que les nôtres, ils le seront bientôt, et sûrement d'ici peu de temps.

Qu'est-ce que la mode juste signifie pour vous ? Pensez-vous qu'il soit possible de combiner style, facilité d'usage, qualité et durabilité ? Le tout à un prix raisonnable ?
Premièrement, vous devez être sûr que vos clients comprennent bien l'intérêt qu'il y a à investir dans un produit de qualité et hautement résistant qui, lorsqu'il est conçu en ayant pour objectif de durer, vous fournira un service durant des années, si ce n'est des décennies. Deuxièmement, vous devez vous demander qu'est-ce que signifie réellement un prix juste, car actuellement le prix complet – ce que l'on appelle communément le coût réel – des vêtements n'est pas répercuté sur les étiquettes. Si le prix d'un produit augmente parce qu'il utilise plus de matériaux durables, alors ce prix n'est-il pas plus « juste » que celui du produit à bas coût qui a un plus grand impact ? Troisièmement, si vous effectuez les mêmes investissements pour améliorer la qualité de vie et les conditions de vie des gens qui fabriquent ces vêtements, ce prix n'est-il pas également plus « juste » ?

Ici aussi, de nombreuses personnes vous répondront qu'elles sont d'accord mais qu'elles ne peuvent pas se le permettre financièrement. Pouvez-vous vous permettre de ne pas le faire ? Pouvez-vous courir le risque de ne pas vous préoccuper des problèmes environnementaux et au sein de votre chaîne d'approvisionnement ? Pouvez-vous vous mettre dans une position de risque par rapport à la concurrence, si vous ne prenez pas en compte votre impact et si les gouvernements vous forcent à le faire avec des régulations qu'ils imposent à leur rythme, et non au vôtre ? Pouvez-vous vous permettre d'être une organisation pour laquelle les jeunes professionnels les plus brillants ne voudront pas travailler si vous ne prenez pas ces engagements ?

De quel type de changement espérez-vous faire partie au cours de votre vie et de votre travail au sein de cette industrie ?
Chez Patagonia, nos principaux indicateurs de performance sont les indicateurs qui mesurent la santé de notre planète. Et ils vont tous dans la mauvaise direction : températures au niveau mondial, désertification, déforestation, acidification des océans, eutrophisation de l'eau douce. J'approche maintenant de la fin de la soixantaine mais j'ai encore l'espoir de vivre assez longtemps pour voir ces indicateurs prendre une autre direction, et de me dire que les entreprises responsables menées par des dirigeants responsables ont joué un rôle clé dans ce changement de direction.

Tagged:Sponsored