Le guide VICE pour draguer des filles (par des filles)

Pour la Saint Valentin, voici un guide qui vous évitera de passer pour un tocard au bout de cinq minutes de conversation.

|
févr. 14 2015, 9:00am

Passez un peu trop de temps sur internet, et vous finirez par penser qu'on peut classer les hommes en deux catégories : les petits chiots hyper-sensibles qui cherchent le vrai amour grâce au financement participatif, ou ceux qui pensent que flirter implique de boire comme si demain n'existait pas avant de hurler des menaces de viol à des inconnues à travers un cône de circulation. Bien que cette description ne soit pas vraiment exacte, il semble tout de même que de nombreux mecs aient tendance à fonder leurs techniques de séduction sur des formules scientifiques ou des sites à la Jooks, ce qui est tout bonnement débile.

Bien sûr, on sait que tous les garçons ne sont pas à mettre dans le même panier. Mais la vérité est là : aujourd'hui, de nombreux garçons semblent avoir abandonné le jeu de la séduction. Trouver une femme qui vous aimera tendrement ne revient pas à lui flanquer un sac noir sur le visage et à la balancer dans le premier wagon qui passe. Ce n'est pas non plus essayer de lui faire à l'envers avec des phrases que vous avez chopées sur un site pour cadres esseulés, pour ensuite tenter de la piner dans un coin de rue comme un dégénéré.

À notre époque, trouver l'amour est un parcours semé de pièges politiques, légaux et romantiques. Voici un guide non-exhaustif pour vous aider dans l'entreprise douloureuse que représente l'art de draguer une fille.

RÉSEAUX SOCIAUX ET SITES DE RENCONTRES
Ne faites pas comme si vous ne passiez pas toutes vos excursions aux toilettes à chercher frénétiquement des photos de filles en bikini sur Tinder. On sait que vous n'êtes pas un « débutant » au grand jeu des applications de rencontre – la preuve, c'est que vous ne trouvez pas ça particulièrement bizarre. La seule chose vraiment étrange, ce serait de passer 15 minutes sur la page LinkedIn d'une parfaite inconnue – en passant, on peut voir quand vous faites ça. Nous sommes tous des stalkers désespérés, superficiels et solitaires : inutile de prétendre le contraire.

Dans votre biographie, ne vous présentez jamais comme un « amateur de gin », ou pire, un « coffee addict ». La boisson n'est pas un substitut à la personnalité. Vous n'êtes pas obligé de spécifier votre poids, mais penser que toutes les filles s'en moquent serait un brin naïf. Si vous voulez être vraiment honnête, postez une photo de vous avec un objet qui puisse faire office d'échelle. Un truc comme à l'entrée des manèges qui stipule « Interdit aux personnes en dessous de cette taille », ou une porte.

Ces thématiques suivantes devraient être abolies de vos discussions Tinder : vos fantastiques plans de soirées pour le week-end ; l'inévitable gueule de bois qui s'ensuivra ; votre style de musique préféré ; votre filière au bac ; les vacances. C'est assez inutile de jouer le garçon distant avec une inconnue – si vous voulez la voir et qu'elle a l'air intéressée, demandez-lui simplement de boire un verre quelque part. On est en 2015, la moitié du travail est déjà faite pour vous : n'utilisez pas une application conçue exclusivement pour aider des personnes seules à avoir des relations sexuelles afin d'infliger des conversations puériles à vos interlocutrices. Si vous persistez à utiliser Tinder pour lui parler de ses « plans pour l'été » ou de « l'emplacement exact de son bureau », vous n'avez rien compris.

PARLEZ-NOUS DANS LA VRAIE VIE
Tellement de mecs sont habitués à copier coller « T'es réveillée ? » à leurs 47 matchs Tinder qu'ils ont oublié comment parler dans la vraie vie. Parfois, les filles aiment se passer de bavardages inutiles. Et il n'y a rien de plus frustrant qu'un type qui déblatère sur Internet pour finalement être aussi taiseux qu'un Corse sous omerta dans la vraie vie.

LES SOIRÉES EN APPARTEMENT
Dans votre monde parfait, les filles célibataires arboreraient leur situation amoureuse sur une broche décorative. Mais comme nous ne sommes pas dans un monde parfait, vous allez devoir vous livrer à ce petit jeu merdique qui consiste à découvrir si une fille est célibataire ou non. Et les soirées en appartement ont ceci de flippant que vous pourriez facilement vous retrouver à draguer une fille tout en étant assis à côté de son mec. Ça peut vous paraître élémentaire, mais la manière la plus efficace de le savoir est de lui demander avec qui elle est venue.

Tout le monde sait que les soirées se terminent généralement sur les coups de 4 heures du matin, à peu près au moment où la dernière bouteille de Martini est vide et que le dernier colocataire réveillé multiplie les gestes passif agressif à votre encontre pour vous faire partir. C'est le moment de montrer aux dernières filles célibataires de l'assemblée que vous avez plus d'un tour dans votre sac. Et on ne parle surtout pas de méphédrone – on parle d'un compte Uber, d'une bouteille de Zubrowka et/ou la promesse d'une meilleure soirée. Si elle a assez envie de vous pour croire qu'une bonne soirée puisse se dérouler après 4 heures du matin (ce qui n'arrive absolument jamais), elle vous suivra sans doute. Si elle est sincèrement intéressée, peut-être qu'elle trouvera un prétexte pour se joindre à vous.

Photo : Jake Lewis

LES BARS ET LES CLUBS
Si les soirées en appartement sont toujours drôles, elles perdent parfois un peu de leur saveur – peut-être parce que vous avez déjà couché avec tout le monde, « juste pour voir ». En revanche, vous pouvez continuer à faire des rencontres dans les lieux publics, la bonne vieille manière, et c'est à cet instant que les bars, les clubs, et les zones fumeurs arrivent à point nommé.

Vous avez déjà rencontré quelqu'un de bien dans un club ? Rien n'est sûr, mais cela semble peu probable. Si, comme beaucoup, vous n'êtes franchement pas à l'aise pour communiquer en rythme avec votre corps, alors essayez simplement d'aborder une fille au bar. Ne vous laissez pas intimider par le fait qu'elle soit de dos ou qu'elle fixe le serveur depuis cinq minutes et ne veuille pas rater sa chance de se faire servir. Présentez-vous, offrez-lui un verre. Tout le monde aime les trucs gratuits et dépourvus de GHB.

À partir de là, plusieurs éléments peuvent vous indiquer si vous êtes sur la bonne voie :
– Ses amies ont l'air un petit peu agacées par son comportement
– Elle essaie constamment de vous charrier
– Elle n'a pas parlé de ses excréments
– Elle n'est pas en train de manger un hot-dog
– Elle a posé sa main sur le haut de votre bras (parfois, c'est un véritable signe)

Photo : Jake Lewis

LES ESPACES FUMEURS
Si vous êtes déterminé à trouver l'amour dans la vraie vie, le meilleur endroit pour engager une conversation est un espace fumeur. Tout le monde sait que les flirts commencent quand vous êtes serrés dans le noir comme des bestiaux en route pour l'abattoir, donc allez vous en griller une. Si vous ne fumez pas, allez-y quand même. Personne n'a jamais chopé qui que ce soit en restant assis près des vestiaires.

Toutefois, taper une clope à une jeune fille n'est pas un moyen d'entamer une conversation, aussi triste que cela puisse paraître – en revanche, avoir un feu peut toujours aider. Ceci dit, il n'y a rien de plus embarrassant que ce moment de silence où vous tentez d'allumer la cigarette d'une fille malgré la brise, alors contentez-vous de lui tendre gentiment votre feu. En revanche, inutile de vous trimbaler avec un Zippo – personne n'aime ça, d'autant plus si vous l'avez personnalisé.

Photo : Chloe Orefice

ISOLEZ-LA DE SON GROUPE D'AMIES
Lorsque vous aurez trouvé l'objet de votre attention, vous seriez bien avisé de ne pas sous-estimer son instinct de groupe. Ses meilleures amies verront très clair dans votre jeu, et elles n'auront aucun scrupule à vous dégager si jamais la perspective de dormir avec vous la dispense d'assister à leur brunch prévu le lendemain midi. À la gratuité lubrique de votre pénis, elles préféreront toujours des œufs Bénédicte. Voici donc quelques conseils pour éviter ça :

- Tenez-vous à votre premier choix
Mis à part le fait que personne n'aime être un second couteau, vous risqueriez de vous éparpiller en vous forçant à raconter la même blague merdique à plusieurs reprises. Aussi, n'essayez pas d'embarquer l'une d'entre nous dans un plan à trois – vous êtes qui, Dan Bilzerian ? Suggérer à une jeune fille que vous venez tout juste de rencontrer de coucher avec vous et une de ses amies d'enfance n'est jamais une bonne idée.

- Soyez gentil avec nos ami(e)s
Personne n'a envie de voir son mec flirter avec ses copines, mais c'est toujours une bonne chose de bien s'entendre avec elles. Vous allez probablement rapidement trouver qui mène la soirée – gardez un œil sur elle, car ce sera sans doute la première à dire « Amanda est bourrée et super triste, on va lui acheter des frites pour la réconforter » et à inviter votre cible de l'autre côté du bar. Ce sera aussi celle qui articulera en silence « Ce type-là ? Vraiment ? » en vous désignant discrètement du doigt.

RÉPLIQUES, RÉFLEXES ET TECHNIQUES
Il vous est tout bonnement impossible de savoir ce que cela fait d'être une femme, à moins qu'un type en surpoids coiffé d'un Borsalino ne vous ait dit que vous dansiez comme une merde sans que vous n'ayez rien demandé, ou qu'un homme dont le travail consiste à rédiger les lois de confidentialité d'une application en cours de développement ne vous ait expliqué en quoi votre job était merdique, ou encore qu'un type dont les moustaches rebiquent vous traitent de nulle sous prétexte que vous portez un manteau imperméable lorsqu'il pleut.

Qu'est-ce que ces enfoirés ont en commun ? Vous avez probablement entendu parler de Neil Strauss, cet étron humain qui a élevé le fait de se masturber simultanément le cerveau et le pénis au rang d'art. Dans le même temps, il a écrit et inspiré des tas des livres qui expliquent aux hommes solitaires que la seule manière de séduire une femme consiste à se comporter comme un odieux connard – cette leçon de haut vol a créé une armada de monstres type Julien Blanc.

Neil, même une enflure comme vous est incapable d'annihiler l'optimisme qui me caractérise. Peut-être que vous aimez l'idée d'avoir des rapports charnels avec une femme dont l'estime de soi ne suffit pas à rejeter vos conseils vestimentaires. Mais en général, les filles se contrefichent de votre avis, qui ne vous rendra absolument pas plus digne d'intérêt qu'un autre. De plus, tout le monde connaît les règles du jeu maintenant. Ça fait des années que les femmes se font draguer par des types qui n'ont rien compris. La plupart de nos premières expériences consistaient à se faufiler dans un club avec une fausse carte d'identité, tout ça pour qu'un type vêtu d'un gilet sans manches essaie de nous impressionner avec ses talents en chiromancie.

ABORDER LE SUJET DU SEXE
C'est le point de bascule : aborder le sujet du sexe s'apparente à placer discrètement son pénis sur une assiette de garniture. Il s'agit de sentir un équilibre et de saisir un moment parfait. De manière générale, évitez de dire des trucs type « Je veux te faire mouiller » sur un ton qui se veut exagérément sensuel. Dans la vraie vie, balancer des trucs comme ça à haute voix vous fera vite passer pour un creep. Il y a une frontière très mince entre provoquer des chatouillements dans le bas-ventre d'une fille par le simple pouvoir de la parole et lui donner envie d'appeler la police.

Si vous hésitez sur la marche à suivre, à savoir si vous devez l'inviter chez vous ou pas, essayez de le deviner. Posez vous les vraies questions : « Est-ce qu'on s'est embrassés ? Est ce qu'elle me parle uniquement parce que je suis devant la porte des toilettes des filles ? Est-ce qu'elle est piégée ici parce qu'elle est assise sur mon manteau ? » Rappelez-vous que ce n'est jamais naturel d'inviter une fille chez soi. Inutile de balancer des phrases peu directes comme « Barrons-nous d'ici » ou « Ce DJ est nul ». Et pitié, ne tombez pas dans l'écueil du « dernier verre » – ne faites pas semblant d'être à la recherche d'un vin italien du Campo de Firori alors que vous voulez juste siroter une bière dans un bus de nuit.

Photo : Jake Lewis

COMMENT NE PAS TOUT FAIRE FOIRER AU MOMENT DE RENTRER CHEZ VOUS
Nousy voilà. Dans cette situation, l'ambiance est très importante – à moins que vous ne disposiez d'un groom qui change régulièrement vos draps, vous ne mesurez probablement pas l'importance d'une ambiance prévue d'avance. Vous n'êtes pas un agent immobilier. Elle ne veut pas nécessairement faire le tour de la maison. Emmenez-la donc dans votre chambre. Quelques trucs à éviter : ne prenez pas l'instrument à cordes qui croupit tristement dans un coin de chambre, et n'entamez surtout pas de sérénade. Ce n'est pas parce que vous avez réussi à ramener une fille dans votre chambre qu'elle est nécessairement dénuée de tout sens commun – et sachez qu'elle aura toujours le loisir de changer d'avis et de rentrer chez elle après vous avoir vu entonner une de vos « compos ». De la même manière, choisissez votre musique d'ambiance soigneusement – D'Angelo est carrément grillé, par exemple.

Et voilà. Vous êtes en train de coucher avec une fille. Vous voyez, c'était pas bien difficile.

@lucyannhancock / @millyabraham /@RoisinTheMirror

Plus de VICE
Chaînes de VICE